• liclic

    par Publié le 12/03/2013 21h26  Nombre de lectures: 2649 
    Prévisualisation de l'article

    Stupeur sur le dôhyô

    Le Ôsaka prefectural gymnasium a subi un coup de froid aujourd'hui pour le musubi-no-ichiban lorsque Harumafuji, pourtant en très bonne posture face à un Takayasu pourtant complètement dépassé, a glissé on ne sait trop comment. Il était en train de pousser pour obtenir la victoire et l'un de ses pieds est parti et il ne semble même pas que l'heureux maegashira en soit pour quelque chose. Ceci étant, c'est la première défaite du tournoi pour le yokozuna et la deuxième kinboshi qu'il octroit après celle obtenue par Okinoumi lors du futsuka me du dernier Kyushu Basho.
    ...
    par Publié le 18/01/2013 01h41  Nombre de lectures: 2964 
    Prévisualisation de l'article

    Ils ne sont plus que deux en tête !

    Un tiers du tournoi et déjà de premiers enseignements. Le premier, c'est qu'ils ne sont plus que deux en tête, invaincus.
    A tout bien tout honneur, le plus haut gradé est le premier yokozuna à combattre aujourd'hui, à savoir Harumafuji. C'est simple, Toyohibiki n'y est vraiment pas et contre un yokozuna, cela ne pardonne jamais ! Encore aujourd'hui, pourtant le taichi ai était correct mais il n'a jamais réussi à réagir face au changement dans le mouvement du yokozuna qui l'a projeté en uwatedashinage au bout d'à peine une ou deux secondes de combat.
    L'autre yokozuna, Hakuhô, a lui aussi passé une journée relativement tranquille. Tochiôzan, qui ne l'avait jamais battu qu'une seule fois en seize combats a tenté de le faire passer derrière lui dès début du combat ce qui a manifestement énervé le yokozuna qui l'a ensuite poussé très violemment comme s'il s'était senti insulté. Un conseil Tochiôzan, ne pas énerver un yokozuna qui dort, cela peut faire mal...
    ...
    par Publié le 17/01/2013 04h14  Nombre de lectures: 4023 
    Prévisualisation de l'article

    Tous les ôzeki ont perdu !

    Les yokozuna étaient beaucoup trop forts et rapides pour leurs adversaires du jour. C'est bien simple, Hakuhô, probablement pressé d'en découdre à toujours avancé. Bien que le taichi ai eût été à peu près équilibré, celui-ci n'a fait qu'une chose à savoir avancer. Même quand son adversaire du jour, l'infortuné Toyonoshima, a tenté de contourner, il a patiemment avancé jusqu'à l'emporter tout en contrôle.
    Que dire également de Harumafuji tant sa hargne et sa fougue aujourd'hui ont tout renversé - lui compris -sur son passage. Au départ, le taichi ai semblait être de parité sauf qu'à partir du moment où le yokozuna a fait bouger et inverser le côté, il a avancé ne laissant jamais le temps à Kyokutenhô de s'organiser lui qui était toujours resté au-dessus du yokozuna. D'ailleurs, à la fin du combat, les deux rikishi sont tombés en-dessous du dôhyô et ce qui est à espérer, c'est qu'aucun ne s'est fait mal car Harumafuji était étendu de tout son long.
    ...
    par Publié le 15/01/2013 11h56  Nombre de lectures: 2885 
    Prévisualisation de l'article

    Des surprises en pagaille

    Et la plus grosse surprise du jour fut l'oeuvre de Miyogiryu qui a remporté sa première victoire aujourd'hui sur le yokozuna Hakuhô qui ne semblait pas du tout à son aise et qui n'a jamais été en mesure de lutter comme il en a l'habitude. D'ailleurs, Hakuhô était très loin de Miyogiryu lors du taichi ai comme s'il redoutait quelque chose.
    Harumafuji, lui, dut quand même s'employer pour l'emporter sur un sotogake dans un combat qu'il a bien dominé mais durant lequel Toyonoshima a vendu chèrement sa peau, repoussant l'assaut frontal initial puis plusieurs attaque du yokozuna dont une autre tentative de sotogake d'ailleurs.
    Avant de parler des ôzeki, parlons du combat entre sekiwake et ce qui est certain, c'est que Baruto est déjà sur la corde raide avec cette deuxième défaite en trois jours à cause d'une légère glissade qui permit à Goeido de faire un pas sur le côté pour prendre à revers Baruto et le sortir en okuridashi.
    ...
    par Publié le 14/01/2013 20h43  Nombre de lectures: 2827 
    Prévisualisation de l'article

    Une de chute pour Baruto

    Ce qu'on retiendra de cette deuxième journée, c'est la première défaite - déjà diront certains - de l'ex-ozeki Baruto. Rappelons qu'il ne lui reste que quatre jokers pour pouvoir espérer récupérer son grade à l'issue de ce basho puisqu'il vient de griller son premier joker en perdant face à l'ôzeki Kotôshôgiku. D'ailleurs, le combat en lui-même fut à sens unique puisque l'ôzeki, dès le taichi ai, est passé sous Baruto qui n'a jamais en mesure de faire quoi que ce soit et même, on pourrait dire que sa main gauche était une gêne. Ce qui est certain, c'est que l'issue du combat était déjà écrite après le taichi ai.
    ...
    par Publié le 17/11/2012 03h46  Nombre de lectures: 2661 
    Prévisualisation de l'article

    Et le vainqueur fut Kotoôshû

    Aujourd'hui a eu lieu le premier combat entre ôzeki. Kakuryû affrontait Kotoôshû. Ce qui est à noter, c'est que ce combat a eu lieu vraiment tôt dans ce tournoi par rapport à ce dont on a l'habitude. Ce combat fut très spécial... Le point qui m'a le plus surpris, c'est de voir Kotoôshû combattre sous Kakuryû, lui qui nous avait plus habitué à combattre à la Takanonami par dessus plutôt qu'à chercher à passer en-dessous pour l'emporter. Ici, nenni, un combat propre sauf, peut-être, pendant quelques dixièmes de secondes vers la fin lorsque Kakuryû a tenté de se retourner. Toutefois, Kotoôshû a fait le métier, tranquillement et sûrement pour le mener à une victoire propre et nette.
    ...
    par Publié le 15/11/2012 21h46  Nombre de lectures: 2271 
    Prévisualisation de l'article

    Première victoire de Miyabiyama

    Vous vous dites probablement pourquoi est-ce que je parle de cet ex-ôzeki, loin dans le banzuke et toujours sans victoire ? C'est bien simple, c'est l'un des combats les plus intéressants que j'ai vu. Rien de très technique, ni une lutte acharnée au corps-à-corps (en yotsu-zumo donc) mais bien un festival assez singulier de tsuppari et de harite, ces espèces de claques et de plaquages de main sur le cou. C'est bien simple, même du temps de Mitoizumi ou de Chiyotaikai, grands adeptes du oshi-zumo (poussée directe souvent avec ce genre de techniques), j'ai rarement vu des combats qui ne se sont résumés qu'à cela ? J'ai même été surpris de l'endurance de ces deux rikishi à s'envoyer de tels coups dans la figure et le cou. Tout ce que j'espère, c'est qu'ils vont bien. Le défait Wakakoyu s'en souviendra sûrement longtemps de ce combat "lunaire".
    ...
    par Publié le 14/11/2012 21h55  Nombre de lectures: 2598 
    Prévisualisation de l'article

    Des hauts gradés qui engrangent les victoires

    Bien entendu, si on excepte Baruto, déjà kyujo, les ôzeki et yokozuna font le travail et ne laissent que des miettes à leurs adversaires pour le moment
    Aujourd'hui, tel est aussi le cas. les yokozuna Hakuhô et Harumafuji ne font pas exception.
    Harumafuji, via un shitatenage ou Hakuhô, via un uwatenage, ont passé une journée assez tranquille tant l'opposition du jour n'a pas semblé savoir comment prendre l'un ou l'autre.
    Les deux ont eu un combat assez semblable dans leur conclusion et dans leur mise en oeuvre. Un bon taichi ai fut suivi par une prise du mawashi et une victoire assez facile. On peut ajouter sans problème que l'un et l'autre ont pris leur rythme de croisière sur ce basho. On les retrouvera loin dans le basho probablement aux coudes-à-coudes pour le yusho.
    ...
    par Publié le 23/09/2012 15h09  Nombre de lectures: 3811 
    Prévisualisation de l'article

    Harumafuji zensho yusho

    Le musubi no ichiban opposait aujourd'hui le yokozuna Hakuhô à l'ôzeki Harumafuji. Et personne n'a été déçu. Ce match fut haletant et a duré près de deux minutes. Après quelques secondes d'oshi zumo et quelques tsuppari de parts et d'autres (surtout de Harumafuji), le match se bloqua en yotsu zumo. Au départ en prise identique de chaque côté, Harumafuji réussit à effectuer un mouvement de hanche lui permettant d'avoir une prise intérieure de chaque côté, c'est-à-dire ce que l'on appelle un morozashi. Ce n'est que près d'une minute plus tard qu'il commença l'offensive et on ne peut pas dire que Hakuhô s'est laissé tomber facilement. Il résista près de quinze secondes aux assauts de l'ôzeki mais finalement, c'est une projection - un shitatenage - de l'ôzeki qui lui permet d'obtenir un deuxième zensho yusho de suite. L'ôzeki ayant triomphé deux fois de suite sur le yokozuna en place avec deux zensho yusho à la clé, la commission de promotion des yokozuna aurait beaucoup à expliquer si elle ne promouvait pas Harumafuj comme 70e yokozuna de l'histoire. Cependant, après la projection victorieuse, Harumafuji a semblé avoir quelques difficultés pour se relever ; espérons que ce ne soit rien de grave.
    ...
    par Publié le 20/09/2012 21h35  Nombre de lectures: 2542 
    Prévisualisation de l'article

    Kyokutenhô lâche prise

    Parmi les affrontements particulièrement attendus en cette douzième journée, ce n'était pas parmi les meilleurs qu'il fallait chercher le plus mais parmi les maegashira où Takayasu affrontait Kyokutenho qui était hier à une seule victoire de la tête. Ce faisant, Takayasu l'a emporté alors qu'il avait été un peu débordé au début avant de contourner Kyokutenhô et avant de l'emporter sur un nage raté converti en yorikiri bizarre. Et, par conséquent, il y avait un risque que Kyokutenhô laisse partir irrémédiablement Hakuhô et Harumafuji notamment.
    Le yokozuna Hakuhô n'a pas chômé aujourd'hui et Myogiryu a perdu pied et l'équilibre un peu facilement aujourd'hui. On peut même dire que ce dernier a mal paru mais cela peut arriver. A peine commencé, le sekiwake a vu son pied droit glisser et il est poussé d'un coup violent sur le torse vers l'arrière d'où un joli tsukitaoshi.
    ...
    par Publié le 16/09/2012 17h09  Nombre de lectures: 2471 
    Prévisualisation de l'article

    On prend les mêmes et on continue

    Ils étaient cinq, ils le sont encore aussi bizarre que cela puisse paraître... Vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre, Kyokutenhô et Takayasu pour les maegashira, les ôzeki Kisenosato et Harumafuji et le yokozuna Hakuhô ont tous gagné aujoud'hui.
    Hakuhô a pris sont temps, c'est le moins que l'on puisse dire contre Toyonoshima. En effet, près de vingt secondes dans une position d'attente en yotsu zumo ont émaillé ce combat. Cependant, au bout de ces longues secondes, Hakuhô a commencé par tenter une projection. Vraisemblablement s'il l'avait emporté, cela eût été un uwatedashinage. Cependant, dans un ultime effort, Toyonoshima essaya de se retourner mais ce fut peine perdue puisque le yokozuna le repoussa en yorikiri.
    ...
    Page 2 sur 9 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière