• Aki basho 2013 – 5ème journée (Itsuka-me)

    Le yusho, déjà ?

    Alors que nous sommes à peine au tiers du basho, Hakuho n'a déjà plus d'adversaire à sa mesure. Cette cinquième journée a été pour lui l'occasion de s'échauffer en bouffant tout cru Aoiyama, balancé à terre vite fait bien fait comme s'il ne s'agissait que d'un sparring partner. Il reste donc invaincu alors que du côté de ses « adversaires » pour le yusho, c'est la débandade. Hier avait vu un certain écrémage qui s'est largement confirmé aujourd'hui puisqu'un seul maegashira a survécu. Yoshikaze (le rikishi en question) est tout à fait méritant. Ses victoires sont belles et contre Shotenro, il a su résister courageusement avant de le repousser en costaud mais peut on le classer sérieusement comme potentiel adversaire du dai yokozuna pour le yusho ? Kotooshu, qui a senti hier le vent du boulet, a finalement cédé devant l'autre sekiwake de la Sakaigawa, Goeido. Ce dernier est en confiance et quand il a vu que le géant Bulgare était trop relevé, il n'a pas hésité à le projeter sans ménagement. De son côté, Kyokutenho, toujours aussi enthousiaste et avec le mawashi de Tokitenku bien en main, a attaqué sans compter et du coup n'a pas pu répliquer quand ce dernier a contre-attaqué. Le conte de fée s'arrête donc pour celui qui n'est plus depuis longtemps en âge de rêver.



    Heureusement pour eux, les autres hauts gradés n'ont pas aggravé leur cas. Harumafuji, loin d'être serein, n'a tout de même eu aucun mal à retourner Takayasu qui était déjà au bord du dohyo et qui est donc sorti sans gloire. Kisenosato, bien concentré, a sorti Takarafuji sans fioritures. Kotoshogiku, bien calé sous la garde d'Ikioi, n'a pas arrêté de pousser malgré les multiples tentatives de déviation de mini-Hakuho qui a dû se résoudre à sortir. Kakuryu, quant à lui, a simplement dévié la charge basique et sans imagination de Shohozan qui s'est étalé comme un grand. Toujours un peu trop avancé, Myogiryu s'est lui aussi fait piéger par un Tochiozan opportuniste qui l'a décalé pour mieux le laisser tomber.

    Très remonté contre un adversaire qu'il n'avait jamais vaincu, Chiyotairyu n'a pas hésité à expulser Okinoumi avec violence alors qu'il était en déséquilibre au bord de la tawara. Bien que surpris par le pas de côté d'Okinoumi, Toyohibiki s'est bien rattrapé en lui passant une clé de bras. Adepte lui aussi du pas de côté au tachi-ai, Aran a également cédé lorsque Kaisei, qui avait intelligemment patienté, s'est mis en marche pour l'expulser. En grande forme, Aminishiki a bien maintenu Fujiazuma a distance avant de le foudroyer d'une projection magistrale. Toyonoshima a enfin trouvé le chemin de la victoire en repoussant Tokushoryu, non sans mal mais une victoire est une victoire.

    Après un premier combat annulé pour faux-départ, Takekaze devait trouver une autre arme que l'hatakikomi qui avait surpris Gagamaru dans un premier temps. Le Japonais a alors pris le parti d'attaquer mais s'est tout de suite heurté à un mur bien épais. Il ne restait plus qu'une chose à faire : dévier la charge en projetant le Géorgien toujours trop avancé, ce que Takekaze a fort bien fait. Voyant que Kotoyuki ne voulait pas se faire expulser, Masunoyama a eu le réflexe de reculer pour l'aider à tomber, ce que Kotoyuki a obligeamment fait en emportant le gyoji avec lui. Tochinowaka n'a pas eu de mal à avancer pour expulser Tamaasuka tant ce dernier semblait manquer de conviction.

    Tenkaiho a bravement supporté la charge virile de Tamawashi et a résisté comme un beau diable à sa poussée. Il a bien fait car il a réussi à inverser la tendance en plaçant une projection in-extremis. Wakanosato doit songer à l'intai tant il semble anesthésié devant ses adversaires, subissant les combats sans espoir de réplique. Contre Sadanofuji, le scénario s'est répété et l'ancien sekiwake n'a pas pu empêcher son expulsion qui le plonge pour la cinquième fois en autant de jours dans la défaite. Pour une fois, Endo a pêché par excès de confiance en voulant reculer tout de suite après son atari contre Jokoryu. Tout ce qu'il a réussi c'est de se faire expulser à toute vitesse. Il faut bien que le métier rentre... Très coriace devant les attaques d'Asahisho, Homasho a su reprendre l'initiative pour expulser son adversaire avec une belle énergie.

    En juryo, avec les défaites de Kyokushuho et de Terunofuji, plus personne n'est invaincu. Confronté à Chiyootori, Kyokushuho a pourtant eu l'avantage pendant presque tout le combat mais le pensionnaire de la Kokonoe a eu assez de ressources pour résister et convertir la poussée du Mongol en projection. Terunofuji s'est lui incliné devant Daido qui l'a projeté en puissance. Osunaarashi reste aussi en tête après sa victoire sur Sokokurai, frappé jusqu'à plus soif et expulsé comme un malpropre. Kagamio s'est écroulé sur Sotairyu et reste lui aussi à une seule défaite tout comme Daikiho qui a reculé pour laisser tomber Chiyoo. Confronté à un lutteur aussi vif que lui, Takanoyama a virevolté en vain et s'est retrouvé dos à Kitaharima qui l'a tranquillement poussé hors des limites. Confronté à Chiyomaru, un lutteur nettement plus lourd que lui, Satoyama l'a parfaitement neutralisé en mettant sa tête en opposition et en restant rivé à son mawashi. Il l'a ensuite baladé avec brio avant de le faire chuter.
  • Forum

    Tadanobu

    Nagoya Bashô 2021

    Tu as un talent et un attrait certains pour la litote

    Il est certain que Asashoryu en avait encore un peu sous la semelle, de quoi tenir

    Tadanobu 20/07/2021, 21h05 Voir le dernier message
    Kotononami

    Nagoya Bashô 2021

    Je viens de voir avec étonnement que Hakuho n'a débuté sa carrière en ozumo que 2 ans après Asashoryu.
    Il avait tout juste 16 ans en Mars 2001 ,

    Kotononami 20/07/2021, 18h14 Voir le dernier message
    skydiver

    Nagoya Bashô 2021

    Plus que le coup de coude, c’est surtout son attitude après le combat qui est reproché au Yokozuna. Les puristes et les simples amateurs occasionnels

    skydiver 19/07/2021, 23h39 Voir le dernier message
    Kotononami

    Nagoya Bashô 2021

    Petit bilan des autres lutteurs , je ne voyais pas du tout Ichinojo réaliser un double-digit chez les joints-jin. Franchement , s'il retrouve sur la durée

    Kotononami 19/07/2021, 21h47 Voir le dernier message
    Kotononami

    Nagoya Bashô 2021

    Je ne comprends pas l'effervescence liée au "coup de coude " (et encore ça se discute en revoyant les images) du Yokozuna.
    Pour moi ,

    Kotononami 19/07/2021, 21h25 Voir le dernier message
    Tadanobu

    Nagoya Bashô 2021

    Le coup de coude interdit ? C'est nouveau, tu as une source ?

    Tadanobu 19/07/2021, 20h33 Voir le dernier message
    lolo

    Nagoya Bashô 2021

    Est-ce que Osunaarashi avait été sanctionné pour ces multiples coup de coude au tachiaï ? Il ne me semble pas, même si ça faisait causé à l'époque.

    lolo 19/07/2021, 18h05 Voir le dernier message
    hogier

    Nagoya Bashô 2021

    Donc Hakuho aurait du être disqualifié pour son coup de coude et Terunofuji remporter le tournoi. Au tennis, lors du dernier us open, Djokovics a été

    hogier 19/07/2021, 11h35 Voir le dernier message
    skydiver

    Nagoya Bashô 2021

    Le coup de coude n’est pas autorisé. La presse japonaise le relève largement et considère par ailleurs l’attitude de Hakuho Yokozuna inélégante,

    skydiver 18/07/2021, 22h13 Voir le dernier message
    hogier

    Nagoya Bashô 2021

    Je trouve le coup de coude au visage plus que limite. Je regrette que ce soit autorisé, pour moi, on est plus proche du MMA que du sumo. Ceci dit, Hakuho

    hogier 18/07/2021, 17h06 Voir le dernier message