• Hatsu basho 2014 – 13ème journée (Jusannichi-me)

    Fin de l'histoire pour Kotooshu

    Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas l’un des trois derniers combats de la journée qui ouvre cette chronique, mais le quatrième combat avant la fin de cette journée de vendredi. Kotooshu, on le savait, allait avoir la tâche difficile pour revenir à son rang d’ozeki. Ses espoirs sont définitivement anéantis par le grand espoir japonais, Endo, qui contre magnifiquement en recul l’uwatenage du Bulgare pour sceller son sort sur sukuinage. On n’imagine pas revoir un jour Kotooshu à son ancien rang, et pour tout dire, un sort à la Baruto n’est pas une fiction complète. Sera-t-il seulement là en 2015 ? Peut-être comme oyakata, Kotooshu ayant acquis la nationalité nippone.


    Après le départ des Russes, de Baruto, le chant du cygne du sumo européen ?

    Kisenosato, qui concourrait pour un tsunatori-basho, se retrouve à devoir chercher un kachi-koshi face aux cadors en pleine bourre. Blessé qui plus est à un orteil, il affronte le grand Maître qui décide ce jour d’y aller exclusivement en oshi, déniant toute prise de mawashi de l’ozeki qu’il sort sans coup férir, bien que le yokozuna manque de s’écrouler simultanément. Kisenosato a Kakuryu à son programme demain, et fort heureusement un match facile face à Kotoshogiku dimanche qui devrait lui assurer le huitième succès recherché. Hakuho est toujours avec une fiche vierge, ce 812ème succès en carrière lui permettant d’intégrer le club des dix rikishi les plus prolifiques de l’histoire de ce sport (il égale Takamiyama ce jour).


    Fin de basho pénible (comme son début, d’ailleurs…) pour l’ozeki.

    Kotoshogiku sauvé depuis hier de son kadoban (enfin un mince rayon de soleil pour la Sadogatake), on se doutait qu’il ne ferait pas le poids mentalement face à Kakuryu qui a la possibilité de jouer demain le yusho. C’est chose faite et rapidement expédiée par la vertu d’un shitatenage puissant. Kakuryu enregistre son douzième succès de rang et établit sa meilleure performance comme ozeki. Quoi qu’il arrive dimanche, un basho dont il se souviendra. Peut-il encore fait plus ?


    Rendez-vous dimanche, sans doute…

    Pour Goeido, la question est désormais de savoir s’il va pouvoir poursuivre sa série au rang de sekiwake, proche des records absolus. Le Japonais sauve en tout cas aujourd’hui les meubles, dominé au départ par Tamawashi en oshizumo avant de trouver une opportunité de plonger et trouver un morozachi et terminer en yorikiri. Reste encore ce week-end…

    Tochiozan a le grand mérite de soutenir la comparaison avec le tachiai survitaminé de Shohozan. Après, son sens du dohyo et un hatakikomi bien senti font le reste. Beau basho du komusubi après avoir ouvert son tournoi sur trois revers consécutifs. Takekaze-Toyonoshima, ou comment réintroduire subtilement les combats de nains… plus sérieusement, l’affrontement entre les deux gabarits les plus compacts s’achève rapidement avec une ouverture de porte de Toyonoshima, qui inflige le make-koshi à son adversaire du jour tout en conservant de l’espoir pour un retour en sanyaku.


    Tout mini rikiki, maouss costaud…

    Grosse confrontation de tsuppari entre Aminishiki et Okinoumi, la lutte subséquente pour le contrôle du mawashi donnant lieu à une série de makikae interrompue par le Renard qui ouvre la porte au moment opportun. Déséquilibré par une reculade de Chiyotairyu, Kaisei se reprend et décroche une prise suffisamment solide et placée pour terminer en yorikiri net. Aoiyama réussit le mieux sur ce basho quand il fait les choses simplement : des tsuppari/nodowa surpuissants, et un tirage bien placé. La recette d’un succès facile sur Fujiazuma. Yorikiri en hidari-yotsu pour Toyohibiki qui enfonce un peu plus Shotenro à la dérive complète. Recette identique pour Takarafuji vainqueur d’Ikioi. Une prise à la gorge pour se dégager la voie, un morozachi pour assurer la victoire : Gagamaru ne s’en laisse pas conter par Kyokutenho, un adversaire qui ne lui réussit pourtant guère, et assure son kachi-koshi. Peut-être inspiré par son ipponzeoi de la veille, Satoyama plonge la tête directement sous l’aisselle de Kitataiki. Las, ce dernier se montre intraitable et assure un succès en force à l’aide d’un kimedashi. Takanoiwa a beau avoir l’initiative en début de combat, c’est bien Tochinowaka qui remporte un dur combat au mawashi pour décrocher le kachi-koshi. Gros combat entre Osunaarashi et Takayasu, le dernier prenant au final l’avantage sur un uwatenage limite au beau milieu du dohyo. Impressionnant succès tout en force de Kyokushuho qui expulse sans sourciller Sadanofuji à qui il rend pourtant quarante kilos. Henka ratée de Yoshikaze qui suit toutefois son mouvement avec vivacité, combinant tsuppari, harite et tirages, les baffes de Tokitenku n’étant pas dégueulasses non plus, même si le Mongol doit au final concéder la défaite. Censément blessé au début du basho, Yoshikaze enchaîne une septième victoire de rang et se retrouve troisième du basho, à deux longueurs du leader. Tokitenku voit la juryo se rapprocher un peu plus. Premier kachi-koshi en makuuchi pour Chiyootori qui bénéficie de la charge trop peu maîtrisée de Masunoyama, accentuée par un intelligent mouvement de recul. Même si Kokonoe n’est pas satisfait, c’est une bonne chose de faite pour lui. Bataille de mawashi entre Tokushoryu et Kagamio, ce dernier, jeune papa depuis hier, surmontant avec habileté et placement le déficit de gabarit pour sortir Tokushoryu avec autorité. Une victoire pour junior.

    En juryo, énième retournement dans une division qui sait ménager le suspense depuis le début des hostilités. Si Chiyomaru sait ne pas manquer sa chance en laissant tomber au sol Jokoryu, Sadanoumi se voit forcé violemment au sol par Terunofuji loin d’avoir abdiqué sa carte, le Mongol de l’Isegahama conservant ses chances de yusho, ce d’autant plus que s’il affronte son compatriote Seiro, J14 qui vient de décrocher son kachi-koshi, l’explosif Chiyomaru-Sadanoumi de demain peut tout relancer dans la perspective du senshuraku.

    Grosse journée en makushita avec les rencontres des principaux protagonistes à la montée et au yusho. Un tomoe-sen monstre à sept était possible, mais Higonojo crée la surprise en venant à bout de Tosayutaka, s’assurant un zensho-yusho en même temps qu’une promotion en zone de promotion pour le prochain tournoi. Ichinojo bat Amuru et sera lui aussi à portée de tir des juryo en mars. Les scores en bas de juryo étant globalement très équilibrés, seules deux descentes sont dès à présent actées ou peu s’en faut, celles de Takanoyama et Kimurayama. Sagatsukasa, Amuru, Tosayutaka et Kitaharima sont encore en course pour ces places, mais les choses devraient se décanter demain avec sans doute des visites en juryo de Sagatsukasa et Kitaharima.
  • Forum

    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Âgé de 37 ans et 10 mois, l’ancien Sekiwake est le plus vieux vainqueur d’un basho depuis 1958, année de l’instauration du système actuellement

    skydiver 26/09/2022, 16h07 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Wakatakakage Sekiwake remporte le Prix de la technique.
    Takayasu Maegashira #4 se voit remettre le Prix du Fighting Spirit.
    Tobizaru

    skydiver 25/09/2022, 11h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Après cette dernière journée qui a vu Tamawashi gagner le basho pour la seconde fois, les résultats sont les suivants:

    - Tsurugisho 5-10

    skydiver 25/09/2022, 10h51 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Tamawashi Ichiro remporte la Coupe de l’Empereur avec un score de 13-2.

    skydiver 25/09/2022, 10h36 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Tamawashi et Takayasu demain pour une finale. Les Maegashira #3 et #4 n’étaient pas attendus pour se disputer la victoire lors de l’aki basho.

    skydiver 24/09/2022, 22h12 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Avant dernière journée de cet aki basho:

    - Terutsuyoshi 6-8 ashitori Hiradoumi 7-7
    - Chiyoshoma 9-5 uwatenage Yutakayama 4-10

    skydiver 24/09/2022, 10h52 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    La treizième journée a donné son verdict:

    - Chiyotairyu 5-8 tsukiotoshi Tsurugisho 4-9
    - Yutakayama 4-9 oshidashi Kotoshoho

    skydiver 23/09/2022, 11h24 Voir le dernier message
    Tadanobu

    Aki 2022 banzuke

    Un lutteur avec 10 victoires, quatre avec 9 victoires, on peut pas non plus complètement éliminer les 8-4.
    Quelle époque on vit

    Tadanobu 22/09/2022, 22h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    La douzième journée du basho donne les résultats ci-dessous:

    - Okinoumi 6-6 yorikiri Yutakayama 3-9
    - Kotoshoho 7-5 yorikiri

    skydiver 22/09/2022, 11h06 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Après onze jours de tournoi, les scores sont les suivants:

    - Hiradoumi 5-6 yorikiri Oho 7-4
    - Kotoshoho 6-5 tsukidashi Terutsuyoshi

    skydiver 21/09/2022, 12h55 Voir le dernier message