Page 2 sur 6 PremirePremire 1234 ... DernireDernire
Affiche les rsultats de 11 20 sur 51

Sujet : [Futahaguro] prsentation gnrale

  1. #11
    Modrateur Avatar de toonoryu
    Inscrit
    septembre 2004
    Lieu
    Saint L
    Messages
    5 279
    Aprs l'dito, l'article proprement dit...



    Futahaguro contraint la retraite !

    Par Clyde Newton

    Cela aura t, selon les propres mots du Prsident de la Nihon Sumo Kyokai, Kasugano, un incident sans prcdent dans lhistoire plus que bimillnaire du sumo . Il y a en fait eu des scandales et des controverses plus choquantes dans la longue histoire du sumo, mais la sortie contraint et forc du yokozuna Futahaguro le dernier jour de 1987 est un grand malheur pour le sumo.

    Jamais auparavant un yokozuna en activit navait t vritablement expuls du sumo. Etant donn le clash peut-tre invitable entre la hirarchie et les traditions fodales du Japon et une nouvelle gnration de Japonais moins enclins gentiment obir aux figures de lautorit, il est peut-tre un peu vain desprer quun tel incident ne se reproduise jamais lavenir.

    Futahaguro, considr par beaucoup comme le plus prometteur des trois plus jeunes yokozuna, quitte le sumo en disgrce sans avoir jamais remport un seul yusho de makuuchi. Dun autre ct, son mentor, Tatsunami oyakata, na dsormais aucun deshi mieux class que makushita, et aura sur lui une pression considrable pour sortir un autre rikishi de haut vol, sa propre image ayant t ternie dans lAffaire Futahaguro.

    LAffaire Futahaguro surprend peut-tre lopinion, mais la dissension couve au sein de la Tatsunami beya pratiquement depuis le jour de lentre du futur yokozuna au sein de la heya, au dbut de lanne 1979. Gt par ses riches parents et plus tard par son oyakata, le jeune Futahaguro nacquiert jamais de vritable maturit. Propuls prmaturment au rang de yokozuna sans en remplir les conditions gnralement admises pour la promotion ultime, il manque de la motivation et de lautodiscipline qui sont censs tre inhrents la condition de yokozuna.

    Futahaguro, dont le vritable nom est Koji Kitao, nat dans la ville de Tsu (Mie-ken) le 2 aot 1963. Enfant unique dun entrepreneur immobilier, il est dune taille exceptionnelle ds lenfance, et quand il atteint lge de dix ans, son pre construit un dohyo devant sa maison pour que son fils puisse sentraner. Le premier adversaire dentranement de Koji est son pre, qui ne fait dj plus le poids quand lenfant achve lcole primaire.

    Il intgre la Tatsunami beya dbut 1979 juste aprs sa sortie du collge, et fait ses dbuts au tournoi de mars de la mme anne, lors du basho au cours duquel Hokutoumi, Kotogaume et Masurao font leur apparition sur le dohyo. Hoshi (Hokutoumi), Kitayama (Kotogaume) et Tejima (Masurao) ne sont pas considrs comme exceptionnellement prometteurs, mais comme Kitao mesure dj 190 cm seulement quinze ans, on le considre comme le plus prometteur des plus de cent garons qui font leurs dbuts lors de ce tournoi.

    Kitao remporte le jonokuchi yusho en mai 1979 avec un score parfait de 7-0, et passe au travers de la division jonidan en seulement deux basho. Il atteint les sandanme en novembre 1979 et la makushita en janvier 1981, alors quil na encore que 17 ans.

    Bien que Kitao soit lvidence un rikishi puissant et prometteur, il est toutefois rput pour son incapacit soutenir lentranement extnuant et les brimades que les rikishi de rang infrieur doivent endurer. Le vtran Kurohimayama, alors unique rikishi de makuuchi de la Tatsunami, donne Kitao un entranement rigoureux ds ses dbuts de rikishi, mais le garon quitte le dohyo en larmes et demande Tatsunami de le renvoyer chez lui. Finalement, Tatsunami ne donnera jamais Kitao une position de tsukebito dun sekitori, mais il le conserve plutt comme son propre serviteur.

    Kitao senfuit de la Tatsunami plusieurs reprises, mme aprs avoir atteint la division makushita en janvier 1981. Le jeune homme trouve une fois refuge dans lappartement dune petite amie, mais Tatsunami oyakata la suivi et finit par le ramener la heya. Kitao aurait pu atteindre les juryo un an aprs son arrive en makushita sil stait entran convenablement, mais son immaturit et son manque de rigueur le clouent en makushita pour trois annes.

    En novembre 1983, Kitao atteint un pnible kachi-koshi 4-3 comme makushita 4, qui ne devrait normalement pas entraner de promotion en juryo. Il a de la chance toutefois, et il finit de manire tonnamment forte un premier basho comme sekitori avec un 10-5, en janvier 1984. Il remporte le juryo yusho en juillet 1984, avec un score de 12-3, et est promu en makuuchi en septembre 1984 dernier basho tenu dans le vieux Kuramae Kokugikan.

    Kitao remporte huit victoires pour ses dbuts en makuuchi, et en novembre de la mme anne, comme maegashira 3, il ralise la sensation en se dbarrassant dun Kitanoumi vieillissant, et parvient nouveau dcrocher son kachi-koshi. Il est le rikishi le plus grand du sumo avec ses 199 cm, et il a alors accru son poids prs de 150 kilos.

  2. #12
    Modrateur Avatar de toonoryu
    Inscrit
    septembre 2004
    Lieu
    Saint L
    Messages
    5 279
    suite...



    Kitao atteint le rang de komusubi en janvier 1985 et remporte dix victoires, un score tonnamment lev pour un shin-sanyaku, tout particulirement dautant quil nest g que de 21 ans.il tient son rang de sekiwake en mars 1985, mais en mais il doit se retirer alors quil est 6-6 en raison dune blessure bnigne, son unique accroc dans une avance remarquablement rapide vers les rangs dozeki et de yokozuna. Il est prs de remporter le yusho de makuuchi comme joi jin en juillet 1985, mais finit comme second avec un score de 12-3. La promotion au rang dozeki intervient aprs le basho de novembre 1985.

    Membre rput des sanpachi-gumi (les rikishi ns en 1963), Kitao a donc doubl ses rivaux Hoshi, Konishiki et Masurao dans la course la promotion aux rangs dozeki et yokozuna, bien que ces trois rikishi laient prcd en juryo comme en makuuchi.

    La promotion prmature de Kitao comme yokozuna en 1986 vient en raison des retraites des yokozuna Kitanoumi en janvier 1985, et Takanosato en janvier 1986. Chiyonofuji devient par consquent le seul yokozuna, et tant lui-mme g de 31 ans, la Kyokai est trs dsireuse de crer un nouveau et jeune yokozuna ayant le potentiel de succder Chiyonofuji. Lironie de lhistoire sera de voir Chiyonofuji survivre comme yokozuna un homme de huit ans son cadet et appel lui succder.

    Les deux premiers basho de Kitao au grade dozeki sont loin dtre impressionnants, puisquil ne peut enregistrer plus que des scores de 10-5. Il amliore 12-3 en mai 1986, et en juillet il tablit un 14-1, qui restera le meilleur score de sa carrire, mais il perd face Chiyonofuji en kettei-sen.

    Kitao naurait en temps normal mme pas t pris en compte pour laccession au rang de yokozuna, puisquil na encore remport aucun yusho. Un seul rikishi a prcdemment t promu sans avoir gagn de yusho prcdemment au cours de lre Showa Terukuni. Terukuni ne fut pas mme de remporter un seul yusho pendant huit annes aprs sa promotion.

    La Sumo Kyokai est pourtant dtermine promouvoir Kitao. Le Yokozuna Shingi Iin-kai (Conseil de Promotion des Yokozuna) est press de ratifier la promotion. Ouvertement, lancien ministre de la Justice Osamu Inaba soppose fermement la promotion, mais tous les autres membres sont prts parier sur le potentiel de Kitao, et donc lozeki de 22 ans devient le 60me yokozuna du sumo.

    Kasugano Rijicho, qui a fortement press le Comit de promouvoir Kitao, insiste pour que le nouveau yokozuna adopte un shikona, car il ne serait pas appropri quil use son propre nom. Tatsunami oyakata offre Kitao le shikona de Haguroyama, qui a t celui de Tatsunami et de son mentor, le grand yokozuna Haguroyama. Kitao dcline loffre, dclarant quil na pas la confiance pour tenir un nom si illustre.

    Tatsunami suggre alors Midorishima, le shikona du fondateur de lactuelle Tatsunami beya, un komusubi de la fin de lre Meiji. Kitao refuse galement ce nom, et donc Kasugano suggre alors le nouveau shikona de Futahaguro, une combinaison de Futabayama et de Haguroyama les deux plus grands rikishi issus de la Tatsunami beya. Kitao na dautre choix que daccepter.

    Les doutes dInaba au sujet de Futahaguro sont bien fonds. Le nouveau yokozuna prend un mauvais dpart en septembre 1986 et se retire avec un score mdiocre de 3-4-8. Il remporte douze victoires en novembre 1986 et en janvier 1987, mais lors de ces deux basho il perd le yusho au senshuraku face Chiyonofuji. Cela dit, il parat tout le monde que cest une question de temps avant que Futahaguro ne surpasse le vieillissant Chiyonofuji.

    Futahaguro glisse pour un 10-5 Osaka, en mars 1987, un score passable pour yokozuna, mais rien plus que cela. Il se retire 7-5 en mai, se plaignant nouveau dune blessure qui naurait pourtant pas tenu hors du dohyo un rikishi au fighting spirit moyen. A chaque fois que Futahaguro est fatigu de lentranement, il se plaint dune fivre, dun coup de froid, de problmes de rein ou de foie. Une fois, la Tatsunami beya, il refuse de prendre un bain aprs le keiko, se plaignant dune forte fivre.

  3. #13
    Modrateur Avatar de toonoryu
    Inscrit
    septembre 2004
    Lieu
    Saint L
    Messages
    5 279
    Suite encore...



    Tatsunami accepte en gnral les excuses de Futahaguro pour ne pas sentraner convenablement, bien que la tension entre les deux hommes, qui existent depuis le jour de larrive de Futahaguro la heya, saccrot. Les autres oyakata de la Tatsunami beya dtestent cordialement Futahaguro ; chaque fois quils lui reprochent son peu denthousiasme lentranement ou son style de vie inappropri, il leur rpond en leur demandant jusquo ils sont alls sur le banzuke dans leur carrire. Aucun des oyakata nest all plus loin que sekiwake, et aux yeux de Futahaguro ils nont par consquent aucun droit de critiquer un yokozuna.

    Tatsunami, lancien sekiwake Haguroyama II (Annenyama) fut un bon rikishi. Il remporta un yusho comme komusubi en mai 1957et fut un solide prtendant au grade dozeki durant de nombreuses annes. Il se retira 30 ans en mars 1965 en raison dune srie de blessures qui lui pourrirent la fin de sa carrire. Il avait pous la jeune fille de lancien oyakata Tatsunami (lancien yokozuna Haguroyama) en 1959, et donc son futur dans le sumo tait assur quand il se retira de la comptition.

    Quand le vieux Tatsunami meurt en octobre 1969, on parle de faire de Takekuma oyakata (lancien sekiwake Kitanonada) le nouvel oyakata, puisque lex-Haguroyama na encore que 35 ans et est un entraneur plutt faiblard. Haguroyama tant le gendre de lancien oyakata, ce paramtre finit par peser plus que les capacits et lexprience de Takekuma, toutefois.

    Le nouveau Tatsunami hrite non seulement de la heya, mais galement du rang de riji (directeur) de son beau-pre au sein de la Kyokai. A cette poque, la Tatsunami beya est encore assez puissante, avec Kurohimeyama et Wakanami en makuuchi. Pendant plus de dix ans, tous les sekitori de la heya ont t les anciens lves de lancien oyakata ; dans les actuels deshi de la Tatsunami, seuls Iwanami et Futahaguro ont atteint la makuuchi. Pendant deux annes avant la promotion de Kitao en juryo, la heya na eu aucun sekitori.

    Futahaguro atteint peine le kachi-koshi en juillet 1987 avec un pauvre 8-7, et continue ses performances mdiocres en septembre avec un 9-6. La pression est norme pour quil accroisse radicalement ses performances en novembre.

    Le dbut de la fin commence en octobre. Le 13 de ce mois, en jungyo Aichi-ken, il frappe violemment lun de ses tsukebito, Yamanami, alors quil rentre son htel tard le soir pour constater que la cl de sa chambre nest pas sur le bureau de la rception. Le tsukebito du yokozuna est rest debout et a gard le cl conformment aux instructions. Comme Futahaguro est incapable de retrouver son tsukebito quand il rentre lhtel, il perd son sang-froid.

    Le lendemain, cinq des six tsukebito de Futahaguro prennent la fuite. Seul Kitafukubi, qui doit tre promu en juryo en novembre, demeure avec le yokozuna. Les cinq tsukebito recherchent un ryokan Atami, do ils contactent Tatsunami oyakata Tokyo. Ils jurent vouloir quitter le sumo si Futahaguro y reste lui-mme.

    Tatsunami enjoint les tsukebito de venir Tokyo, o il les supplie de demeurer dans le sumo, leur disant quils ne sont pas responsables de lincident. Deux des jeunes dmissionnent, mais Yamanami, qui a perdu lusage dune oreille durant plusieurs jours suite aux coups de Futahaguro, demeure au sein de la heya.

    Les dirigeants de la Kyokai semblent tre pris au dpourvu par lincident, qui selon Nakadashi oyakata (ancien yokozuna Tochinoumi) est sans prcdent. La Kyokai, toutefois, ne prend aucune dcision ni ntablit de dclaration lencontre du comportement de Futahaguro.

    Futahaguro emprunte les tsukebito dOshima oyakata pour le reste du jungyo. Il retrouve ses anciens tsukebito en arrivant Fukuoka la fin octobre. On dit que Tatsunami la sermonn au sujet de son comportement, et celui-ci semble samliorer ds lors.

  4. #14
    Modrateur Avatar de toonoryu
    Inscrit
    septembre 2004
    Lieu
    Saint L
    Messages
    5 279
    Suite toujours...



    Futahaguro rentre de Fukuoka avec un assez bon score de 12-3, et continue sentraner plus durement qu laccoutume lors du jungyo qui suit le Kyushu basho. Il rentre sur Tokyo la mi-dcembre et reprend ses extnuantes sances dentranement la Takasago beya.

    Quand Futahaguro rentre de la Takasago beya le 27 dcembre, Tatsunami demande au yokozuna de le suivre dans ses quartiers, derrire le dohyo. Le prsident honoraire de la koenkai, Keizo Bando, 88 ans, galement prsident de Chichibu Cement Co, est prsent, tout comme Chieko, lpouse de Tatsunami. Tatsunami insiste pour que Futahaguro traite mieux ses tsukebito, puis ladmoneste pour avoir fait des commentaires dsobligeants devant les jeunes rikishi de la heya sur le got du chanko.

    On dit que Tatsunami aurait aussi ajout que Futahaguro na aucun ami dans la heya et quil nest en position de critiquer quoi que ce soit. Tatsunami ritre que Futahaguro ne doit faire ce genre de commentaires qu lui et directement. A un moment dans la discussion, Futahaguro perd son sang-froid, criant urusei bakayaro ! (espce de crtin) lencontre de Tatsunami, se lve et quitte la pice.

    Bando, dont on dit quil est plus li Futahaguro qu ses propres petits-enfants, essaie de se mettre en travers du chemin de Futahaguro et de le faire se rasseoir, mais le yokozuna repousse le vieil homme. Lpouse de Tatsunami se met alors entre Futahaguro et Bando pour protger ce dernier. Futahaguro la jette terre et quitte la pice, criant quil ne remettra jamais les pieds la Tatsunami beya.

    Le yokozuna monte dans sa chambre, o il vide son armoire et rassemble quelques-unes de ses possessions. Il va alors un appartement prs de Kinshi-cho quil loue et occupe occasionnellement depuis plusieurs mois. Lun de ses tsukebito, Tatsutaoki, est apparemment avec lui. Il retourne ensuite la heya.

    Bando, un leste vieillard, sen tire sans dommages, mais lpouse de Tatsunami souffre dune entorse lpaule, et est soigne lhpital. Futahaguro nie avoir dlibrment frapp que ce soit Bando ou Mme Tatsunami, dclarant quil est possible quil lait blesse par accident.

    Le dpart de Futahaguro de la Tatsunami demeure plus ou moins secret durant les 48 heures qui suivent. Tatsunami rend compte de labsence de Futahaguro Kasugano Rijicho (sans parler de la dispute), qui est convaincu que le yokozuna rentrera dici un jour ou deux.

    La presse a vent de labsence de Futahaguro le 29 dcembre. Tatsunami donne sa version de lincident un journaliste sportif, mais il se dclare prt oublier tout ce qui sest pass si Futahaguro rintgre la heya dans les 24 heures. Il souligne quil na plus de contacts avec le yokozuna depuis le 27, et quil ne prendra pas linitiative de tenter de le joindre.

    Futahaguro senferme dans son appartement pendant plus de 24 heures aprs avoir quitt la Tatsunami beya. Il apparat mal ras et en survtements dans une picerie du quartier dans la nuit du 28 pour y acheter une bote dallumettes. Les premiers articles de journaux disent que personne ne sait o il est ; cest surtout la presse qui lignore.

    Tous les quotidiens sportifs font leur une sur Futahaguro le matin du 29 dcembre, la plupart dentre eux exprimant lopinion que ses actions sont dshonorantes et quil doit tre expuls du sumo. Le 30, Tatsunami raconte lincident dans tous ses dtails Kasugano, qui convoque un Riji-kai (Comit Directeur) pour le lendemain afin dtudier le dossier.

    Tatsunami dclare quil a atteint la limite avec Futahaguro et que la seule question qui reste en suspens est de savoir comment son retrait sera qualifi. Il ajoute galement quil laisse la dcision finale du sort de Futahaguro dans les mains de la Sumo Kyokai.

    Dans la nuit du 30 dcembre, Futahaguro tlphone une tlvision pour dmentir avoir dcid de se retirer, et pour souligner quil ne sest pas abandonn la violence.

  5. #15
    Modrateur Avatar de toonoryu
    Inscrit
    septembre 2004
    Lieu
    Saint L
    Messages
    5 279
    Et fin... (dsol par avance pour les ventuelles fautes qui se seraient glisses dans ce texte traduit assez vite)




    Le Riji-kai convoqu la hte se tient tt dans laprs midi domisoka, le dernier jour de lanne 1987. Kasugano surprend les directeurs en offrant sa dmission, qui est promptement rejete lunanimit. Tatsunami dclare quil a rencontr Futahaguro la nuit prcdente (apparemment lappartement de Futahaguro), quils nont pu trouver un accord, et que le yokozuna lui a dit quil ne monterait plus jamais sur un dohyo.

    Tatsunami soumet une dclaration de retraite concernant Futahaguro, signe par loyakata seul. Les directeurs doivent alors dcider sils acceptent le haigyo (retrait total du sumo) ou sils expulsent tout simplement Futahaguro du sumo (hamon). Certains des directeurs favorisent cette dernire solution, mais Kasugano recommande le haigyo, qui est accept. Si Futahaguro avait t expuls du sumo, il naurait pas eu droit aux bnfices financiers de la retraite.

    Plus tard dans la mme aprs midi, Futahaguro tient une confrence de presse aux quartiers de la Kyodo News Agency Toranomon. Comme il navait pas de kimono dans son appartement, Yamanami et Tatsutaoki lui en ont apport un de sa chambre sa heya, ce qui reprsentera le dernier contact formel avec sa heya.

    Futahaguro dclare la presse quil est heureux que la Kyokai nait pas dcid son expulsion et quil accepte pleinement la dcision prise. Il mentionne aussi quil na jamais eu de bons rapports avec Tatsunami, et que lincident du 27 dcembre ntait pas du un quelconque commentaire quil aurait fait sur le chanko servi dans la heya.

    Lancien yokozuna ajoute quil na pas pris de dcision quant une future carrire, bien quil souhaite continuer participer au sumo, peut-tre en lenseignant aux enfants.

    Futahaguro sen retourne son petit appartement 80.000 aprs la confrence de presse. Il maintient le contact avec la presse aprs le Nouvel An et continue dinsister navoir pas employ la violence le 27 dcembre.

    Lactualit tant maigre dans la priode du Nouvel An, Futahaguro continue truster les unes, au moins des quotidiens sportifs. Un jour il est certain quil va devenir footballeur amricain, le lendemain cest boxeur poids lourds. Il rentre chez ses parents le 11 janvier, demeurant l quelques jours, puis revient Tokyo via Osaka, o il rencontre des membres influents de sa koenkai.

    Le 20 janvier, Futahaguro rencontre le prsident du Yonekura Boxing Gym, qui la invit devenir boxeur poids lourds, avec titre en jeu face Mike Tyson deux ans plus tard. Futahaguro coute poliment loffre, puis la dcline.

    Il dclare galement la presse quil y a 99% de chances pour quil ne devienne pas lutteur pro. Toutefois, au moment o cet article est rdig, il y a pas mal de bruits sur la formation dune quipe avec un autre ancien yokozuna en disgrce, Wajima.

    Futahaguro a toujours son chon-mage ; il na pas fix de date pour un danpatsu-shiki, qui se tiendrait probablement Osaka. Dans lintervalle, le Shukan Post Weekly a sorti une srie dallgations de yaocho par Kamiyama, un ancien rikishi de sandanme de la Tatsunami beya, qui a quitt le sumo lors du Kyushu basho 1987. Kamiyama affirme que Futahaguro a bnfici de nombreux combats arrangs depuis ses dbuts en juryo jusqu' son accession au grade de yokozuna. Lancien rikishi g de 20 ans dclare que Futahaguro a achet ses quatre premiers combats en septembre, contre des maegashira et des komusubi et sekiwake faiblards pour un million de yens chacun, et que lun des rikishi a approch le yokozuna de lui-mme, offrant darranger le combat pour de largent.

    Futahaguro a vigoureusement ni ces histoires, disant quil ne possdait pas largent en question et quil aurait remport le yusho sil avait achet les combats. Lancien yokozuna nie catgoriquement avoir jamais pris part au yaocho et que les combats arrangs existent tout court dans le sumo actuel. Cest peut-tre un des seuls points o il est en accord avec la Sumo Kyokai.

  6. #16
    Bien jou Toon !
    Si tu peux faire quelques choses avec ce que je t'ai envoy ?
    N'hsite pas , tes traductions sont de vrais mines d'or pour nous !

  7. #17
    Rdacteur Avatar de abudisake
    Inscrit
    octobre 2006
    Lieu
    Aressy - Pau
    Messages
    507
    bravo toon et merci pour ce boulot

  8. #18
    Senior Member Avatar de liclic
    Inscrit
    janvier 2004
    Lieu
    Montral (canada)
    Messages
    2 508
    Splendide toon! Vraiment gnial. Je ne sais pas comment tu as eu cet article mais chapeau bas.
    Ceci est un secret.....


  9. #19
    Senior Member Avatar de Julienishiki
    Inscrit
    mai 2005
    Lieu
    picardie
    Messages
    203
    Merci beaucoup vous deux pour ces infos sur un des rikishis les plus nigmatiques de l'histoire du sumo.

    Mais quand mme, quand on voit ses mensurations, ses fiches, on se dit que c'est vraiment un gros gachis. Parce que quel potentiel quand mme! Et puis Yokozuna 23 ans, c'est pas donn tout le monde...

  10. #20
    bravo, bravo pour ce boulot, on apprend que le sumo c pas tout lise et pas tout previsible.
    quand je me dis que ce rikichi avait les qualites et la technique pour etre un grand yokozuna et ses resultats sont ceux d un bon luteur, ca traduit bien la difficult de devenir, d etre et de rester un yokozuna digne de ce nom.

    j aime vos recherches et vos decouvertes elles me montrent un autre visage du sumo qui le rend encore plus passionnant.

    merci a tous ceux qui comme vous deux travaillent pour leur passion et pour la notre.
    serval

sujet d'information

Utilisateur(s) parcourant ce sujet

il y a actuellement 1 utilisateur(s) parcourant ce sujet. (0 membres et 1 visiteurs)

Liens sociaux

Rgles des messages

  • Vous ne pouvez pas crer de sujets
  • Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •