Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affiche les résultats de 1 à 10 sur 28

Sujet : Débuter un entrainement de sumo

  1. #1

    Débuter un entrainement de sumo

    Bonjour,

    Je suis tout nouveau sur ce forum, je me posais deux questions:

    Es-t-il possible d'écrire au lutteur directement aux heya?
    Comment se préparer pour un tournoi de sumo amateur?

    Merci

    Toochinoshu

  2. #2
    Hello Tochinooshu,

    pour la première question je ne suis pas le plus pertinent pour y répondre. Je sais que certains lutteurs ont des blogs, je pense qu'ici on connait les adresses des heya mais a priori, 9 fois sur 10 il faudra savoir écrire japonais. Je laisse cependant la parole à mes petits camarades sur ce sujet.

    Quant à la deuxième, elle n'est pas assez précise pour pouvoir y répondre. Tu veux participer à un tournoi de Sumo Amateur, ok, mais à quoi penses tu précisément? Un tournoi entre fans avec les petits gars du club de Paris? Un Open international? Un championnat d'Europe ou du monde?

    Et naturellement en fonction de ça, il y a plein d'autres questions qui découlent :
    - quel âge as tu?
    - quelle est ta morphologie?
    - quelle est ta localisation géographique (il y a des personnes déjà expérimentées ici ou là en France)?
    - quels sont ton expérience et ton niveau sportif actuel?
    - es tu seul dans ta démarche ou peux tu pratiquer avec d'autres personnes?
    - quelle échéance te fixes tu pour participer à un tel tournoi?
    ...

    Il n'y a qu'en ayant une idée du contexte qu'on pourra te conseiller telle ou telle approche. Je veux bien te donner des conseils, aucun souci, mais ça n'est pas la même chose si tu as 15 ans et tout à faire ou si tu en as 25 et 10 ans de Judo derrière toi, tu vois?

    A plus tard donc...

    Satori

  3. #3
    Salut Satori,

    J'ai vu qu'il y avait un tournoi à Lausanne ou à Milan (je suis à proximité de Lyon).
    Sinon, mon physique ben, tout a fait normal, 80kg, 1m80.
    Je suis assez musclé, 22 ans, super motivé.

  4. #4
    Ok alors, ce sont déjà quelques éléments.

    Sur Lyon pour le moment, il n'y a pas de lutteur actif. Récemment (coïncidence?) un membre du site lyonnais aussi et de ton âge, Akiushu, s'est montré récemment lui aussi très motivé pour participer au Sumo Amateur dans ce post. Peut être peux tu déjà le contacter, à deux on avance souvent mieux que seul...

    Ensuite il y a en effet un Open à Milan tous les ans. Le spécialiste, celui qui y a déjà participé 3 fois, c'est Konishiki, je suis certain qu'il se fera un plaisir de te donner tous les renseignements et l'aide dont tu auras besoin le moment venu. En plus comme il s'entraine toute l'année et possède son propre blog, il pourra lui aussi te donner des conseils de préparation.

    Pour ce qui est de Lausanne, les championnats d'Europe viennent de s'y tenir cet été mais il n'y a pas de tournoi régulier en Suisse que je sache. Par contre il y a deux clubs très sympas, sérieux et motivés, l'un à Lausanne-Renens (dont le prof est CH-rikishi du site) et l'autre à Genève-Carouge. Je ne peux que t'encourager à les rencontrer un jour ou l'autre, même sans préparation, ne serait ce que pour voir ce que c'est, pratiquer et récupérer quelques exercices de base pour t'entrainer et voir par toi même de quoi il s'agit.

    Parallèlement, il y a un club à Paris qui est tenu par Soupooshu, et qui procure un entrainement très sérieux chaque mois. C'est aussi un trip que je te recommande un jour où l'autre parce que même en une seule séance, on y apprend beaucoup.

    Autrement, tu ne précises pas ton expérience sportive et c'est là que je vois un premier petit souci. Il est fondamental à mon avis que tu connaisses au moins une routine d'échauffements, assouplissements, renforcement et étirements musculaire complète (de la tête aux pieds) adaptée à un entrainement de type lutte, avant de te lancer dans une préparation physique.

    Il serait extrêmement dommageable si tu te lançais dans du renforcement musculaire et des exercices spécifiques sans savoir comment t'échauffer mais surtout bien plus, comment t'étirer et remettre tout ça en place après l'entrainement. Pour moi c'est vraiment l'un des points clé de toute discipline de combat où l'on nourrit de l'ambition : le muscle fort doit être avant tout souple pour être rapide, mobilisable dans toutes les conditions et parallèlement, pour éviter les blessures. Et c'est souvent le point le plus négligé dans les préparations aux disciplines de combat.

    Donc si tu n'as pratiqué aucune discipline martiale je crois qu'il faudrait que tu envisages de t'inscrire au moins un an dans un club, style Judo, lutte ou ce genre de chose. Les avantages en dehors d'un encadrement qui t'apprendra a te préparer tout seul, c'est que tu peux être l'homme le plus fort du monde, si tu n'as pas appris à te servir de ton corps ça ne sert à rien du tout, tu te feras toujours balader.

    L'avantage de pratiquer dans un club sur une durée significative, c'est que tu apprends comment ton corps bouge dans une situation de combat, l'équilibre, le jeu des masses, les déplacements, le positionnement et les interactions avec différents types d'adversaires, de toutes morphologies et niveaux. C'est un truc qui, vraiment, ne s'invente pas tout seul.

    Désolé donc de ne pouvoir te dire "pompes abdos etc.", je pense qu'il faut aller au delà parce que ça n'est pas si simple. Mais si tu es vraiment motivé, tu feras ce qu'il faut je suppose.

    Cela dit à ton âge, tu peux commencer par la routine : pompes, abdos, renforcement des cuisses en travaillant très bas, simplement en avançant genre marche des canards. Mine de rien si tu deviens bon à ça, tu auras déjà une bonne base... Mais surtout échauffe toi toujours avant et étire toi beaucoup après, et fait tout pour gagner en souplesse, c'est l'essentiel. Pour autant, cette seule préparation sans autre expérience n'a pratiquement, je pense, aucun sens.

    Voilà. Je pense que Soupooshu et Konishiki au moins complèteront mes remarques. Si tu as d'autres questions surtout n'hésite pas...

    Satori

  5. #5
    Le physique, c'est bien !
    Mais en combat, il faut de la technique.
    Moi, je m'en sort un peu car je lutte toute l'année dans mon club et que beaucoup de techniques sont similaire au Sumô.
    Sans technique et sparring , tu vas au casse pipe car les gars que tu affronteras s'entraînent toute l'année.
    Les pompes, c'est bien mais le Tachi-ai, et savoir un minimum lutter me parait être indispensable.

    Le physique, c'est 20 %.

    Exemple, tu peux tomber sur un gars comme venturelli qui n'est pas en grande forme physique mais qui a disputé 2 J.O avec l'équipe nationale italienne de Judo.
    Il a combattu les Douillet, Mathonnet , Traineau etc.
    Contre un gars pareil, tu peux faire beaucoup de physique mais si il chope ton Mawashi , c'est terminé ! Tu voltigeras comme moi, j'ai voltigé à l'échauffement !
    Et comme les lutteurs en lourds en Estonie ont été mis sur orbite.
    Je pense savoir tout de même un peu lutter.....

    Les combats à l'étranger ne sont pas des parties de plaisir.
    Ce sont de véritables combats, les gars ne se font pas de cadeau !

  6. #6
    Merci Satori et konishiki.

    J'ai fais de la lutte et du karaté étant jeune.
    Je sais comment échauffer tout mon corps de haut en bas et j'ai commencer à aimer la musculation il y a 2 ans, puis je mis suis à aimer le catch (pas trop mon truc), puis finalement le sumo (j'aime).

    Je fais un max de musculation par jour et prend des proteines depuis peu.

    Ou renconter se akiushu?

  7. #7
    Je ne sais pas comment tu fais de la musculation, mais il faut que tu saches que pour le combat c'est contre productif si cette prise de muscles n'est pas dédiée aux objectifs visés. Et la musculation généralement pratiquée en salle est totalement contre productive quant à une utilisation en combat. Le but est le plus souvent l'augmentation de la quantité musculaire pure et simple, et ceci sur l'ensemble du corps.

    Or il faut savoir plusieurs choses. Premièrement que chaque muscle, globalement, possède un muscle antagoniste. La musculation générale a tendance à renforcer les deux muscles en même temps, et induit un réflexe de contraction générale du membre pour un mouvement donné. Cela va à l'encontre de la plupart des notions utilisées en combat, où les mouvements doivent avant tout être rapides et précis, avant d'être puissants.

    Or la seule manière d'effectuer un mouvement rapide, c'est d'apprendre à utiliser uniquement le muscle agoniste, celui qui va dans le sens du mouvement, en impulsion et non en puissance, avec le muscle antagoniste complètement relâché.

    Il suffit pour ça de penser à l'un des mouvements "de combat" les plus rapides que l'on connait : la gifle d'une femme. C'est un simple influx nerveux qui donne le départ et l'orientation de manière fulgurante. Les muscles n'ont que peu de puissance et de masse, et n'interviennent plus à partir de ce moment là jusqu'à l'impact. Et c'est justement ce qui rend une gifle si rapide.

    Cette notion peut être généralisée à tout au niveau du combat, ou presque : frappes certes, mais aussi saisies, déplacements, rétablissements de l'équilibre, contre d'une prise, etc. Tout est dans l'impulsion, sa compréhension et sa maitrise. La puissance n'est qu'un plus agréable après coup.

    Et cette notion est quelque chose dont l'appréhension demande du temps et du travail. Il faut apprendre son corps, l'avoir fait bouger, mis dans des situations délicates et récupéré, etc. Ca n'est pas en bougeant de la fonte qu'on apprend ça, c'est uniquement en travaillant sur soi même et en interactions avec des partenaires.

    L'effet pervers de la musculation à ce niveau là c'est qu'en augmentant la masse musculaire, on raccourcit le muscle, on le rend moins souple et beaucoup plus lent. On a donc moins d'amplitude, de liberté et de vitesse en combat, et donc on perd. Ensuite comme je le disais, les muscles antagonistes sont souvent malvenus et ont tendance à se contracter par réflexe si on n'a pas appris à les faire taire, parce qu'en musculation on travaille toujours en contraction. Là encore, ça ralenti le mouvement et on perd, et en plus ça le rend imprécis car deux muscles luttent l'un contre l'autre pour atteindre l'objectif, au lieux d'un seul. C'est mécanique et simplement logique, ça marche moins bien...

    La musculation est donc un complément utile à une pratique, mais ça n'est qu'un outil, jamais l'essentiel de la pratique, ça ne vient jamais en premier. Et ensuite c'est un outil qui doit être dirigé et utilisé avec clairvoyance, pour qu'il soit utile à l'objectif donné. Comme je disais même si tu peux soulever 150kg à bout de bras, si tu ne sais pas te tenir debout, te déplacer et aller saisir un mawashi assez vite, tu es balayé.

    Un parallèle candide peut être fait avec les experts remarquables des arts martiaux : aucun ne ressemble à Schwazenegger parce que même si c'est beau, ce type pouvait à peine bouger et en tous cas en aucune façon à la vitesse d'un Jet Li, pour faire dans le People. Et ça n'est pas antagoniste avec l'idée de puissance. Jet Li est très "musclé", très fort, mais ses muscles sont adaptés à ce qu'il veut en faire, et il a appris à les faire bouger en premier, pas à les renforcer en premier...

    En résumé il faut apprendre à marcher avant de savoir courir, la musculation ne t'apprendra jamais à être un bon lutteur, et encore moins un bon combattant. Et pour ça, je ne vois qu'une chose : de l'expérience dans un club encadré, quel qu'il soit.

    Quant aux protéines que dire? J'ai un pote qui a fait ça pendant un temps. Il était tout petit puis il a "gonflé", on aurait dit qu'il était devenu aussi balèze que moi à un moment donné, c'en était même bizarre. Il faisait de la muscu lui aussi à ce moment là. Et puis un jour il s'est rendu compte qu'il avait surtout gagné... des poils. Depuis, c'est un vrai singe, ses TShirts ne touchent plus sa peau. Il a arrêté et immédiatement, dégonflé. Mais il a gardé les poils. Que dire? On ne change pas sa morphologie, le but est uniquement d'essayer d'en tirer le meilleur et que je sache, ça ne se fait jamais en mangeant, protéines ou pas.

    Pour conclure je dirais qu'il n'y a pas de magie, il n'y a que le travail qui peut apporter de vrais résultats. Personne ne peut t'apprendre sur un forum à devenir un lutteur de Sumo si tu n'as pas une base solide. On pourra toujours te donner des conseils, un retour sur expérience, des personnes à voir, des choses comme ça, mais la base il n'y a rien à faire : faut se la forger soi même. Et pour le Sumo, les meilleures écoles à défaut d'une école de Sumo, c'est un cours de Judo ou de lutte. Voilà ce que je peux dire. Bon courage à toi.

    Satori

    PS : sous chaque envoi de chaque personne, tu as deux boutons "Profil" et "MP". En cliquant sur le post de Akiushu que je t'ai surligné dans mon message précédent, tu verras ses messages et tu pourras donc le contacter par "MP" (message perso).

  8. #8
    Je crois que tu as battu ton record du message le plus long satori.
    félicitations. Demain il va pas faire de la muscu mais faire une cure d'aspro 500.
    je crois que les lutteurs professionnels se mettent à la muscu. kirishima explique d'ailleurs que cela a eu un fort impact sur ses performances. reste à gérer le problème de la souplesse inhérente à cette pratique.

  9. #9
    Héhé! Non franchement, je pense qu'il y a eu pire par le passé, largement même...

    Et pour te répondre bien sûr que tous les sportifs cultivant de l'ambition font de la muscu en complément de leur discipline, se sont mis à la diététique pour obtenir les meilleures performances, et ont rationalisé scientifiquement leurs préparations.

    Je dis juste que c'est l'apprentissage de la discipline en question, de ses spécificités et de ses techniques, de l'expérience qu'elle requière, le but du jeu, et la muscu n'est jamais qu'un des outils pour améliorer l'ensemble. Ca n'est jamais le contraire... même chez les haltérophiles.

    Et une discipline de combat c'est avant tout comprendre comment fonctionne la mécanique du corps, comment tout ça bouge, comment tout ça peut et doit être maitrisé, tout seul puis en interaction, au contact ou à distance, les contraintes articulaires, les limites des mouvements, l'équilibre et le timing, ... La musculation n'apporte strictement rien dans ces domaines, c'est même le contraire si c'est ce que tu fais le plus. Tu n'apprends rien de l'essence du combat, ni de toi même, et en plus tu te ralentis. Aucun avantage même si tu gagnes en puissance.

    Désolé, je ne sais pas être synthétique... :P

    Satori

  10. #10
    Super le message satori.

    J'ai lu le bouqin de kirishima, il avait bien fait de la musculation et était pourtant un bon sumo également?

    J'ai regardé des vidéos d'entrainement sur le net et l'idée m'ai venu de "fabriquer" un teppo qui ai fort efficace?
    Quels sont les effets de cogner le teppo?

    J'ai les réflexes de combats (je pense), après faut de l'entrainement.

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Liens sociaux

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé