• Kyushu basho 2013 – 3ème journée (Mikka-me)

    Shohozan crucifie la Sadogatake

    Comme on pouvait s'y attendre après sa lourde chute d'hier, Kotoshogiku est blessé au bras et met ainsi un terme prématuré à son tournoi, ce qui arrange bien les affaires de Toyonoshima qui devait le rencontrer aujourd'hui. Il est donc kadoban, condamné au kachi koshi en janvier pour conserver son grade. Toutefois, les malheurs de la Sadogatake beya ne s'arrêtent pas là et son bourreau est une nouvelle fois Shohozan. En effet, ce rikishi rugueux a obligé Kotooshu, le deuxième ozeki de la heya, à un combat très dynamique, trop sans doute puisqu'il s'est fini par une expulsion suffisamment violente du Bulgare pour qu'il se tienne le poignet gauche en se relevant. La réunion des juges ayant confirmé la victoire de Shohozan, on peut de toute façon s'inquiéter (déjà) du maintien de Kotooshu à son grade. Loin de ces préoccupation, les yokozuna ont encore déroulé aujourd'hui. Harumafuji a repoussé très vite Kyokutenho après s'être placé idéalement à l'atari tandis qu'Hakuho a eu à peine plus de difficulté pour se débarrasser de Myogiryu qu'il a d'abord failli précipiter à terre avant de le reprendre pour mieux l'expulser.

    Goeido, qui a gagné en stature ces derniers temps, a été impérial face à Kakuryu. Très sûr de lui, il a dévié la charge de l'ozeki d'une main ferme comme s'il chassait une mouche. Une victoire nette qui le laisse seul haut gradé invaincu en compagnie des yokozuna. Confronté à Aminishiki, le rikishi piège par excellence, Kisenosato a cru un peu trop vite qu'il s'en était débarassé en le repoussant d'un main hors du dohyo. La réalité était qu'Aminishiki virevoltait sur l'argile en flirtant avec la tawara et ce mouvement tournant lui a donné l'opportunité de repousser l'ozeki après une prise de jambe (très rare komatasukui). Très bel exploit technique du maegashira. Cette journée a donc été une véritable bérézina pour les ozeki, incapables de s'imposer.

    Beaucoup mieux placé que Tochiozan à l'atari, Okinoumi n'a pas eu à forcer son talent pour repousser hors du dohyo le sekiwake trop relevé. Takayasu a été naïf en se précipitant sur Takekaze sans réfléchir alors que ce dernier a tout fait pour lui faire perdre patience lors de la préparation. C'était le signe qu'il mijotait quelque chose et cela n'a pas manqué puisque Takayasu n'a pas pu s'empêcher de faire un faux départ et qu'ensuite Takekaze n'a pas hésité à bondir de côté dès le tachi-ai pour le laisser s'écrouler. Solide sur ses appuis, rapide et puissant, Kaisei a emporté Tochinowaka hors du dohyo sans se faire de frayeurs tout comme Aoiyama qui n'a fait qu'une bouchée de Homasho. Il fallait bien que cela arrive : Chiyotairyu, toujours très malin, a été le premier à s'écarter du chemin de Toyohibiki-le-taureau pour mieux le laisser tomber et rester invaincu. Endo s'est constitué un beau réservoir de fans après ses prestation brillantes des tournois précédents. Il est donc particulièrement encouragé à chacune de ses apparitions, ce qui devrait l'avantager mais force est de constater qu'il n'arrive pas à convertir ces bonnes ondes en victoire. Il a pourtant bien démarré contre Ikioi, autre rikishi prometteur, en le projetant pour mieux lui tourner autour mais son erreur a été de ne pas prendre le mawashi de son adversaire qui s'est bien replacé pour se servir de son énergie et le balancer sans ménagement hors du cercle.

    Si Kitataiki fait beaucoup d'efforts à chacun de ses combats, il n'est vraiment pas récompensé. Il en a fait une nouvelle fois la preuve après s'être emparé du mawashi de Tenkaiho qu'il a ensuite tenté d'expulser de toutes ses forces, en vain. Il n'a réussi qu'à s'épuiser et se livrer à une contre-attaque en règle qui permet à son lourd adversaire de remporter sa première victoire. Schéma identique pour la confrontation entre Takarafuji et Sadanofuji qui a vu les deux lutteurs s'épuiser mutuellement, en oshi sumo dans un premier temps puis en yotsu. Finalement, le plus frais des deux (ou le moins fatigué), Sadanofuji, a emporté Takarafuji hors du dohyo pour sa première victoire du tournoi. Gagamaru et Kotoyuki se sont livrés à un grand duel de baffes que n'aurait pas renié Obelix. Il faut reconnaître que toute cette agitation a donné un combat très vivant et intense. On aurait pu croire que le plus lourd des deux (Gagamaru) serait avantagé dans ces circonstances mais c'est Kotoyuki, plus précis tout en étant aussi puissant, qui emporte la mise. Il reste donc invaincu, tout comme Masunoyama qui n'a fait qu'une bouchée de Tokitenku, expulsé en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire.

    Efficace dans ses poussées, Tokushoryu a sorti Tamawashi avec une relative facilité. Après un bon tachi-ai qui lui a donné la maîtrise du mawashi de Kyokushuho, Fujiazuma a attaqué sans relâche jusqu'à ce qu'il sorte. Yoshikaze a lui aussi subi la pression constante de Jokoryu dont il n'a pu se dépétrer et s'est donc retrouvé dehors. Repoussé par Shotenro au bord de la tawara, Tamaasuka a tout fait pour éviter l'expulsion malgré une prise de bras qui devait être particulièrement douloureuse. Il a logiquement fini par rendre les armes, laissant Shotenro invaincu. Osunaarashi a enfin glané sa première victoire en makuuchi. Opposé à Chiyootori, l'Egyptien a pourtant mal commencé en concédant le corps à corps dans une position très défavorable. Heureusement pour lui, il est surpuissant, ce qui lui a permis de résister puis de conclure par une projection d'une rare intensité.

    En juryo, quatre rikishi restent encore invaincus. Asahisho a gagné sa place dans ce groupe en se montrant très dynamique pour expulser Asasekiryu. De son côté, Daido n'a pas hésité à reculer juste après l'atari pour laisser Tokushinho, toujours sans victoire, s'écrouler. Sotairyu a un peu peiné pour repousser Kotomisen mais s'est bien appliqué et remporte sa confrontation. Enfin, Chiyomaru est apparu très motivé pour repousser Tanzo.
    A noter, la première victoire de Wakanosato, efficace au mawashi face à Yoshiazuma et le très beau et très technique katasukashi du léger Satoyama sur le lourd Akiseyama.
  • Forum

    Tadanobu

    Nagoya Bashô 2021

    Tu as un talent et un attrait certains pour la litote

    Il est certain que Asashoryu en avait encore un peu sous la semelle, de quoi tenir

    Tadanobu 20/07/2021, 21h05 Voir le dernier message
    Kotononami

    Nagoya Bashô 2021

    Je viens de voir avec étonnement que Hakuho n'a débuté sa carrière en ozumo que 2 ans après Asashoryu.
    Il avait tout juste 16 ans en Mars 2001 ,

    Kotononami 20/07/2021, 18h14 Voir le dernier message
    skydiver

    Nagoya Bashô 2021

    Plus que le coup de coude, c’est surtout son attitude après le combat qui est reproché au Yokozuna. Les puristes et les simples amateurs occasionnels

    skydiver 19/07/2021, 23h39 Voir le dernier message
    Kotononami

    Nagoya Bashô 2021

    Petit bilan des autres lutteurs , je ne voyais pas du tout Ichinojo réaliser un double-digit chez les joints-jin. Franchement , s'il retrouve sur la durée

    Kotononami 19/07/2021, 21h47 Voir le dernier message
    Kotononami

    Nagoya Bashô 2021

    Je ne comprends pas l'effervescence liée au "coup de coude " (et encore ça se discute en revoyant les images) du Yokozuna.
    Pour moi ,

    Kotononami 19/07/2021, 21h25 Voir le dernier message
    Tadanobu

    Nagoya Bashô 2021

    Le coup de coude interdit ? C'est nouveau, tu as une source ?

    Tadanobu 19/07/2021, 20h33 Voir le dernier message
    lolo

    Nagoya Bashô 2021

    Est-ce que Osunaarashi avait été sanctionné pour ces multiples coup de coude au tachiaï ? Il ne me semble pas, même si ça faisait causé à l'époque.

    lolo 19/07/2021, 18h05 Voir le dernier message
    hogier

    Nagoya Bashô 2021

    Donc Hakuho aurait du être disqualifié pour son coup de coude et Terunofuji remporter le tournoi. Au tennis, lors du dernier us open, Djokovics a été

    hogier 19/07/2021, 11h35 Voir le dernier message
    skydiver

    Nagoya Bashô 2021

    Le coup de coude n’est pas autorisé. La presse japonaise le relève largement et considère par ailleurs l’attitude de Hakuho Yokozuna inélégante,

    skydiver 18/07/2021, 22h13 Voir le dernier message
    hogier

    Nagoya Bashô 2021

    Je trouve le coup de coude au visage plus que limite. Je regrette que ce soit autorisé, pour moi, on est plus proche du MMA que du sumo. Ceci dit, Hakuho

    hogier 18/07/2021, 17h06 Voir le dernier message