• toonoryu

    par Publié le 12/07/2011 15h46  Nombre de lectures: 3219 
    Prévisualisation de l'article

    Journée « tranquille » à Nagoya, où un seul des plus haut gradés a chu, sans que cela ne soit une véritable surprise pour personne, d'ailleurs. Engagé dans un basho qui devrait être historique pour lui, Kaio n'en finit pas d'être dépassé. A sa décharge, il affronte aujourd'hui un Kakuryu en pleine bourre, désireux de griller la politesse aux Japonais pour devenir ozeki. Engageant la lutte en oshi, le Mongol profite d'un nodowa violent et très bien placé pour anéantir Kaio qui retombe lourdement en arrière. Le vétéran devra encore attendre, Kakuryu quant à lui se paie un deuxième ozeki en deux jours (certes pas les plus en forme). S'il passe le test Harumafuji demain, il pourra commencer à nourrir de sérieux espoirs.
    ...
    par Publié le 11/07/2011 17h58  Nombre de lectures: 2937 
    Prévisualisation de l'article

    Peu de « combats phare » en ce deuxième jour du brûlant Nagoya basho. Si deux ozeki sont tombés, on ne peut pas dire que ce soit réellement surprenant. Il va falloir encore attendre un peu pour que les choses se décantent et qu'on puisse tirer des enseignements dans ce deuxième basho de l'« après-yaocho ». Cela s'en ressent sur la fréquentation, la foule visible hier était manifestement un feu de paille ou une illusion d'optique.
    ...
    par Publié le 10/07/2011 22h31  Nombre de lectures: 2980 
    Prévisualisation de l'article

    Après un « tournoi d’évaluation » marqué par les absences de lutteurs intai et un banzuke subséquent de tous les bouleversements, le Nagoya basho marque, on l’espère pour longtemps, le retour aux affaires normales. Avec peut-être un petit gain d’intérêt momentané éventuel dans le sens où, n’était-ce la présence du monstrueux yokozuna, il est bien difficile dans les deux divisions salariées d’établir des pronostics avec une fiabilité classique concernant les résultats de ce honbasho. Les choses sont souvent difficiles à prévoir, là, à la fois par l’étendue des promotions et le nombre de lutteurs qui se retrouvent à un niveau jamais connu voire espéré, mais aussi par les possibles conséquences du scandale de yaocho qui réduit peut-être drastiquement les compromissions et petits arrangements entre amis qui préexistaient sans doute, elles deviennent labyrinthiques.
    ...
    par Publié le 22/05/2011 18h07  Nombre de lectures: 4009 
    Prévisualisation de l'article

    Il est difficile de trouver une réponse à la question que pose le titre de cette chronique. Cette fin du « basho d'évaluation », première étape de la nécessaire rédemption d'un Ozumo en convalescence, laisse un goût amer dans un premier temps, avant de nous offrir un final un peu plus réjouissant. Autant déflorer le sujet tout de suite, comme de bien entendu, c'est Hakuho qui remporte la victoire. Simplement, le scénario de ce senshuraku eût pu être meilleur. Mais il aurait pu être pire.
    En effet, dans le combat phare de la journée, l'ozeki Harumafuji, auteur d'une victoire surprise sur le yokozuna, arrange bien les affaires de ce dernier en disposant du seul adversaire restant à ce dernier, le M6 Tochinoshin. Assaillant le Géorgien avec un atari éclair dont il a le secret, Harumafuji ne laisse aucun temps mort (à la manière dont il avait battu Hakuho, d'ailleurs) se dérouler, et en dépit d'une belle résistance de Tochinoshin qui est tout près de retourner le poids léger mongol à la tawara, il relance l'assaut et le sort en puissance. Le sort en est jeté sur le yusho, il n'y aura pas de kettei-sen. Tochinoshin, lui, se voit récompensé de son jun-yusho par l'attribution d'un kanto-sho qui ne souffre d'aucune discussion.
    ...
    par Publié le 21/05/2011 21h10  Nombre de lectures: 1681 
    Prévisualisation de l'article

    Après la défaite surprise d'hier du yokozuna Hakuho, auteur d'une erreur inhabituelle en laissant son flanc gauche bien trop ouvert à l'ozeki Harumafuji qui en profitait en un éclair ou le prendre de côté et sceller sa victoire, on attendait avec impatience la confrontation avec le docker estonien, l'ozeki Baruto, sans doute l'un sinon le seul à pouvoir rivaliser physiquement avec le dai-yokozuna mongol. Surprise il n'y a pas eu, tant Baruto nous a montré aujourd'hui un sumo qui lui est habituel, en particulier sur ce basho, avec une grande prépondérance de la force brute, mais aussi une capacité à abandonner trop facilement son mawashi à l'adversaire. Si le Balte peut avec presque tout le monde s'en sortir tant il est monstrueux physiquement, il en faut bien plus pour dominer Hakuho, pas nécessairement au sommet de son art mais dont la marge est colossale.

    ...
    par Publié le 19/05/2011 23h39  Nombre de lectures: 3660 
    Prévisualisation de l'article

    Le yokozuna Hakuho, depuis l'intai forcé d'Asashoryu, est tout seul sur sa planète sumo. Quelles que soient les perturbations qui peuvent se produire, cela ne semble pas le troubler le moins du monde. Preuve en est sa position plus que jamais solide de seul leader avec deux victoires d'avance sur ses seconds, comme la qualité de sa victoire du jour face au maegashira russe Aran.
    Car l'opposition du jour est de bonne facture. Fermement décidé à faire oublier son troisième hansoku record, Aran « Le Coiffeur » démarre l'atari tambour battant, imposant au yokozuna une furieuse mêlée de tsuppari. Après une dizaine de secondes, le combat en vient au mawashi, le Russe décrochant rapidement une solide prise à deux mains sur la ceinture du Mongol. De sa position, Aran tente plusieurs yori mais ne parvient jamais à passer suffisamment sous le centre de gravité de son adversaire pour être à même de le repousser efficacement. Avec le calme qu'on lui connaît, Hakuho encaisse et attend l'opportunité, qui survient au bout d'une minute de confrontation sous la forme d'un assaut un peu décalé d'Aran dont les forces commencent à décliner. Hakuho n'a plus qu'à imprimer un léger mouvement tournant pour employer sa main gauche à décocher un fatal uwatenage. Douzième succès pour un yokozuna toujours invaincu en ce tournoi de mai.
    ...
    par Publié le 19/05/2011 13h39  Nombre de lectures: 1903 
    Prévisualisation de l'article

    Depuis, hier, Hakuho est débarrassé de son surprenant co-leader depuis le début du basho, le M16 Kaisei. La course par élimination fonctionne encore à plein, le yokozuna n'ayant pas eu depuis bien longtemps à chercher dans ses tripes des ressources pour écarter personnellement un adversaire pour la conquête du yusho. On n'en a à peine conscience, mais Hakuho vogue tout droit vers un septième yusho (pardon, « tournoi d'évaluation », mais cela ne trompe personne) consécutif, record absolu qu'il co-détiendrait alors avec son aîné Asashoryu. C'est dire l'étendue de la domination du Grand Khan des dohyo.
    ...
    par Publié le 15/05/2011 14h57  Nombre de lectures: 1753 
    Prévisualisation de l'article

    Peu de surprises en ce nakabi du « tournoi d’évaluation », où tous les premiers de l’affiche actuelle ont remporté leurs confrontations. Dans le combat final, Okinoumi rencontre son premier yokozuna. S’il montre ses qualités en décrochant étonnamment un morozachi dès l’atari, Hakuho ne lui laisse pas une seconde pour en profiter et profite de sa flexibilité de hanches pour retourner le mouvement de son adversaire et le faire chuter en shitatedashinage. Journée tranquille et sans trop de sueur pour le dai-yokozuna, qui en deux ans n’a connu qu’à trois reprises le goût amer de la défaite en première semaine, dont l’une aux mains d’un futur ozeki.
    ...
    par Publié le 15/05/2011 08h58  Nombre de lectures: 2392 
    Prévisualisation de l'article

    On sait que le komusubi Kakuryu fait partie de ces lutteurs, à l’instar d’Aminishiki, pour qui l’impact psychologique revêt une importance majeure pour compenser leurs faiblesses techniques et/ou physiques face aux cadors de la discipline. Le combat du jour ne fait pas exception, avec un niramiai (échange de regards) tendu et un tachiai manqué (volontairement ?) face au yokozuna Hakuho. Mais celui-ci n’est pas le roi de la discipline depuis déjà quatre ans pour rien. Il ne se laisse pas déstabiliser et anticipe le deuxième tachiai de son compatriote mongol pour le dominer de la tête et des (larges) épaules, en puissance. Temps calme et mer plate pour le porte-avion d’Ulanbaatar.qui vient de dépasser les 500 victoires en makuuchi, les atteignant plus vite que Taiho. Un mythe est en marche.
    ...
    par Publié le 08/05/2011 22h31  Nombre de lectures: 4625 
    Prévisualisation de l'article

    C’est après plus de quatre mois d’attente pour un sumo professionnel secoué par le plus grand scandale de son histoire, et dans un pays toujours sous le coup de la catastrophe de Fukushima. Les plaies ne sont pas encore pansées, et mettront du temps à l’être. Il n’est que de voir la vision éminemment déprimante que celle du juryo dohyo-iri, amputé d’une large partie de ses lutteurs et dont les survivants peinent à compléter le tour de l’aire de combat. Mais en attendant de mettre les scandales derrière nous, les combats sont là, pour ce « tournoi d’évaluation », premier pas vers le chemin de la repentance.
    ...
    par Publié le 22/01/2011 15h39  Nombre de lectures: 4151 
    Prévisualisation de l'article

    Takanohana en ligne de mire

    Autant déflorer le suspense tout de suite : il n’y en a pas eu, justement, de suspense. Hakuho remporte aujourd’hui, avant même le senshuraku, son 18ème yusho. Si le monstrueux Mongol a abandonné, par la faute une nouvelle fois de Kisenosato, qui devient doucement mais sûrement l’une de ses (rares) bêtes noires, l’objectif de rentrer dans l’Histoire du sumo en effaçant la mythique marque des 69 shiroboshi consécutives de Futabayama (tout au moins provisoirement), il inscrit une nouvelle fois son nom en haut du palmarès de makuuchi, établissant désormais son décompte de tournois majeurs à seulement quatre unités du tout aussi mythique Takanohana II, cher au cœur des Japonais pour avoir remporté 22 tournois, avant de se retirer il y a maintenant huit années de cela. Un seul lutteur pouvait encore, théoriquement, contester sa domination sans partage sur les sommets du sumo professionnel, l’inattendu Okinoumi, qui pointait avant le début de cette journée à une seule unité du leader. Mais si l’on était conscient que huit maegashira se sont présentés face à un yokozuna lors d’un kettei-sen depuis que les basho se disputent sur quinze journées (le dernier étant Toyonoshima il y a deux mois), et que jamais ils n’ont réussi à l’emporter au final, il fallait une bonne dose d’optimisme pour croire encore à une possible surprise.
    ...
    Page 12 sur 16 PremièrePremière ... 21011121314 ... DernièreDernière
  • Forum

    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Âgé de 37 ans et 10 mois, l’ancien Sekiwake est le plus vieux vainqueur d’un basho depuis 1958, année de l’instauration du système actuellement

    skydiver 26/09/2022, 16h07 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Wakatakakage Sekiwake remporte le Prix de la technique.
    Takayasu Maegashira #4 se voit remettre le Prix du Fighting Spirit.
    Tobizaru

    skydiver 25/09/2022, 11h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Après cette dernière journée qui a vu Tamawashi gagner le basho pour la seconde fois, les résultats sont les suivants:

    - Tsurugisho 5-10

    skydiver 25/09/2022, 10h51 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Tamawashi Ichiro remporte la Coupe de l’Empereur avec un score de 13-2.

    skydiver 25/09/2022, 10h36 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Tamawashi et Takayasu demain pour une finale. Les Maegashira #3 et #4 n’étaient pas attendus pour se disputer la victoire lors de l’aki basho.

    skydiver 24/09/2022, 22h12 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Avant dernière journée de cet aki basho:

    - Terutsuyoshi 6-8 ashitori Hiradoumi 7-7
    - Chiyoshoma 9-5 uwatenage Yutakayama 4-10

    skydiver 24/09/2022, 10h52 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    La treizième journée a donné son verdict:

    - Chiyotairyu 5-8 tsukiotoshi Tsurugisho 4-9
    - Yutakayama 4-9 oshidashi Kotoshoho

    skydiver 23/09/2022, 11h24 Voir le dernier message
    Tadanobu

    Aki 2022 banzuke

    Un lutteur avec 10 victoires, quatre avec 9 victoires, on peut pas non plus complètement éliminer les 8-4.
    Quelle époque on vit

    Tadanobu 22/09/2022, 22h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    La douzième journée du basho donne les résultats ci-dessous:

    - Okinoumi 6-6 yorikiri Yutakayama 3-9
    - Kotoshoho 7-5 yorikiri

    skydiver 22/09/2022, 11h06 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Après onze jours de tournoi, les scores sont les suivants:

    - Hiradoumi 5-6 yorikiri Oho 7-4
    - Kotoshoho 6-5 tsukidashi Terutsuyoshi

    skydiver 21/09/2022, 12h55 Voir le dernier message