• Soupooshu

    par Publié le 16/09/2010 22h51  Nombre de lectures: 2840 

    Plus qu'une victoire…


    … Et le Yokozuna Hakuho égalera le record de 53 victoires consécutives détenu par l'ancien Yokozuna Chiyonofuji. Aujourd'hui Tochinoshin a fait son possible, il était même plutôt bien parti, avec sa main gauche en prise extérieure sur le mawashi d'Hakuho, sa position favorite. S'en suit une jolie passe d'armes au corps à corps, durant laquelle, hélas, Tochinoshin perd son avantage. Hakuho patiente un peu, se redresse et d'un violent coup d'épaule jette l'apprenti maegashira au sol. Non, ce ne sera pas encore pour cette fois ! Rendez-vous est pris demain pour le Yokozuna face à Kotoshogiku, ultime rempart à la réalisation d'un exploit historique.


    Les deux autres lutteurs invaincus le sont encore à la fin de cette 5ème journée. L'ozeki Kotooshu, tout d'abord, qui balaie Wakanosato (0-5) en quelques secondes. Ce dernier n'aura eu comme seul mérite que de faire faire un ...
    par Publié le 12/05/2010 20h46  Nombre de lectures: 2405 


    Tochinoshin, ''la bête qui monte'' ?

    Tandis que le Yokozuna Hakuho continue son début de basho en père tranquille et se débarrasse aujourd'hui d'Homasho (0-4) dans un combat sans suspense et à sens unique (victoire sur Oshidashi), le Géorgien Tochinoshin signe une fois encore la "perf du jour" : si sa victoire de lundi contre Harumafuji n'était qu'une demi-surprise, celle d'hier face à Kotooshu, obtenue au corps à corps, était plus inattendue. Qu'à cela ne tienne, le géorgien récidive et s'offre la peau de l'ozeki Kotomitsuki (1-3), déjà mal en point sur ce tournoi. Encore une fois la prise hidari-uwate (extérieure main gauche) du géorgien est déterminante, et, après un solide tachi-ai, tantôt soulevant, tantôt poussant son adversaire, le sort du dohyo sur Yorikiri. ...
    par Publié le 25/11/2009 13h48  Nombre de lectures: 2013 

    Comme un symbole :



    Voilà ce que l'on peut dire de l'affrontement entre Chiyotaikai et Asashoryu aujourd'hui, avec l'ozeki dans le rôle de la victime et le Yokozuna dans le rôle du bourreau. Il en fallait bien un, tant depuis quelques mois l'ozeki était en perdition. Sauvé in-extrémis lors du Natsu basho, auteur d'un Aki Basho catastrophique (2-9-4), le recordman des basho consécutifs au grade d'Ozeki (65 en tout) perd son grade en cette dixième journée du Kyshu basho. Soit un peu plus de dix ans après son accession à ce rang lors de l'haru 1999. Le combat aussi, raisonne comme un symbole. Chiyotaikai fonce au tachi-ai et relève le yokozuna si bien que pendant une seconde on se dit que "peut-être" ! Seulement Asashoryu à les deux pieds ancrés dans l'argile. Les deux bras du yokozuna passent sous les aisselles de l'ozeki (brisant du même coup son élan) l'arrache du sol et le transporte sans urgence jusqu'à l'extérieur du dohyo. Reste à l'élève de Kokonoe Oyakata l'espoir de réaliser au moins dix victoires au tournoi de janvier ...
    par Publié le 20/11/2009 14h54  Nombre de lectures: 2134 

    Un calme pas si plat :



    Si cette journée a encore vu son lot de combats engagés et de retournements de situation de dernière limite, côté Yokozuna, cela s'est avéré plutôt tranquille. Après un tachi-ai équilibré, Asashoryu tente un petit uchimuso sur kotoshogiku (3-3), repoussant sa jambe du plat de sa main, puis profite du déséquilibre obtenu pour clôturer la démonstration sur Tsukiotoshi. Hakuho n'aura pas souffert beaucoup plus. Le tachi-ai avec Goeido (2-4) est lui aussi équilibré. Seulement voilà, le jeune japonais semble souffrir d'un problème d'allonge. Le voilà qui insiste pour glisser son bras sous le ventre du yokozuna afin de s'assurer au moins une prise intérieure, celle qui lui avait permis de remporter son match contre Kotomitsuki deux jours plus tôt. Il insiste trop et à sa troisième ...
    par Publié le 21/09/2009 16h26  Nombre de lectures: 2623 

    Il ne faut pas les chercher!

    Ce basho sent la poudre, et en attendant les gros affrontements de la fin de semaine, aucun des favoris n'a connu la défaite aujourd'hui. Le Yokozuna Asashoryu, tout d'abord, leader toujours invaincu, n'a eu aucun mal à absorber le tachi-ai de l'ozeki Chiyotaikai avant de saisir son mawashi, de le secouer un peu et de le sortir sur Yorikiri, laissant le lutteur de la Kokonoe-beya en facheuse posture, à une seule défaite du make koshi. De son côté, le second Yokozuna, le mongol Hakuho (8-1), rappelle qu'il n'est pas seulement puissant, mais qu'il est aussi agile : pour contrer la poussée rageuse du Sekiwake Kisenosato (5-4), le Yokozuna tente d'abord un Hatakikomi, puis, ses deux pieds au bord de la ...
    par Publié le 17/09/2009 21h17  Nombre de lectures: 2770 

    Un combat de Costauds :

    Si le dixième affrontement entre Hakuho et Baruto se solde par une dixième victoire du Yokozuna, il aura encore une fois tenu toutes ses promesses, le mongol devant s'y reprendre à plusieurs fois pour se débarrasser de l'estonien. On aura même vu ce dernier réussir la manœuvre périlleuse de passer son bras sous la garde de son adversaire en plein combat. Mais comme souvent dans ce genre de combat, c'est la prise extérieure sur le mawashi qui finit par faire la différence et de son bras droit glissé sous l'aisselle de l'estonien, Hakuho finit par chasser son adversaire en dehors du cercle sacré. Victoire sur Yorikiri. De son côté, l'autre Yokozuna, le mongol Asashoryu, aura eu un peu moins ...
    par Publié le 22/07/2009 15h26  Nombre de lectures: 2346 

    Enorme Kotomitsuki !


    Enorme de détermination, de concentration, énorme de physique et de tactique. Aujourd'hui l'ozeki nous offre la surprise du chef, offre aux spectateurs, tous acquis à sa cause, un spectacle grandiose. Sa dernière victoire face au Yokozuna Hakuho remonte à plus d'un an, c'était lors du Natsu 2008. Qu'à cela ne tienne, l'ozeki se motive tout le long de sa préparation. De son côté le Yokozuna refuse de rentrer dans ce jeu, reste affable, presque passif : c'est son pêché d'orgueil, il en a déjà payé le prix par le passé. Car avant même le tachi-ai il laisse ainsi à Kotomitsuki les rênes du combat. Et c'est bel et bien l'ozeki qui le dirige ensuite de bout en bout. D'abord en interdisant au Yokozuna de lui saisir le mawashi de sa main extérieur, ...
    par Publié le 20/07/2009 23h01  Nombre de lectures: 2332 

    Ils sont Bouillants !



    Je vous parle bien entendu des leaders et autres animateurs de ce tournoi. A commencer par Hakuho, invaincu, dont le yorikiri du jour balaye, renverse Kakuryu en moins de trois secondes. Le Sekiwake mongol semble un fétu de paille, le combat en a quelque chose d'effrayant. Le message du Yokozuna est clair : "il faudra compter sur lui !". Un message qui répond à celui lancé un peu plus tôt par l'ozeki Kotooshu : "lui ne lâchera rien !". Son combat du jour contre l'ozeki Kaio en est un bel exemple. Le bulgare est patient, le bulgare est malin, il sait qu'un combat marathon lui donnera l'avantage. Pour cela il empêche d'abord le vétéran de s'approcher de trop près et lorsque le corps à corps devient inévitable, alors il prend soin d'éloigner sa hanche gauche ...
    par Publié le 18/07/2009 08h29  Nombre de lectures: 2479 

    Kisenosato met Kotomitsuki à terre !


    C'était le combat attendu de cette sixième journée, celui qui opposait deux hommes en forme et qui affichent une belle détermination depuis ce début de tournoi. Il n'aura pas duré longtemps. Méfiant, l'ozeki de la Sadogatake beya se décale au tachi-ai pour essayer de contourner le sekiwake. Solide sur ses appuis ce dernier fait front et resiste, resiste même si bien que sur une poussée trop généreuse, Kotomitsuki dérape et s'effondre sur le sol. Victoire sur Tsukiotoshi. Voici les deux lutteurs qui se retrouvent tous deux au même score de (5 – 1).

    Côté Yokozuna, pas grand-chose à dire. Hakuho s'économise: à quoi bon s'évertuer à sortir ses adversaires sur d'éprouvants ...
    par Publié le 21/05/2009 14h02  Nombre de lectures: 2061 

    Chiyotaikai dos au mur!
    Tandis qu'en tête du tournoi rien ne bouge.
    Qu'Hakuho bat Kaio dans un combat à sens unique. Combat qui semble se répéter basho après basho.
    Qu'Harumafuji, après un énorme tachi-ai, désoriente le mur Baruto par une tentative de dashinage pour finir la besogne en okuridashi.
    Et qu'Asashoryu, les mains vides de mawashi, réussit in-extremis à glisser son bras gauche sous l'aisselle de Kotomitsuki pour retourner la charge de celui-ci à la limite de la tawara (Shitatenage).

    L'Ozeki de la Kokonoe Beya, lui, lutte pour sa survie. Il n'est désormais qu'à une défaite du make-koshi, et par delà de la perte ...
    par Publié le 18/05/2009 13h59  Nombre de lectures: 2588 

    Harumafuji 9-0



    Ce n'est pas que l'on oublie Hakuho (9-0 aussi), favori du tournoi et qui fait faire la pirouette à Goeido sur uwatedashinage. Ni non plus Asashoryu, l'autre Yokozuna (8-1), qui après avoir résisté à la première poussée de Chiyotaikai, mi le portant, mi le poussant, lui fait "re-traverser" le dohyo. Seulement la dernière fois qu'un Ozeki s'est retrouvé à ce même score au bout de la neuvième journée, c'était il y a tout juste un an et le Bulgare Kotooshu en avait même profité pour remporter son premier yusho. Alors qui sait, le Natsu Basho pourrait être réservé aux Ozeki ! ...

    Page 1 sur 2 12 DernièreDernière