Affiche les résultats de 1 à 3 sur 3

Sujet : Ura voit la vie en rose

  1. #1
    Senior Member Avatar de Konosato
    Inscrit
    février 2003
    Lieu
    Burgdorf CH
    Messages
    1 486

    Ura voit la vie en rose

    Avez-vous remarqué que Ura avait une préférence pour le rose? Constatez le vous-mêmes:

    Ura Mawashi.jpg Ura Serviette.jpg Ura Keshomawashi.jpg Ura Zabuton.jpg Ura Somenuki.jpg Ura Kimono.jpg

    pour son Mawashi, sa serviette, un de ses Kesho-Mawashi, son Zabuton (que l'on devine en bas à droite de l'image), un de ses Somenuki (avec des reflets roses) et un de ses Kimono.

    Rafraîchissons nos connaissances:

    Dès son accession en Juryô le Rikishi change de statut, de Toriteki il devient Sekitori et il a le droit de porter (que pour les Basho) un Mawashi en soie et peut choisir sa couleur. Tous les combattants classés inférieurement à la Juryô portent uniformément pour les tournois et les entraînements une ceinture en coton/canevas d'une couleur sombre, les Sekitori pour les training de couleur blanche. Le Mawashi en soie s'appelle Shimekomi, coûte plus de 1000 euros et n'est pas lavé afin d'éviter de ternir la couleur (les lutteurs en possèdent plusieurs). Certains Sumôtori gardent la même couleur pendant toute leur carrìère, d'autres changent de tons plusieurs fois.

    En devenant Sekitori les Rikishi ont aussi le droit de porter un Kesho-Mawashi pour le Doyhô-iri. C'est pour cette raison que les promotions en Juryô sont déjà annoncées environ trois jour après le fin du Basho afin d'avoir le temps de confectionner les Kesho-Mawashi pour les néo-promus, car cela demande plus d'un mois de travail. Ces tabliers coûtent entre 10'000 et 15'000 euros, certains Sumôtori en possédent plus d'une dizaine. En étant nommé Yokozuna l'on reçoit un assortiment de trois Kesho-Mawashi, pour soi, pour le Tachi-mochi et pour le Tsuyu-harai. Prix entre 40'000 et 50'000 euros, même parfois plus. On dit que le célèbre Takanohana en avait plus de cent. Les couleurs violet, lilas ou pourpre sont réservées au Yokozuna et Ôzeki comme signe pour leur rang élevé.

    Un Sumôtori de la Makuuchi a aussi le privilége pour l'attente de son combat en bas du Dohyô (Hikae) de s'assoir sur un Zabuton en soie, personnalisé par une couleur qu'il a choisi et par son Shikona imprimé sur le tissu. Ces coussins coûtent entre 2000 et 3000 euros et certains Rikishi en possédent plusieurs. Les lutteurs de la Juryô ont aussi un Zabuton, mais pas individuel et d'une couleur uniforme lilas. Les Toriteki (Makushita et en-dessous) sont assis sur une sorte de natte.
    Zabuton.jpg Un exemple de Zabuton. Je ne sais pas à qui appartient ce coussin, je ne peux pas déchiffrer le Shikona.


    Le Somenuki, un Kimono en soie orné parfois par de très beaux motifs n'est porté que par les sociétaires de la Makuuchi et il coûte en moyenne 3000 euros. Etant très léger, le Somenuki et principalement porté en été pour les Basho-iri (défilé des Rikishi entre le portail d'entrée et les vestiaires). Beaucoup de Sumôtori en possèdent toute une collection. Pour les grandes occasions et cérémonies les Sekitori portent un Montsuki-kimono. Celui-ci est aussi porté pendant les tournois par les Shinpan (juges autour du Dohyô).
    Montsuki Kimono.jpg Montsuki-kimono


    Ces tenues vestimentaires et accessoires sont sponsorisés par des Tanimachi (mécènes) qui sont des particuliers ou des entreprises, mais aussi par une Koenkai (club de supporters), que ce soit celle de la Beya, d'une université, d'une haute école, ou bien par une association de soutient personnelle.
    J'ai décidé d'être heureux, car c'est meilleur pour la santé.
    Voltaire.

  2. #2
    Senior Member
    Inscrit
    novembre 2002
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    1 621
    Merci pour tout ce qui précède, intéressant et plutôt complet.
    Il est important de rappeler le rôle des mécènes, sans lesquelles les heya ne pourraient fonctionner correctement. Ce mécénat est fort ancien en sumo, de la noblesse des débuts aux entreprises dès le début du 20eme siècle, il touche traditionnellement les budo (Arts Martiaux) japonais, depuis plusieurs siècles.

  3. #3
    Citation Envoyé par Konosato Voir le message
    Zabuton.jpg Un exemple de Zabuton. Je ne sais pas à qui appartient ce coussin, je ne peux pas déchiffrer le Shikona.

    Il manque la fin, mais je dirais takanoiwa (contribution relativement inutile de ma part )

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Liens sociaux

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé