• Sakana

    par Publié le 16/07/2011 09h59  Nombre de lectures: 4103 
    Prévisualisation de l'article

    Hakuhô et Harumafuji poursuivent leur mano à mano à distance

    Nous voici bientôt arrivés à mi-course dans ce Nagoya basho 2011. Même si le public semble bouder le tournoi, les lutteurs donnent leur maximum. Cet état d'esprit devrait porter ses fruits en septembre, à Tôkyô, s'il perdure.
    Côté compétition, qu'en ressort-il ? Nous nous retrouvons avec deux lutteurs invaincus en makunouchi : le yokozuna Hakuhô et l'ôzeki Harumafuji. Tous les deux se sont imposés aujourd'hui, le premier en éprouvant quelques difficultés à disposer de Wakakôyû, n'y parvenant qu'en contenant les tsuppari de son adversaire et en le déséquilibrant finalement ; le second, par contre, s'est imposé avec la manière et a fait montre d'une sacrée détermination : Harumafuji a aggripé dès le tachi-ai le mawashi de son adversaire pour le projeter immédiatement au sol. Imparable et spectaculaire ! Pour un peu, on aurait eu le sentiment de voir l'ancien yokozuna Asashôryû combattre ! Si ces deux rikishi poursuivent leur parcours en demeurant invaincus, cela pourrait nous promettre un superbe dénouement lors du senshûraku. Mais nous n'y sommes pas encore, une semaine complète les attend encore et les poursuivants sont nombreux.
    ...
    par Publié le 08/05/2011 22h26  Nombre de lectures: 5338 

    Le début d'année 2011 est mouvementé dans le sumô. Le scandale des combats truqués est passé par là et l'institution vacille sur ses fondations. Entre les lutteurs incriminés et expulsés (Sokokurai et Hoshikaze), la vingtaine de retraités-forcés (dont une quinzaine de sekitori !) et les oyakata réprimandés et rétrogradés, on se demande bien comme le Nihon Sumô Kyôkai va rebondir après l'annulation du tournoi de mars.
    Pour commencer, l'Association de Sumô n'a pas publié un banzuke officiel, mais un classement (junseki). Exceptés les deux lutteurs expulsés, tous les shikona des lutteurs figurent. Ensuite, lors du prochain tournoi, en juillet, les effectifs des divisions makuuchi et jûryô seront réduits. La division makuuchi va passer à 40 lutteurs et celle de jûryô à 26. Le retour à la normale ( 42 et 28 ) n'étant pas prévu avant l'Aki basho de septembre prochain, car la question des futures promotions se pose à cause des (grands) vides que les lutteurs incriminés dans le scandale vont laisser dans le banzuke. Enfin, l'Association de Sumô qualifie le Natsu basho 2011 de "tournoi d'évaluation des aptitudes de mai", cherchant à montrer là l'idée d'un renouveau de la discipline sur des bases plus solides et pérennes.
    ...
    par Publié le 31/12/2010 15h46  Nombre de lectures: 1741 
    Prévisualisation de l'article

    De bonnes résolutions en 2011 ? L'année 2010, qui se termine d'ici quelques jours, nous aura réservé bien des surprises. De forts mauvaises, avec l'intai d'Asashôryû le 4 février dernier. Un personnage controversé mais tellement essentiel au sumô est parti, laissant à Hakuhô la tâche d'assumer seul la responsabilité de yokozuna. Et que dire du scandale des paris clandestins, ayant mêlé des mafiosi japonais à des lutteurs ? Près d'une vingtaine d'entre eux sont restés à quai pendant le dernier Nagoya basho. Et le cas le plus marquant fut le renvoi pur et simple de l'ôzeki Kotomitsuki ! 2010 semblait partie pour être une annus horribilis du sumô. Et puis, non, un petit rayon de soleil est apparu, à travers l'épaisse couche de tracasseries. Hakuhô, seul au monde, était sur la base d'un record. DU record, même ! Celui du nombre de victoires d'affilées, détenu par Futabayama (69 !). Le suspense fut intense, au début du Kyûshû basho. Pouvait-il se permettre cela, allait-il le faire, qui allait le faire chuter ? Et tout s'arrêta au terme de la seconde journée. Kisenosato, sur yorikiri, stoppe Hakuhô à 63 victoires consécutives. Cela place le yokozuna à égalité avec Tanikaze, à 63 victoires. Ce dernier tournoi de 2010 fut d'ailleurs fort intéressant avec une lutte plutôt âpre jusqu'à la fin, puisque, certes, ce fut Hakuhô qui l'emporta, mais en kettei-sen (combat décisif) contre Toyonoshima, l'excellente surprise du tournoi. L'autre surprise fut le vétéran Kaiô qui s'est offert un joli double-digit, comme il ne l'avait pas fait depuis des lustres ! Enfin, cette année 2010 s'est terminée sur une petite touche de tristesse avec la retraite prise par l'ancien sekiwake Tosanoumi. Encore un lutteur emblématique qui se retire de l'arène. Que peut-on, dès lors, souhaiter pour 2011 ? Que les lutteurs prennent de bonnes résolutions et viennent titiller plus souvent le yokozuna Hakuhô, surtout les ôzeki. Que de nouveaux lutteurs prennent place sous les projecteurs de la division reine. Que le spectacle soit au rendez-vous. Bref, on espère avoir une fort belle année ! Messieurs, à vous de jouer ! ...
    par Publié le 06/11/2010 18h15  Nombre de lectures: 2705 

    Hakuhô sur la route de tous les records.

    Nous y voilà ! Dans 15 jours, Hakuhô a rendez-vous avec l'Histoire, la vraie, la grande, celle qui reste dans les livres. En effet, le dai-yokozuna peut battre plusieurs records et se rapprocher du firmament de la discipline. Tout d'abord, il peut battre son propre record de victoires sur une année civile : s'il réalise un nouveau zenshô-yûshô, il terminera à 87 victoires sur 90 possibles. Et ce serait aussi son neuvième tournoi où il terminerait invaincu. Ca, c'est pour le lutteur. Pour l'Histoire, tournons-nous vers le nombre de victoires d'affilée où il en est à 62. Après avoir dépassé les records d'Asashôryû (39 victoires d'affilée), puis de Chiyonofuji et d'Umegatani I (53), il va s'attaquer durant la quinzaine aux 63 victoires de Tanikaze et, surtout, ...
    par Publié le 26/03/2010 20h32  Nombre de lectures: 1863 

    Baruto, bientôt ôzeki ?

    Il ne fait maintenant aucun doute que le titre se jouera entre Hakuhô et Baruto, au terme de cette 13e journée. Le champion suprême Hakuhô s'est défait de l'ôzeki Kaiô sans trop de difficultés, même s'il a dû batailler quelque peu. Le vétéran lui a offert une belle résistance, privant le plus longtemps possible Hakuhô de prise main droite sur son mawashi. Sentant une ouverture, Kaiô a tenté une attaque, une épreuve de force. Mais le yokozuna maîtrise son sujet, de bout en bout, et il plaça un contre dans la foulée, terminant le combat sur un sukuinage.

    Un peu plus tôt, l'Estonien Baruto s'était défait de Miyabiyama avec autorité, en témoigne son tachi-ai ...
    par Publié le 19/03/2010 19h05  Nombre de lectures: 1774 

    Un de chute : Kotoshôgiku.

    Ils étaient cinq rikishi dans la division reine, à l'entame de cette sixième journée, à n'avoir pas concédé la moindre défaite. Au terme de celle-ci, ils sont désormais quatre.
    Kotoshôgiku n'est pas parvenu à se défaire du vétéran Kaiô. Ce dernier, grâce à toute l'expérience accumulée durant sa carrière, ne s'est pas précipité au tachi-ai et s'est contenté de saisir son adversaire pour l'envoyer rapidement au sol. Kaiô décroche ainsi sa quatrième victoire du tournoi.
    Toutefois, le combat le plus facilement remporté aujourd'hui fut pour Kotoôshû, vainqueur par forfait de Gôeidô, blessé. Cette victoire sans combattre, dans la perspective du titre, est une bonne chose pour le Bulgare qui s'est ainsi économisé tandis que ses adversaires ont dû batailler.
    Et ...
    par Publié le 26/07/2009 17h48  Nombre de lectures: 2306 

    Hakuhô au bout du suspense

    Il aura donc fallu attendre le dernier combat prévu dans le soirée pour savoir quel lutteur allait ajouter son shikona à la liste des vainqueurs à Nagoya. Et ce fut le champion suprême Hakuhô qui fit la différence. Pourtant mis sous pression et ayant obligation de résultat, suite au combat victorieux de Kotoôshû contre Harumafuji (ce dernier combattant comme la veille : de façon désordonnée, simplifiant la tâche à son adversaire). Face au Mongol, son compatriote Asashôryû, certes hors-course pour le titre, mais certainement pas hors-course quand il s'agit de suprématie. Le Dragon bleu du matin posa problème un long moment, retardant le plus possible une bonne prise de mawashi à Hakuhô. Et, alors qu'on assistait à ...
    par Publié le 25/07/2009 16h06  Nombre de lectures: 2135 

    Hakuhô en ballotage favorable

    Le suspense demeure dans ce Nagoya basho, cuvée 2009. Le yokozuna Hakuhô semble avoir mis une option sur le titre aujourd'hui, cela dit. Il a vaincu sans problème un Harumafuji parti bille en tête et apparemment sans plan de bataille. L'ôzeki s'est contenté de se ruer à l'assaut du champion suprême, ce dernier le balayant rapidement vers la sortie du dohyô. On était en droit d'avoir une opposition un peu plus disputée entre les deux Mongols. Du coup, cela a mis hors course l'autre yokozuna Asashôryû. Celui-ci, en cas de revers de Hakuhô, pouvait encore espérer disputer le titre lors de la dernière journée. Toutefois, il ne laissa pas filer son combat et le grand champion Kotoôshû, toujours en course pour le yûshô, dût batailler ferme ...
    par Publié le 01/07/2009 23h18  Nombre de lectures: 1604 

    Harumafuji en quête de tsuna

    L'ôzeki Harumafuji, après son premier titre, décroché en mai dernier, part à la conquête du grade de yokozuna. Fera-t-il mieux que son collègue ôzeki Kotoôshû qui était dans la même situation l'année dernière ? Est-ce que les champions suprêmes Hakuhô et Asashôryû vont reprendre la main dès ce tournoi ?

    Retrouvez le banzuke des divisions makuuchi et jûryô


    Môkonami

    Division makuuchi


    Photo
    - http://www.nikkansports.com/sports/sumo/
    ...
    par Publié le 23/05/2009 17h03  Nombre de lectures: 2587 

    Hômashô n'y arrive pas.

    Les deux yokozuna ont réservé aujourd'hui au public de Tôkyô un festival technique ! Assurément, leurs combats furent les plus intenses de la journée et les plus spectaculaires.
    Asashôryû, opposé au Bulgare Kotoôshû, patienta quelques instants avant de trouver la bonne prise et le bon équilibre pour déclencher un shitatenage dévastateur. Imaginez donc : le géant bulgare a littéralement volé, comme un simple fétu de paille ! Et que dire de la conclusion du combat entre Hakuhô et Harumafuji ? Ce dernier semblait avoir pris la mesure du champion suprême pour pouvoir le terrasser à son rythme, et pourtant... Et pourtant ce fut Hakuhô qui plaça son attaque finale, au moment où personne ne l'attendait. Un crochetage de jambe plus tard, ...
    par Publié le 29/03/2009 19h57  Nombre de lectures: 2109 

    Hakuhô intraitable

    Cette dernière journée du Haru basho 2009 offrait encore un peu de suspense, malgré le titre attribué hier à Hakuhô. En effet, est-ce que Hômashô allait décrocher le jun-yûshô et, si oui : seul ? Allions-nous avoir des ôzeki terminant à 10 victoires ? L'Estonien Baruto allait-il sauver sa place au rang de sekiwake, pendant que Gôeidô obtiendrait une neuvième victoire pour l'y rejoindre en mai prochain ? Et, enfin, est-ce que Asashôryû allait terminer avec panache ce tournoi en s'imposant contre son rival Hakuhô ?
    Si l'on excepte la dixième victoire de Chiyohakuhô et Aran qui signent là leur meilleur résultat de leur carrière à ce niveau, la journée a finalement réservé peu de surprises. Hômashô s'est incliné pour la quatrième ...
    Page 3 sur 21 PremièrePremière 1234513 ... DernièreDernière
  • Forum

    liclic

    Aminishiki Intai

    bon vent à lui. Je me souviendrais qu'il m'avait toujours l'air d'être plus léger que les autres alors que ce n'était pas nécessairement le cas. Et dire

    liclic Hier, 12h03 Voir le dernier message
    Kotononami

    Aminishiki Intai

    Il était le doyen des Sekitori et le seul rescapé de l´ère Hawaïenne.
    Il a obtenu des kinboshi face à Takanohana II et Musashimaru. Il a affronté

    Kotononami Hier, 05h24 Voir le dernier message
    Konosato

    Aminishiki Intai

    Le vétéran Aminishiki, J11w, 40 ans, a déclaré son Intai (retrait de la compétition). Il avait depuis des années des problèmes avec son genou droit et

    Konosato 17/07/2019, 17h16 Voir le dernier message
    Kasamatsuri

    nagoya 2019 banzuke

    Après une semaine, je vous suggère de garder un oeil sur la Naruto beya et quatre de ses shin deshi dominent les débats en Jonokuchi ils sont à 4-0...

    Kasamatsuri 14/07/2019, 19h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Devenir un rikishi

    Avec plaisir.
    Pour information, plusieurs lutteurs amateurs sont membres du site, tu devrais donc aisément trouver des contacts.

    skydiver 13/07/2019, 10h56 Voir le dernier message
    AsuraStrength

    Devenir un rikishi

    Merci beaucoup pour cette réponse qui pourra en aider plus d'un ! Le sumo amateur m'intéresse, je verrai la dessus.

    AsuraStrength 13/07/2019, 02h37 Voir le dernier message
    skydiver

    Devenir un rikishi

    Il existe des clubs en France mais leur statut est amateur. Si tu entends devenir rikishi au sein de la Nihon Sumo Kyoukai (association professionnelle

    skydiver 12/07/2019, 09h43 Voir le dernier message
    AsuraStrength

    Devenir un rikishi

    Bonjour à tous et à toutes, je suis venu ici pour me renseigner.
    Comment devenir un rikishi ? La question peut paraître idiote mais m'étant déjà

    AsuraStrength 11/07/2019, 19h09 Voir le dernier message
    Kaiowaka

    nagoya 2019 banzuke

    Yoshikaze est kyujo aussi et du coup il devrait descendre en juryo pour l'Aki basho...............................

    Kaiowaka 06/07/2019, 22h28 Voir le dernier message
    hogier

    nagoya 2019 banzuke

    Takakeisho serait forfait. Il était kadoban, il va perdre son rang d'Ozeki.

    hogier 06/07/2019, 11h34 Voir le dernier message