Voir les rsultats du sondage: Aimez-vous les romans d'Amlie Nothomb ?

Votants
27. Vous ne pouvez pas voter ce sondage
  • Oui, beaucoup.

    9 33.33%
  • Non, pas du tout !

    3 11.11%
  • Je ne sais pas. Je n'en ai jamais lus.

    15 55.56%
Page 2 sur 4 PremirePremire 1234 DernireDernire
Affiche les rsultats de 11 20 sur 32

Sujet : Le sumo et l'obsit dans les romans d'Amlie Nothomb

  1. #11
    Senior Member Avatar de Hoshifransu
    Inscrit
    mars 2002
    Lieu
    St Andr-de-Cubzac (33)
    Messages
    1 684
    Oh l, les amis, ne nous emportons pas !
    Il y a les passionns du Japon, d'un ct, et les passionns d'Amlie Nothomb, d'un autre ct. (Une passion n'tant pas incompatible avec l'autre et Celeborn aime galement beaucoup le sumo et le Japon) Mais bon, quand on est un ultra-passionn, d'un camp ou d'un autre, voil ce qui arrive ! Je connais Celeborn depuis deux soires et c'est quelqu'un de particulirement ouvert et sympathique, et ses propos ne refltent que la fibre du passionn qu'il est, pour l'crivaine belge.
    D'ailleurs, je fais mon mea culpa d'avoir relanc le sujet, alors que dj, sur l'ancien forum, de fortes discordances entre les pro-Nothomb et les anti-Nothomb se dessinaient.
    Pour ma part, je pense que par rapport Amlie Nothomb, les 2 avis sont valables et c'est d'ailleurs pour a que la discorde est telle.
    Elle est partage entre amour passionn et critique trs dure du Japon.
    C'est comme en amour. On peut aimer la folie, puis dtester jusqu' l'aversion, puis aimer la folie.
    Amlie Nothomb admire le Japon et les japonais(e)s par certains cts et ne l'aime vraiment pas pour d'autres aspects. Elle fait la fois l'loge du Japon, pourtant difficilement perceptible, dans Stupeur et tremblements mais en mme temps, le critique trs durement.
    Le problme, c'est que, pour le tlespectateur, ou le lecteur, si on ne reste qu' la premire impression, on prend les japonais pour des gens vraiment fous et prtentieux, et en cel Amlie Nothomb vhicule une trs mauvaise image du Japon, mais si on gratte un peu plus, on se rend compte que les japonais sont des gens passionnants, car d'une part, les "bourreaux" suivent une mthode qui a donn ses rsultats (Japon premire puissance conomique mondiale, au milieu-fin des annes 80) et qui est en cel respectable, et d'autre part, on a beaucoup de compassion pour les employs japonais, qui, comme Amlie-San sont ainsi victimes du poids de la hirarchie !
    Je pense que l'image du Japon et des japonais en ressort grandie. On prsente leurs dfauts et en cel, a les rend plus humains que dans les reprsentations classiques que l'on avait d'eux au cinma : dans les films avec De Funs, on les voit caricaturs comme des chefs d'entreprise qui investissent btement, et qui sont suivis d'un groupe d'employs qui prennent des photos sans arrt, tandis que dans Le Pont de la Rivire Kwa ou la srie populaire Les ttes brles, ils jouent le rle du cruel tortionnaire born et sans coeur.
    Sinon, dans la plupart des autres films, ce sont les habituels clichs qui reviennent sur le harakiri, le sens de l'honneur pouss l'extrme de l'absurde, les yakuzas, les ninjas, les samouras, ou le clich navrant du petit touriste japonais enrichi par le miracle conomique nippon et qui investit dans tout et n'importe quoi et qui prend des photos en permanence !
    Donc, je trouve que Nothomb a, par le biais de Corneau, dans un cinma populaire, apport enfin une image humaine (mme si c'est critique) des japonais, compar ce qui se faisait jusque l. Je ne parle pas des excellents films de Kitano et d'autres cinastes, qui sont bien plus rvlateurs du Japon, mais, hlas, a reste encore du cinma litiste et pas grand public.

  2. #12
    Senior Member Avatar de Hoshifransu
    Inscrit
    mars 2002
    Lieu
    St Andr-de-Cubzac (33)
    Messages
    1 684
    De mme que le film (ou le livre) prsente la duret du monde de l'entreprise au Japon, mais il peut s'averrer vrai pour l'entreprise dans d'autres pays.
    Le "petit chef" qui subit l'oppression de son suprieur et la vhicule encore plus durement envers les petits employs, c'est vrai dans n'importe quelle entreprise du monde.
    Quant la tratrise de Fubuki, c'est vrai dans n'importe quelle bote dans le monde. Il y aura toujours un lot de cafteurs, de petits chefs infects, etc..
    Mon exprience personnelle passe comme petit employ dans des PME ou des grandes entreprises peut vous l'attester. C'est exactement a. Quand j'ai vu ce film, j'ai tout de suite pens a, et je ne l'ai pas pris que pour le Japon.

  3. #13
    Senior Member
    Inscrit
    novembre 2002
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    1 708

    Merci.

    Merci pour ton esprit d'ouverture et de modration Hoshifransu. Tu n'as aucunement eu tort de relancer le sujet. Il suffit de rester correct et objectif; les discussions sont alors riches d'enseignements pour toutes et tous.
    Il est regrettable que certains membres se laissent aller des jugements l'emporte pice. C'est le lot de tous les sites dont le mien. Ca passera l'imprcateur...

    Ma passion reste le Japon et ce qui s'y rattache donc le sumo! Nous devrions donc rgler les diffrents sur le cercle sacr. Je commence me gaver pour prendre du poids!

  4. #14
    Senior Member Avatar de Hoshifransu
    Inscrit
    mars 2002
    Lieu
    St Andr-de-Cubzac (33)
    Messages
    1 684
    Ah, ben, parlon-en ! Impossibilit de s'exprimer sur un dohyo, en France, dixit la fd de judo. Je ne vais quand mme pas aller m'inscrire en Belgique ou en Suisse pour esprer pratiquer un jour le sumo, et si possible, en comptition !?
    C'est bizarre, quand mme ! On a un prsident de la Rpublique qui adore le sumo, une communaut japonaise qui compte des milliers d'individus, principalement sur Paris, et pas un petit club de sumo o s'entraner ...
    En plus, l'obsit a tendance gagner nos pays d'Europe et a ferait du contingent pour le sumo, de mme que des gros qui s'assumeraient et qui seraient fiers, et qui se valoriseraient par le sport ! Peut-tre la fd de judo veut-elle tout capter pour le judo et assurer la relve des Douillet, dans les poids lourds et sacrifier le sumo made in France !?

    A part a, pour dtendre l'atmosphre, savez-vous quel est l'crivain qui aime le moins Amlie Nothomb ?

    C'est Boris Vian.
    Il en a mme fait un livre.
    J'irai crcher sur Nothomb.



    Dsol.

  5. #15
    Senior Member
    Inscrit
    novembre 2002
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    1 708

    !

    Trop fort la devinette Hoshifransu! J'ai meme compris malgr mes faibles capacits voques plus haut. J'ai meme lu le livre de Boris Vian et meme compris (enfin...je crois).

    Bon plus srieusement, je pense que la F.F.J.D.A. ne s'intresse tout simplement pas au sumo qui lui demanderait d'utiliser ses ressources au dtriment de sa vitrine qu'est la comptition de judo.
    Alors pourquoi ne pas chercher appui auprs d'une autre fdration?

  6. #16
    Senior Member Avatar de Kasamatsuri
    Inscrit
    mars 2004
    Lieu
    Saintes (17)
    Messages
    835
    Mais tant donn que la fd de judo est la seule qui gre tous les a cts de cette discipline, je ne voit pas par qui passer...
    A moins que notre prsident en personne nous appuie...
    Enfin part a je conseille aussi "Cosmtique de l'ennemi" et "Mercure" comme oeuvres lire de l'crivain sus monne...

    Bonne lecture tous...


  7. #17
    Senior Member Avatar de Hoshifransu
    Inscrit
    mars 2002
    Lieu
    St Andr-de-Cubzac (33)
    Messages
    1 684
    C'est vrai que c'est vraiment nul, ce qui se passe. Les dirigeants de la fd de judo, ils disent, OK, on s'empare du projet qu'est le sumo, et ensuite, ils laissent compltement tomber tout en gardant le droit de grance, et en bloquant toute autre initiative ...
    C'est vraiment frustrant ...

  8. #18
    Senior Member
    Inscrit
    novembre 2002
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    1 708
    Cette situation n'est pas unique. Certains Arts Martiaux japonais, pour se dvelopper, doivent se placer sous la coupe d'une grande fdration aux tendances hgmoniques affirmes.
    L'ambassade du Japon nous aiderait-elle?

  9. #19

    Re: Amusant.

    Citation Envoy par skydiver
    Il serait de bon ton de calmer tes ardeurs et jugements premptoires faciles exprimer protg derrire un cran.
    T'inquites, mes ardeurs ne sont pas bien dangereuses

    Pour reprendre le dbat + calmement, je ne conteste nullement aux personnes dont tu parles une bonne connaissance du Japon, voire une trs bonne connaissance du Japon, voire une formidable connaissance du Japon ; en tous les cas une connaissance du Japon suprieure la mienne, sans aucun doute.

    Maintenant, je ne vois pas vraiment ce qu'une connaissance du Japon, mme trs pointue, a faire l-dedans ; ou + exactement je ne crois pas que ce soit l l'essentiel du dbat.

    Alors sans vouloir sembler appartenir une "lte intellectuelle" (mais aprs tout, avec votre "connaissance du Japon", vous faites un peu a aussi, non ? ), je me permets tout de mme de signaler que je fais des tudes de lettres, que j'ai changs avec des profs et des universitaires au sujet d'Amlie Nothomb, que j'ai beaucoup travaill le sujet, et que oui, j'estime avoir quelque chose dire dessus, et que ce quelque chose n'est pas simplement le reflet d'une "sensibilit littraire", mais aussi celui d'un travail.

    Et c'est pourquoi je trouve que jeter aux ordures l'oeuvre d'Amlie Nothomb uniquement parce qu'elle n'est pas en adquation avec une connaissance prcise et pointue du Japon (et accessoirement parce que peut-tre-mais-on-n'en-est-pas-sr elle n'aurait pas vcu l'exprience qu'elle raconte), c'est faire preuve d'troitesse d'esprit vis--vis du genre du roman, de la littrature et du travail l'oeuvre dans ce bouquin, beaucoup + subtil qu'une bte critique du systme japonais.

    Accessoirement, pour calmer tes craintes sur la "mauvaise image" que donnerait Nothomb du Japon ses lecteurs occidentaux, il faut savoir que les lecteurs de Nothomb sont au contraire trs "japoniss" : la concentration de mangeurs de sushi y est remarquable .

    *Celeborn

    NB : un gros bisou Hoshi qui est vraiment formidable dans son art d'apaiser les situations.
    "C'est crire qui est le vritable plaisir ; tre lu n'est qu'un plaisir superficiel." [i:a4af496e

  10. #20
    Senior Member
    Inscrit
    novembre 2002
    Lieu
    Le monde entier
    Messages
    1 708
    Merci d'adopter un ton enfin coutois Celeborn; c'est bien plus agrable pour tout le monde.

    A nouveau, je n'ai aucune prtention particulire si ce n'est de connaitre le Japon ou je me rends quasiment chaque mois depuis plus de 15 ans. Je n'en fais pas pour autant de l'litisme comme tu sembles le suggrer. Et moi aussi j'effectue un travail de fond sur la littrature et l'histoire japonaise depuis bien longtemps (j'ai achev mes tudes universitaires voil prs de 20 ans maintenant mais je continue seul).

    Je ne m'inquite pas quant tes ardeurs; j'en ai vu d'autres en tant que webmestre et modrateur et j'en verrai encore d'autres.

    Tu extrapoles sans savoir; dommage. Figure toi que j'ai lu tous les romans d'Amlie Nothomb et que je ne "jette pas aux ordures" (pour reprendre ta formule) toute sa production. J'ai appprci ses autres ouvrages. Mais celui dont il est question ne m'a pas plu et c'est simplement ce que j'ai dit dans mon propos initial. Comme tu peux le voir, ta raction tait sans fondement solide.
    Le roman me plait puisque j'en lis beaucoup; et en plus je crois comprendre (!). Enfin je n'ai aucune crainte quant l'image que le roman en question donne du Japon car les gens qui connaissent ce pays forgent leur opinion sur place; quant aux autres...dommage pour eux mais les visions littraires du Japon sont vastes et varies.

    Bonne soire tous les fans de sumo et mes excuses pour cette nouvelle digression.

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Liens sociaux

Rgles des messages

  • Vous ne pouvez pas crer de sujets
  • Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •