• Sakana

    par Publié le 13/11/2014 21h40  Nombre de lectures: 6900 
    Prévisualisation de l'article

    Harumafuji, rebelote.

    Parfois, on se dit qu'on aurait été mieux à rester au fond du lit, bien caché sous la couette et à attendre le jour suivant. C'est ce qu'a dû se dire Harumafuji, aujourd'hui. Opposé à Tochiôzan, le combat semblait se disputer normalement, le yokozuna attaquait et parvenait à faire reculer son adversaire. Et puis... Et puis, on ne sait pas trop comment, Harumafuji a "rippé" sur la corde et est tombé sans apparemment avoir été aidé par Tochiôzan. Tout seul. Une chute-gag, vu à vitesse réelle. Toutefois, on peut se demander si Tochiôzan n'a pas influé sur ce déséquilibre en tirant un peu le bras gauche du yokozuna. Mais le résultat est là : Harumafuji s'incline pour la seconde fois du tournoi, après s'être battu tout seul hier à cause d'une faute technique (isamiashi) et sans la manière. Il n'y a qu'à voir le temps mis à se relever et sa vitesse à quitter le dôhyô pour comprendre son embarras. Qui plus est, il doit absolument se reprendre demain, s'il ne veut pas réveiller le Conseil de Délibération des Yokozuna...

    ...
    par Publié le 12/11/2014 00h02  Nombre de lectures: 7240 
    Prévisualisation de l'article

    Harumafuji se bat tout seul.

    Quelques surprises viennent enfin rompre le rythme établi. Un yokozuna s'est incliné aujourd'hui : Harumafuji. Rectification : il s'est battu lui-même. Alors qu'il était engagé dans une forte poussée sur Takayasu, il a mis le pied gauche hors du cercle. Isamiashi et première kuroboshi pour le yokozuna. Ses collègues s'en sont mieux sortis, lors de cette troisième journée, se défaisant de Tochiôzan (pour Hakuhô) et de Aminishiki (pour Kakuryû). Pour eux, la route semble encore bien tracée : droit devant, et 3-0.
    Parmi les ôzeki, seul Kisenosato peut se targuer d'avoir encore une fiche vierge de toute défaite. Il s'est imposé contre Takekaze, sur oshidashi. Le pensionnaire du Tagonoura-beya débute idéalement son tournoi, ce qu'il n'avait pas fait depuis le dernier Natsu basho. Et cela lui avait réussi puisqu'il avait décroché un jun-yûshô. Kotoshôgiku, pour sa part, s'est fait surprendre par Takarafuji sur tsukiotoshi. Le lutteur de l'Isegahama s'offre là son second ôzeki, après Gôeidô. Ce dernier, justement, est enfin parvenu à ouvrir son compteur. Ikioi n'est pas parvenu à maintenir l'ôzeki dans le doute. La décision s'est faite sur hatakikomi.

    ...
    par Publié le 11/11/2014 23h11  Nombre de lectures: 7304 
    Prévisualisation de l'article

    Gôeidô n'y arrive pas.

    Peu de surprises en cette deuxième journée de tournoi. Les yokozuna ont fait carton plein ! Hakuhô s'est défait d'Aminishiki sur oshidashi, tandis que Kakuryû a sorti sur yorikiri Tochiôzan, et que Harumafuji a vaincu Toyohibiki sur yorikiri. Pour le moment, c'est un sans-faute, et la belle forme de Harumafuji fait plaisir à voir. En effet, on pouvait craindre qu'il ne se retienne un petit peu suite à sa blessure à l'oeil. Mais le yokozuna n'hésite pas à foncer tête en avant dans le combat, signe qu'il ne semble pas y penser. Si les yokozuna pouvaient maintenir ce cap, cela nous promettrait une fort belle seconde semaine de compétition.
    Pour les ôzeki, il n'y en a qu'un qui donne l'impression d'avoir oublié que le tournoi avait commencé. Gôeidô n'est toujours pas sorti vainqueur, en deux journées. Certes, son adversaire était Takekaze, vétéran expérimenté. Mais ce faux-départ inquiète. Il affronte demain Ikioi, mal en point lui aussi, et cela pourrait être le moment idéal pour commencer à enchainer les victoires. Sinon, pour Kisenosato et Kotoshôgiku, la journée s'est bien passée. Ils sont sortis victorieux de leurs duels contre, respectivement, Ikioi et Aoiyama. Si on met de côté le début de tournoi de Gôeidô, le Top 6 du banzuke débute bien.
    ...
    par Publié le 10/11/2014 01h48
    Prévisualisation de l'article

    Faux-départ de Gôeidô, Ichinojô en apprentissage.

    Voici venue l'heure de clore l'année 2014 en sumô. Et quoi de mieux, que ce tournoi de Fukuoka, sur l'île de Kyûshû ? Les médias japonais, en tout cas, n'ont d'yeux que pour un lutteur : Ichinojô. En flânant de site en site, on constate que la nouvelle vedette mongole de la discipline attire les objectifs et les caméras. Il faut reconnaître que sa progression est fulgurante et qu'il a failli signer un exploit monumental en septembre dernier (jun-yûshô pour son premier tournoi en makuuchi).
    Aussi, son combat contre le yokozuna Harumafuji était très attendu. Ichinojô a certes combattu Hakuhô et Kakuryû, en septembre, mais pas Harumafuji qui avait déclaré forfait en première semaine de l'Aki basho. Peut-être est-ce l'enjeu (confirmer son Aki basho) ou le prestige et la qualité de l'adversaire (un yokozuna), toujours est-il qu'Ichinojô n'a pas existé aujourd'hui. Pris d'assaut par Harumafuji, la montagne Ichinojô a accouché d'une souris. Le yokozuna a contrôlé son combat de bout en bout, s'appliquant à sortir le sekiwake. Ce dernier n'a envisagé qu'une seule technique : la poussée vers le bas, mais il va falloir envisager d'autres tactiques contre de tels adversaires. Ce qui ne manquera pas d'attirer les caméras et les objectifs.

    ...
    par Publié le 28/09/2014 21h58  Nombre de lectures: 7192 
    Prévisualisation de l'article

    Le record de Taihô dans le viseur.

    Décidément, cet Aki basho 2014 a toutes les chances de rester gravé dans les mémoires. Il y a eu du spectacle, du suspense, un yokozuna impérial, un petit jeune aux dents longues, des vétérans qui font de la résistance avec la manière. On a même eu un zenshô yûshô en jûryô ! C'est quand on croit le sumô sur la pente descendante que celui-ci la remonte aussi sec. Et, à peine finie cette quinzième journée et les zabuton remisés au placard, qu'on a déjà hâte d'être en novembre pour le Kyûshû basho.
    Il faut dire qu'Ichinojô et Hakuhô ont su entretenir le suspense et le spectacle. Le shinnyûmaku avait un solide Aminishiki à battre aujourd'hui pour envisager, en cas de faux-pas de Hakuhô, un kettei-sen. Donc, il a cherché à s'imposer tout en s'économisant. Au cas où... Et Aminishiki ne put pas grand-chose face à la maîtrise de son jeune adversaire. Le vétéran a pourtant essayé de déséquilibrer Ichinojô en reculant mais ce dernier a conservé son équilibre. Victoire sur oshidashi. Est-ce que cela a été suffisant pour inquiéter Hakuhô à l'heure d'affronter Kakuryû ?
    ...
    par Publié le 27/09/2014 14h46  Nombre de lectures: 7648 
    Prévisualisation de l'article

    Volcanique !

    Il semble que cette quatorzième journée marque l'intronisation parmi les futurs grands d'Ichinojô. Son duel face au yokozuna Hakuhô est porteur de beaucoup de promesses. Le shinnyûmaku a montré qu'il n'est pas arrivé aussi haut, aussi vite, par hasard, en tenant en respect le daiyokozuna. Certes, Hakuhô n'a pas semblé paniquer, mais il s'est longtemps heurté à la défense de son adversaire, qui a su empêcher Hakuhô de bonifier sa prise de mawashi. Mais on ne remporte pas non plus 30 titres par hasard. Le yokozuna a donc patienté pour manoeuvrer à sa main Ichinojô et a fini par s'imposer grâce à un bel uwatedashinage, ce qui fit vrombir de plaisir le Kokugikan, et peut-être aussi le Mont Ontake qui est entré en éruption aujourd'hui. On en vient à souhaiter demain qu'un kettei-sen ait lieu. Mais pour cela, il faudra qu'Ichinojô s'impose face vaillant vétéran Aminishiki, tandis que Kakuryû s'imposera contre Hakuhô dans le duel entre yokozuna. La partie s'annonce compliquée, mais cela offrirait un magnifique supplément à ce tournoi de septembre. Pour un final volcanique.
    ...
    par Publié le 21/09/2011 21h44  Nombre de lectures: 6450 
    Prévisualisation de l'article

    Gagamaru, ce surprenant outsider.

    Pour cette onzième journée du tournoi de septembre qui se déroule à Tôkyô, quatre combats retenaient l'attention, constituant un bouquet final explosif. Tout d'abord, il y eut ce Kotoshôgiku - Tochiôzan. Pour le sekiwake du Sadogatake-beya, tous les combats sont importants pour espérer décrocher une promotion parmi les ôzeki. Hélas pour lui, aujourd'hui, Tochiôzan était plus fort, mieux armé grâce à ses solides appuis qui lui ont permis de le sortir sans sourciller. Kotoshôgiku concède sa seconde défaite du tournoi et grille là un nouveau joker.
    Vint ensuite le combat européen. Pas l'habituel Kotoôshû - Baruto. Non, cette fois, un outsider surprenant s'est invité. Il s'agit du Géorgien Gagamaru, qui remplace le Bulgare. Dans une lutte plutôt molle, car les deux lutteurs cherchaient à placer des poussées décisives, voire des nodowa, la victoire revint à Gagamaru ! Il obtient ainsi sa dixième victoire du tournoi et demeure en lice pour le titre. Certes, cet objectif lui sera difficile à atteindre, mais comme rien n'est écrit à l'avance... qui sait ? Pour l'Estonien, par contre, la perspective de yûshô s'est envolée.
    ...
    par Publié le 15/09/2011 00h16  Nombre de lectures: 6911 
    Prévisualisation de l'article

    Au revoir la tsuna ?

    Peu de surprises aujourd'hui, pour cette quatrième journée de l'Aki basho 2011. Mais une de taille quand même : la défaite de l'ôzeki Harumafuji contre un vaillant Hômashô. Ce dernier avait décidé d'encaisser l'impact du Mongol au tachi-ai en se tenant loin de la ligne de position de départ (shikiri-sen). Hômashô a parfaitement pris l'ôzeki pour se mettre immédiatement à progresser de l'avant. Harumafuji n'est pas parvenu à contrer ou à se défaire de l'emprise de son adversaire et s'incline pour la seconde fois du tournoi. Pour ce qui est de sa quête personnelle : le grade de yokozuna, il semble que ce soit compromis cette fois encore. Mais qui sait ? Et si le Mongol parvenait à aligner 11 victoires de rang et à s'imposer au terme du senshûraku ? La mission semble toutefois fort peu réalisable.
    Concernant le yokozuna Hakuhô, celui-ci poursuit tranquillement son bonhomme de chemin, s'imposant contre Wakanosato, tout en maîtrise. Hakuhô fut plutôt serein aujourd'hui. Mais quand on voit la forme des sekiwake, il a peut-être du souci à se faire. Car les vedettes pour l'instant, ce ne sont pas les ôzeki Baruto et Kotoôshû. Certes, ils se sont imposés respectivement contre Okinoumi et Yoshikaze, peu ou prou de la même façon : en avançant, en muselant leur adversaire. Mais ce ne fut pas très convaincant même si l'essentiel était dans le fait qu'ils s'imposent. Non, les vraies vedettes, ce sont les sekiwake. Kakuryû possède encore une infime chance de promotion, malgré ses deux défaites ; Kotoshôgiku et Kisenosato ont commencé lancé comme des balles en alignant trois succès. Aujourd'hui, ces trois candidats à l'eldorado des ôzeki ont remporté leur combat. La victoire la plus aisée revient à Kisenosato contre Aran.
    ...
    par Publié le 05/09/2011 17h43  Nombre de lectures: 8840 
    Prévisualisation de l'article

    Harumafuji, Kotoshôgiku et Kakuryû face à leurs destins.

    Voilà que septembre pointe son nez, et l'Aki basho avec lui. Après les scandales de combats truqués, l'heure est aux challenges. Et au complet : 42 lutteurs en makuuchi, 28 en jûryô, après l'intermède de juillet avec moins de sekitori. Faisons un bref rappel de ce qui nous attend durant la prochaine quinzaine : un yokozuna qui va chercher à réaffirmer son autorité et sa domination ; un ôzeki, Harumafuji, en lice pour le grade de champion suprême ; deux sekiwake, Kotoshôgiku et Kakuryû, en course pour le grade d'ôzeki. Le haut du tableau nous promet monts et merveilles. Et on est en droit d'attendre que le suspense dure le plus longtemps possible, avec les meilleures happening possibles, au vu du talent de ces lutteurs. Cette tension pré-basho n'effacera pourtant pas un fait. Et quel fait. L'ôzeki Kaiô n'est plus en activité ! Le dernier ôzeki japonais du banzuke a tiré sa révérence. Kotoshôgiku peut y trouver là un surplus de motivation, en devenant le nouveau et seul ôzeki japonais... tout comme un surplus de stress qui pourrait faire capoter l'affaire, ou la retarder.
    ...
    par Publié le 23/07/2011 16h27  Nombre de lectures: 5925 
    Prévisualisation de l'article

    Harumafuji s'offre une seconde coupe de l'Empereur.

    C'était le dernier combat du jour, et pourtant, c'était celui que tout le monde souhaitait voir : l'affrontement entre le yokozuna Hakuhô et l'ôzeki Harumafuji. Le premier pouvait encore espérer l'emporter demain, lors de la dernière journée, tandis que le second pouvait clore là un excellent tournoi en s'adjugeant le titre. Autant dire que la tension était au comble pour ce combat. Comme souvent entre les deux hommes, la lutte fut âpre, disputée, tendue... Pourtant, ce fut le yokozuna qui prit l'initiative et qui la garda la plupart du temps, Harumafuji se contentant de répondre aux attaques en les étouffant. Petit à petit, les deux lutteurs finirent par s'essouffler. A ce jeu-là, ce fut Harumafuji qui s'en tira vainqueur. Dans un dernier essai, Hakuhô se retrouva en situation périlleuse : face au tawara. Il s'opposa à la poussée de son adversaire, mais brièvement, sentant qu'il avait déjà perdu ce combat. L'ôzeki n'avait plus qu'à sortir tranquillement son compatriote hors du cercle. Maintenant qu'il s'est adjugé la coupe de l'Empereur pour la seconde fois, il ne doit pas pour autant s'endormir sur ses lauriers. Harumafuji peut aller chercher demain son premier tournoi terminé en étant invaincu. Un zenshô-yûshô dans un palmarès, ça fait toujours bonne figure.
    ...
    par Publié le 17/07/2011 12h44  Nombre de lectures: 6413 
    Prévisualisation de l'article

    Takamisakari en chute libre.

    L'évènement de ce nakabi n'est pas les kachi-koshi prévus et obtenus par le yokozuna Hakuhô et l'ôzeki Harumafuji, contre -respectivement- Aminishiki qui s'est battu tout seul en perdant l'équilibre en reculant et Ôkinoumi qui débordait d'énergie et d'envie mais fit face au sang-froid chirurgical du Mongol : uwatenage.
    Non, ce qui retient l'attention des spectateurs est la possibilité de voir Takamisakari, le chouchou du public, l'homme-spectacle, quitter la division reine. Il est désormais pied au mur et va devoir aligner un sans-faute jusqu'au senshûraku. Il n'a pas su profiter aujourd'hui de la prise en morozashi de la ceinture de son adversaire, le Mongol Asasekiryû. Ce dernier a manoeuvré avec patience, se contentant de contenir Takamisakari, avant de placer une balayette dévastatrice. Le Mongol s'impose sur susoharai et plonge "Robocop" (le surnom de Takamisakari) dans le désarroi. Adepte de la progression en yo-yo, Takamisakari parviendra-t-il à se rassembler pour aligner 7 victoires consécutives ? S'il y parvenait, ce serait là un superbe exploit pour lui. Sinon, ce sera le purgatoire...
    ...
    Page 2 sur 21 PremièrePremière 123412 ... DernièreDernière
  • Forum

    skydiver

    Basho de janvier

    Quelques Maegashira avec des scores positifs lors de ce basho pourraient prétendre à une promotion cette année. Reste à voir si la constance dans les

    skydiver 24/01/2023, 17h18 Voir le dernier message
    skydiver

    Basho de janvier

    J’ai trouvé l’Ozeki plutôt serein lors de ce tournoi. Il a su redresser la barre rapidement après la baisse de régime et les deux défaites

    skydiver 23/01/2023, 18h21 Voir le dernier message
    skydiver

    Basho de janvier

    Bonne question à laquelle je n’ai pas la réponse. Si discussion pour une éventuelle promotion il y a, elle n’est pas évoquée par la NSK sur

    skydiver 23/01/2023, 15h54 Voir le dernier message
    liclic

    Basho de janvier

    Le fait que Terunofuji a été absent, sera-t-il la raison pour laquelle la possible promotion de Takakeisho ne sera même pas évoquée ou avec un doten puis

    liclic 23/01/2023, 14h19 Voir le dernier message
    skydiver

    Basho de janvier

    Asanoyama, Juryo #12 ouest, remporte le titre dans sa division.
    Ochiai, Makushita #15, s’impose avec 7 victoires.

    skydiver 22/01/2023, 15h10 Voir le dernier message
    skydiver

    Basho de janvier

    Le prochain tournoi prendra place du 12 au 26 mars, à la Edion Arena (ex Osaka prefectural gymnasium). Un affrontement entre Yokozuna et Ozeki est attendu.

    skydiver 22/01/2023, 15h07 Voir le dernier message
    skydiver

    Basho de janvier

    Le Kanto sho (Prix du fighting spirit) est attribué à Kotoshoho; son premier.
    Le Gino sho (Prix de la meilleure technique) va à Kiribayama, pour

    skydiver 22/01/2023, 14h19 Voir le dernier message
    skydiver

    Basho de janvier

    Le prochain basho aura lieu au moi de mars, à Osaka.

    skydiver 22/01/2023, 11h09 Voir le dernier message
    skydiver

    Basho de janvier

    Scores finaux du tournoi de janvier:

    - Chiyomaru 4-11 hikiotoshi Daiamami (juryo #3) 5-6
    - Oho 4-11 yorikiri Kagayaki 7-8

    skydiver 22/01/2023, 11h00 Voir le dernier message
    skydiver

    Basho de janvier

    Takakeisho Ozeki remporte le basho avec 12 victoires contre trois défaites.
    La cérémonie de remise de la Coupe de l’Empereur est actuellement

    skydiver 22/01/2023, 10h46 Voir le dernier message