Affiche les résultats de 1 à 10 sur 10

Sujet : Haru 2017 : Torikumi de la 9ème journée (Kokonoka-me)

  1. #1

    Haru 2017 : Torikumi de la 9ème journée (Kokonoka-me)

    Dernière modification de Soupooshu, 20/03/2017 à 12h05

  2. #2
    Senior Member Avatar de Konosato
    Inscrit
    février 2003
    Lieu
    Burgdorf CH
    Messages
    1 474
    Chez Toyonoshima 0-4-1 en Makushita cela ne va toujours pas au mieux, il perd contre un Kiribayama qui avait perdu ses quatre premiers combats.
    Terunofuji remporte son combat contre Ikioi et possède déjà une fiche de 8-1, il restera donc Ôzeki, car il était Kadoban à l'Hatsu. C'est un Terunofuji réssuscité que nous voyons pour ce Basho, qui nous rappelle le Sumôtori que nous avions apprécié en 2015, espérons que sa blessure ne soit plus qu'un souvenir.
    J'ai décidé d'être heureux, car c'est meilleur pour la santé.
    Voltaire.

  3. #3
    Senior Member Avatar de Kotononami
    Inscrit
    juin 2004
    Lieu
    Annecy
    Messages
    3 472
    Content pour Terunofuji également.
    En revanche , je ne sais pas pourquoi mais la kinboshi concédée aujourd’hui par Harumafuji serait peut-être celle de trop.
    Au dela du résultat c’est la manière qui pose question. Je n’ai rien contre lui et ai même appris à l’apprécier sur le tard mais je sens comme un parfum imminent d’intai.

  4. #4
    Senior Member Avatar de Konosato
    Inscrit
    février 2003
    Lieu
    Burgdorf CH
    Messages
    1 474
    Citation Envoyé par Kotononami Voir le message
    En revanche , je ne sais pas pourquoi mais la kinboshi concédée aujourd’hui par Harumafuji serait peut-être celle de trop.
    Au dela du résultat c’est la manière qui pose question. Je n’ai rien contre lui et ai même appris à l’apprécier sur le tard mais je sens comme un parfum imminent d’intai.
    A mon avis il doit traîner une blessure. Je pense qu'il y a une multitude de Rikishi qui prennent par à un Basho avec une blessure évidente ou cachée. Sur ce tournoi j'ai fait le constat suivant pour la Makuuchi:
    Kyujo: Hakuho et Goeido
    Bléssés: Kaisei (genou), Kyokushuho (genou), Hokutofuji (selon Kinta au mollet avant le Basho)
    Probablement: Sadanoumi (main droite), Aoiyama (genou), Tochinoshin (genou), Okinoumi (jambe gauche), Harumafuji (bras gauche)
    Peut être: Myogiry (genou), Ikioi (bras droit)
    En tout plus du quart de la division reine, c'est beaucoup.
    J'ai décidé d'être heureux, car c'est meilleur pour la santé.
    Voltaire.

  5. #5
    Senior Member Avatar de Kotononami
    Inscrit
    juin 2004
    Lieu
    Annecy
    Messages
    3 472
    Oui Konosato , Harumafuji traine des blessures chroniques depuis des lustres , aucun doute la dessus.
    Le problème est qu’au rang de Yokozuna , blessure ou pas , tu as une obligation de résultat , et de surcroit en y ajoutant la manière.

  6. #6
    Member
    Inscrit
    octobre 2007
    Lieu
    Pulnoy
    Messages
    79
    Hé ben, quand Ichinojo se réveille, ça donne un beau combat....espérons que son réveil sonne demain aussi.
    Kaisei qui grappille encore une victoire, c'est bien pour lui.
    Je sent qu'après des tournois et des tournois, où il y avait à chaque fois le petit quelque chose qui faisait que Kisenosato perdait un match, maintenant, ça va être l'inverse, il a aura se petit quelque chose pour le gagner.
    Kakuryu à beau être à 7-2, il n'est pas plus convaincant qu'Harumafuji.

    Je reste perplexe après le combat Hokutofuji/Takanoiwa (excellent match d'ailleurs) : Hokutofuji est pas au top et globalement on le laisse se démerder tout seul. Ca me rappel y a pas longtemps dans les divisions inférieurs, un lutteur qui avait du mal à reprendre ces esprits après un choc à la tête (et qui se casse la gueule 2-3 fois, et toujours personne pour vraiment l'aider). C'est peut être l'habitude de nos sports occidentaux sur-médicalisé, mais quand même je trouve ça un peu limite. Les seuls fois où on voit une intervention, c'est pour sortir une chaise roulante quand le lutteur ne peut pas marcher. Peut-être aussi, qu'il n'y a pas d'intervention intempestive proche de l'aire de combat, et que dans l'intimité du couloir et des vestiaires, la prise en charge est plus pro.

  7. #7
    Senior Member
    Inscrit
    novembre 2002
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    1 609
    La prise en charge des blessés est bien assurée mais une fois arrivé dans le couloir menant au vestiaire. Un médecin est systématiquement présent depuis plusieurs années, dans chaque lieu où se déroule un basho.

  8. #8
    Member
    Inscrit
    mai 2009
    Lieu
    La Conversion s/ Lutry - Suisse
    Messages
    53
    Citation Envoyé par Konosato Voir le message
    A mon avis il doit traîner une blessure. Je pense qu'il y a une multitude de Rikishi qui prennent par à un Basho avec une blessure évidente ou cachée. Sur ce tournoi j'ai fait le constat suivant pour la Makuuchi:
    Kyujo: Hakuho et Goeido
    Bléssés: Kaisei (genou), Kyokushuho (genou), Hokutofuji (selon Kinta au mollet avant le Basho)
    Probablement: Sadanoumi (main droite), Aoiyama (genou), Tochinoshin (genou), Okinoumi (jambe gauche), Harumafuji (bras gauche)
    Peut être: Myogiry (genou), Ikioi (bras droit)
    En tout plus du quart de la division reine, c'est beaucoup.
    Le problème est analogue dans beaucoup de sports de haut niveau, vu les exigences que la compétition implique pour rester tout en haut. Bcp traînent des blessures qui les handicapent peu ou prou. Voyez en tennis, les hauts et les bas de Nadal, Federer, Djokovic et mtn Murray. Pour Federer, il a dû s'arrêter carrément 6 mois (et donc redescendre au 16è rang mondial) pour redevenir celui qu'il était. Serait-il possible qu'un yokozuna s'arrête 6 mois? Ça me semble difficile...

  9. #9
    Citation Envoyé par jj Voir le message
    Serait-il possible qu'un yokozuna s'arrête 6 mois? Ça me semble difficile...
    Le cas de Takanohana est le plus marquant, il a manqué sept bashos d'affilé entre mai 2001 et septembre 2002. Mais malgré ce délai il faisait son intai seulement trois bashos après son retour. Il avait cependant tout de même pu revenir pour tenter de montrer qu'il était encore capable d'assumer son rang. Akebono s'était également éloigné du dohyo l'espace de trois tournois, entre septembre 1998 et mai 1999. Son retour avait été autrement plus réussi avec 2 yushos et 4 jun-yushos avant son intai.

  10. #10
    Senior Member
    Inscrit
    novembre 2002
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    1 609
    Le sumo n'obéit que partiellement a des règles précises concernant les blessures et l'incapacité temporaire des lutteurs à combattre. Qui plus est, la personnalité du rikishi concerné et son classement entrent également en ligne de compte. Il est clair que les retours au plus haut niveau après une absence de plusieurs basho restent relativement rares.

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Sujets similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 16/01/2017, 22h58
  2. Réponses: 10
    Dernier message: 23/03/2010, 02h38
  3. Haru 09 : Torikumi de la 9ème journée (Kokonoka-me)
    Par Kotononami dans le forum Basho
    Réponses: 14
    Dernier message: 23/03/2009, 22h12
  4. Aki 08 : Torikumi de la 9ème journée (Kokonoka-me)
    Par Kotononami dans le forum Basho
    Réponses: 23
    Dernier message: 23/09/2008, 00h25
  5. Haru 08 : Torikumi de la 9ème journée (Kokonoka-me)
    Par Kotononami dans le forum Basho
    Réponses: 17
    Dernier message: 18/03/2008, 22h39

Liens sociaux

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé