Page 3 sur 7 PremirePremire 12345 ... DernireDernire
Affiche les rsultats de 21 30 sur 68

Sujet : [ Akebono ] Prsentation gnrale

  1. #21

  2. #22
    Quels combats magnifiques ! Je trouve que la rivalit Asashoryu-Hakuho est du mme niveau.

    Merci pour ces images Konishiki (au fait, tu as bien fait tes pompes, tes abdos, sans oublier la course pieds pour l'open ? ).
    Pre Boulon

    Il n'y a de richesse que d'Hommes.

  3. #23
    Akebono dans ses oeuvres face son plus coriace adversaire.

    http://www.youtube.com/watch?v=xNimERUCUt4

  4. #24
    Un tmoignage de cet illustre rikishi .


    C'est un paradoxe que les pays de l'Ouest favorisent les sports qui mettent l'accent sur le travail d'quipe, tandis que dans des pays d'Asie de l'Est comme le Japon, o la notion de groupe est la plus importante, des sports comme le judo et sumo font deux individus combattent les uns contre les autres.
    N Hawaii, Chad Rowan, est plus connu sous le nom du yokozuna Akebono.
    Par le pass , il a pratiqu les deux types de sport (quipe et individuel ). Il a pratiqu le basket l' Oahu's Kaiser High School (" la raison pour laquelle , je n'ai pas pratiqu le football est que je n'aimais pas les sport de contact, prcise t' il !).
    Il a t dcouvert par le cousin de Jesse Kuhaulua, qui tait connu sous son nom de lutteur comme Takamiyama. , commenant le sum dans les anne 60 et tant le premier rikishi hawaien. Il est dsormais connu sous le nom d'Azumazeki oyakata.
    La premire fois que j'ai rencontr mon matre, se rappelle Akebono, qui a grandi Waimanalo, il tait plus intress par mon jeune frre, en raison de sa taille. Ils pensaient que j'tais trop grand pour le sumo, trop longiligne. J'ai eu de la chance car' il m'a donn la permission de venir moi aussi, et j'ai fait du mieux que je pouvais. "

    Tchad est venu au Japon en 1988 et a commenc l'apprentissage de sum, il s'installe en Division makuuchi, deux annes plus tard. Aprs avoir gagn coup sur coup 2 championnats (Novembre 1992 et Janvier 1993), il a t promu Yokozuna. Il est le premier tranger atteindre le haut rang. Il a remport quatre des six tournois en 1993.
    Lorsque j'ai rencontr Akebono la fin aot, il tait du par sa dfaite au Nagoya basho face Dejima .Ce dernier s'est cart du chemin et Akebono s'est cras sur le sol.
    "Si j'avais gagn ce dernier tournoi, je ne serais probablement pas aussi concentr que je le suis en ce moment , je ne serais pas aussi fort que je suis en ce moment", dit il , ajoutant qu'il se sent dans la meilleure forme de sa carrire . Et que le meilleur est encore venir. Je vais gagner la prochaine rencontre", dclare t' il avec confiance.

    2m04 et 230 kg, le rikishi affiche un tat d'esprit qui semble la fois tre individualiste mais aussi axs sur les groupes. D'une part, il prend ainsi l'entire responsabilit de ses propres performances. En ce qui concerne sa dception pour le Basho de Juillet, il a dit que c'tait parce qu'il tait rest trop loin de ce sport et trop longtemps ( blssures ). C'est comme revenir et chercher retrouver son rythme interne , son propre rythme., explique-t-il.
    "Dans ma tte et dans mon coeur, je savais que je n'tais pas nerveux, mais dans certaines parties de mon corps, je me suis senti nerveux et je ne pouvais pas gagner.
    D'autre part, tant devenu un Yokozuna et un pre de famille, il estime qu'il ne lutte plus seulement pour lui-mme.
    Avoir un bb, explique-t-il, "vous responsabilise . Vous avez des responsabilits, une famille soutenir." Il ajoute que ce changement "a t un grand avantage pour lui , surtout sa fille." Mme si j'ai remport neuf tournois dans le pass, je n'ai pas eu la chance de gagner le championnat et le trophe une nouvelle fois .C'est mon grand objectif et je suis en train de travailler pour...
    Il parle aussi de la responsabilit d'tre un Yokozuna." Faire partie d'une confrrie de sum est ,bien sr, une identification un groupe particulier, et l 'Azumazeki Beya, il est le seul Yokozuna - en fait, il est le seul rikishi de sa heya dans la division makuuchi .
    Il partage presque une relation parentale avec les autres rikishi de la heya : "les enfants dans notre heya font partie de ma famille. " Cet tat d'esprit sur le groupe de sumo peut aussi agir comme une amlioration de la performance personnelle, il note: Quand je progresse, l'ensemble du groupe progresse , et vice versa."
    Fait intressant, mme s'il admet que le sum est une vie plus difficile que celle d'avoir un emploi de bureau , il ne trouve pas que beaucoup de diffrence entre sa vocation et le monde du travail . Lorsqu'on lui demande si il aime l'entrainement , dit-il, "Maintenant oui !
    Mais quand vous avez mal quelque part, vous tes comme tout le monde.
    Si vous attrapez froid et vous allez au travail, vous n''y allez pas en apprciant ce que vous faites .... C'est la mme chose.

    Les sumotori sont promus et rtrograds en fonction de leurs rsultats dans les tournois, mais une fois atteint le rang de Yokozuna, un lutteur y reste.
    Ensuite, toutefois, il y a la pression de la victoire ou de la retraite. Akebono constate qu'il a une approche du sum, avec une mentalit compltement diffrente qu'avant. Au dbut , vous pouvez y aller avec confiance.
    " Alors, qu'en est-il si je perds?
    Ce lutteur est sur le classement plus lev que moi, je peux y aller et il me suffit d'attaquer plein rgime sans penser rien. "
    Mais une fois que vous tes un Yokozuna, c' est totalement diffrent ! Lorsque vous vous sentez bien et que vous n'tes pas bless, vous tes dans cet tat d'esprit : Personne ne peut me battre" c'est la confiance. Mais quand vous avez mal quelque part et que vous n'tes pas au top , alors vous y allez avec cet tat d'esprit "Que faire si je perds ? "
    C'est difficile pendant un tournoi, dit il . Le plus dur est de ne pas tre prts physiquement, mais mentalement. "Vous devais rester concentr vingt-quatre heures par jour pendant quinze jours, pour un combat qui ne durera peut-tre dix vingt secondes. Et c'est vraiment dur. Particulirement comme quand je suis revenu en Mai, aprs mes blessures, la presse ... vous coute, vous regarde et vous devez juste rester concentr et trouver votre monde, et sjourner dans ce "monde" jusqu' la fin du tournoi.
    Encore et encore, remarque-t-il .
    La concentration comme tant un facteur cl du succs, la diffrence entre les gagnants et les perdants.
    Le succs d'un lutteur au milieu d'un tournoi dpend d'elle . Il doit se concentrer sur la lutte et exclure toutes autres choses.
    "Lorsque vous commencez entendre les gens qui vous encouragent, c'est ce moment que vous savez que vous tes en difficult, vous n'tes pas concentr.


    Le rituel d'avant combat est souvent considr comme une occasion pour intimider les autres gars, mais selon Akebono, ", vous tes cens tre sur la mme longueur d'onde" que votre adversaire, plutt que de chercher l'intimider.
    C'est une chance d'atteindre la concentration explique-t-il ! C'est si important .
    Pourtant, avoue-t-il, on peut parfois voir ce que l'autre rikishi a comme pense ,
    En particulier les moins vaillants qui sautent sur le ct", dit il en blaguant !
    . "Vous pouvez voir dans leurs yeux, ce qu'ils recherchent, ils essaient de savoir o ils vont sauter."
    "Le sum est plus rapide que la pense, dit le Yokozuna .. Parce qu'il est difficile de penser au cours d'un combat qui ne dure pas plus de dix vingt secondes, J'essaie de combattre de mon mieux et mon corps peut ragir automatiquement."

    Pour rester concentr pendant un tournoi, il suit exactement le mme rythme pour chacun des 15 jours.
    "Lorsque je cale mon rythme, je fais tout de la mme faon. Mes yeux s'ouvrent le matin vers la mme heure et ce pendant les quinze jours, je vais aux toilettes , je prends une douche , et j'ai l'essentiel (sa femme Christine), il est plus facile pour moi de le faire les choses comme ceci pour tre prt. "
    Il pense que beaucoup d'autres lutteurs suivent ce genres de rythmes, ou sont superstitieux.
    "Lorsque vous commencez gagner, vous ne lavez pas vos cheveux, vous ne vous rasait pas. C'est pourquoi vous voyez des lutteurs pendant le tournoi, qui commencent avoir un peu barbiche ..."

  5. #25
    Etre marie un Yokozuna c'est difficile pour Christine ( son pouse ) ?
    "C' est difficile pour elle. Je sais qu'elle fait de son mieux.
    C' est diffrent pour elle, qui a grandi dans l'arme, et puis tout d'un coup vous tes une femme de Yokozuna. Il y a certaines responsabilits qu'elle a . Akebono a lui-mme certains points de rglage faire aprs sa blessure au dos qui l'a mis sur la touche pendant six mois, et il admet qu'il tait un peu nerveux propos de son retour.
    Akebono a lui-mme fait certains rglages aprs sa blessure au dos qui l'a mis sur la touche six mois . Quand j'ai gagn tous mes tournois d'affils, mes adversaires taient comme je le suis ici , ssayant de rattraper leurs retard , se souvient-il.
    Quand j'ai t bless pendant six mois, il y avait beaucoup de nouveaux, des gens avec qui , je n'avais jamais lutt contre. Mais partir du dernier tournoi, je sens que je suis plus fort maintenant et je suis que l o j'tais avant . Parce que tout le monde autour de moi est devenu fort et j'tais encore en mesure de gagner. "
    La crainte a t une bonne motivation pour lui: Je dteste avoir peur.

    Avec la concentration et la motivation, il voit clairement l'importance d'tre en bonne condition physique ainsi. "Lorsque vous tes en grande forme , vous sortez, vous mangez, vous rentrez la maison, vous ne vous souciez pas de votre corps. Mais quand on se blessent, vous commenait prendre soin de votre corps. "
    "Bien qu ' il ait rcupr de sa blessure (ses mdecins disent de son retour, qu'il ne sera jamais plus 100% ), il continue prendre soin de lui-mme. . La routine de ses journes est de s'entrainer dur, aller la salle de gym, puis autant que possible, quand j'ai le temps, de faire tout reste."

    " La technique est un autre domaine qu'il continue travailler, en admettant qu'il s'tait rendu compte de la ncessit de le faire en raison de sa blessure et la perte de son combat lors dernier jour du tournois de Nagoya. Bien qu'une stratgie de bulldozer face ses adversaires dans l'anneau o il est aujourd'hui, lui laiss embrasser le dohy lorsque Dejima a saut sur le cot en Juillet.
    "Quand vous combattez et que gagn, des gens vous disent" Vous devriez faire un peu plus ceci ou cela comme technique .
    Vous leurs dites, de quoi tu parles ? "
    "Mais maintenant que j'ai trouv mes points faibles, et je fais beaucoup de technique." "
    Puisqu'il n'y a pas d'autres lutteurs makuuchi dans sa heya, Akebono va dans d'autres curies pour combattre avec les meilleurs combattants. "C'est difficile pour moi parce que je n'ai personne pour m'entrainer , et je n'ai pas toujours envie de sortir."
    ." Cela lui permet d'observer, et de lutter contre des rikishi qui ont recours divers styles de sum.

    De tous les combats de sa carrire, un se distingue un peu plus dans son esprit?
    Il se rappelle son premier makuuchi niveau combat avec Takanohana, alors appele Takahanada.
    "Les enfants japonais qui sont venus dans notre heya ont dit, 'Oh, vous ne pouvez pas le frapper!"
    Je suis all l-bas, une fissure sa mchoire, et il a chut vers le bas . dit il en souriant.
    Comment se souviendra t'on de lui dans cinquante ou cent ans ? Si je le pouvais, je voudrais rester dans les mmoires comme quelqu'un qui est venu, a russit son rve, peu importe les difficults, . Si vous mettez votre volont, vous pouvez faire tout ce que vous vous tes fixs.

    Lorsqu'on lui a demand s'il reoit beaucoup d'aide ou d'encouragement de son matre, il rpond: "En fait quand un tournoi commence, il est tout juste vous. Vous tes l-bas, vous tes dans le combat, vous tes l'un et l'autre passer par l. Quand vous arrivez l o nous en sommes, vous n'tes pas cens tre dires les choses .
    Vous tes cens savoir ce qui se passe.
    "Ce n'est pas un sport d'quipe .
    En Septembre pour l' Aki Basho, Akebono s'est dchir un muscle de l'aine, le troisime jour et a t forc d'abandonner le tournoi. Pourra-t-il raliser son rve ? A savoir de pouvoir poser pour des photos avec sa fille et la coupe de l'empereur ?
    Restons l'coute , l'avenir nous le dira .

  6. #26
    Tmoignages intressants mais qui viennent d'o ? J'ai l'impression parfois que les passages sont tirs de la bio d'Akebono. Tu confirmes Konishiki ?
    Pre Boulon

    Il n'y a de richesse que d'Hommes.

  7. #27

  8. #28
    Non , cela vient d'un article sur le sum que j'ai fait traduire par un copain .

  9. #29
    Le traducteur de ladite bio infirme ton propos Wink
    OK, ce n'est qu'un souvenir et comme les renseignements sont en gros les mmes malgr tout... Bonne ide, je vais donc me replonger dans cette excellente biographie traduite par tes soins. Je vais aussi voir ce que je peux faire pour l'autre bio que j'ai compltement oubli .
    Pre Boulon

    Il n'y a de richesse que d'Hommes.

  10. #30
    Modrateur Avatar de toonoryu
    Inscrit
    septembre 2004
    Lieu
    Saint L
    Messages
    5 279
    Citation Envoy par pereboulon
    Le traducteur de ladite bio infirme ton propos Wink
    OK, ce n'est qu'un souvenir et comme les renseignements sont en gros les mmes malgr tout... Bonne ide, je vais donc me replonger dans cette excellente biographie traduite par tes soins. Je vais aussi voir ce que je peux faire pour l'autre bio que j'ai compltement oubli .
    Mode off-topic on : ne te casse pas la tte, c'est fini, achev, relu et prt diffuser bientt. Le seul souci c'est que je dmnage prochainement et que je risque d'tre sans connexion un moment... Mode off-topic off

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Liens sociaux

Rgles des messages

  • Vous ne pouvez pas crer de sujets
  • Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •