• pereboulon

    par Publié le 13/11/2013 10h45  Nombre de lectures: 4925 
    Prévisualisation de l'article

    Kotooshu forfait

    Après Kotoshogiku, Kotooshu a déclaré forfait aujourd'hui, deuxième victime sodogatakienne du cyclone Shohozan et permet ainsi à Myogiryu de récupérer sa première victoire du tournoi. A moins qu'il ne revienne un peu plus tard pour tenter de se sortir de son kadoban (ce qui est peu probable), il perdra son grade d'ozeki. De son côté, Shohozan-le-terrible affrontait Goeido, seul haut gradé invaincu (en dehors des yokozuna). Toujours autant encouragé, le sekiwake n'a pas cédé à la pression, n'hésitant pas à aller au contact en bravant les coups du rikishi au mawashi doré et à s'esquiver au moment opportun tout autant pour éviter de se blesser que de récupérer une victoire précieuse. Bien entendu, comme on pouvait s'y attendre à ce stade de la compétition, les yokozuna restent en tête. Hakuho n'a eu aucune difficulté à prendre la mesure du vétéran Kyokutenho tout de suite verrouillé au corps à corps et impuissant à contrer l'avancée limpide du yokozuna. Harumafuji a eu plus de difficultés à sortir Toyonoshima qui a bien failli le renverser avec une clé de bras avant de s'écrouler au pied du dohyo.
    ...
    par Publié le 12/11/2013 10h53  Nombre de lectures: 4413 

    Shohozan crucifie la Sadogatake

    Comme on pouvait s'y attendre après sa lourde chute d'hier, Kotoshogiku est blessé au bras et met ainsi un terme prématuré à son tournoi, ce qui arrange bien les affaires de Toyonoshima qui devait le rencontrer aujourd'hui. Il est donc kadoban, condamné au kachi koshi en janvier pour conserver son grade. Toutefois, les malheurs de la Sadogatake beya ne s'arrêtent pas là et son bourreau est une nouvelle fois Shohozan. En effet, ce rikishi rugueux a obligé Kotooshu, le deuxième ozeki de la heya, à un combat très dynamique, trop sans doute puisqu'il s'est fini par une expulsion suffisamment violente du Bulgare pour qu'il se tienne le poignet gauche en se relevant. La réunion des juges ayant confirmé la victoire de Shohozan, on peut de toute façon s'inquiéter (déjà) du maintien de Kotooshu à son grade. Loin de ces préoccupation, les yokozuna ont encore déroulé aujourd'hui. Harumafuji a repoussé très vite Kyokutenho après s'être placé idéalement à l'atari tandis qu'Hakuho a eu à peine plus de difficulté pour se débarrasser de Myogiryu qu'il a d'abord failli précipiter à terre avant de le reprendre pour mieux l'expulser.
    ...
    par Publié le 11/11/2013 10h56  Nombre de lectures: 4131 
    Prévisualisation de l'article

    Kotoshogiku inquiète

    La Sadogatake n'avait pas besoin de ça. Avec un ozeki déjà kadoban, une blessure pour l'autre n'est vraiment pas le genre de nouvelle qu'elle attendait mais c'est pourtant bien ce qui semble s'être passé. Kotoshogiku, car c'est de lui dont il s'agit, est resté un petit moment prostré au pied du dohyo après son combat contre Shohozan et en revenant sur l'argile sacré, son bras droit avait l'air de le faire souffrir. La blessure est elle sérieuse ? L'avenir le dira. Ceci dit, tout n'est pas négatif puisqu'il n'est tombé lourdement qu'après avoir expulsé Shohozan et puis Kotooshu (le kadoban) a lui aussi retrouvé le chemin de la victoire. Pour cela, il a enserré Kyokutenho de ses longs bras puis a pris son temps pour attaquer afin d'éviter toute erreur. Le travail a été bien fait et le vétéran Mongol est sorti sans appel. En attendant, les yokozuna poursuivent leur marches triomphales. Hakuho n'a eu aucun mal à jeter Aminishiki hors du dohyo comme si ce dernier était une balle qui devait atteindre un imaginaire panier de basket. Bien campé sur ses jambes, Harumafuji ne s'est pas laissé avoir par la tentative d'hatakikomi de Myogiryu qui lui a au contraire donné l'idée d'essayer la même chose mais avec succès (il n'est pas yokozuna pour rien).
    ...
    par Publié le 20/09/2013 11h46  Nombre de lectures: 3736 
    Prévisualisation de l'article

    Hakuho se détache

    Voilà, c'est fait. Hakuho est seul en tête. Le dernier résistant, Yoshikaze, a perdu son premier combat aujourd'hui. De peu, mais ça ne change rien à l'affaire. Devant Aminishiki, le pensionnaire de l'Oguruma a foncé avec détermination et il a fallu le métier et l'habileté d'un Aminishiki des grands jours pour dévier ce missile qui est allé se planter dans le public. Comme Aminishiki est sorti lui aussi, les juges ont toutefois été nécessaires mais ont finalement confirmé la décision initiale du gyoji. Pour Hakuho, la promenade de santé de la première semaine s'est poursuivie avec sa victoire expéditive sur Tochiozan tout de suite fracassé à terre après que son bras ait été pris dans l'étau du yokozuna pratiquement dès l'atari. Non seulement le yokozuna est le plus fort mais il semble avoir un don pour lire les intentions de ses adversaires. Qui pourra l'arrêter ?
    ...
    par Publié le 19/09/2013 15h48  Nombre de lectures: 3674 
    Prévisualisation de l'article

    Le yusho, déjà ?

    Alors que nous sommes à peine au tiers du basho, Hakuho n'a déjà plus d'adversaire à sa mesure. Cette cinquième journée a été pour lui l'occasion de s'échauffer en bouffant tout cru Aoiyama, balancé à terre vite fait bien fait comme s'il ne s'agissait que d'un sparring partner. Il reste donc invaincu alors que du côté de ses « adversaires » pour le yusho, c'est la débandade. Hier avait vu un certain écrémage qui s'est largement confirmé aujourd'hui puisqu'un seul maegashira a survécu. Yoshikaze (le rikishi en question) est tout à fait méritant. Ses victoires sont belles et contre Shotenro, il a su résister courageusement avant de le repousser en costaud mais peut on le classer sérieusement comme potentiel adversaire du dai yokozuna pour le yusho ? Kotooshu, qui a senti hier le vent du boulet, a finalement cédé devant l'autre sekiwake de la Sakaigawa, Goeido. Ce dernier est en confiance et quand il a vu que le géant Bulgare était trop relevé, il n'a pas hésité à le projeter sans ménagement. De son côté, Kyokutenho, toujours aussi enthousiaste et avec le mawashi de Tokitenku bien en main, a attaqué sans compter et du coup n'a pas pu répliquer quand ce dernier a contre-attaqué. Le conte de fée s'arrête donc pour celui qui n'est plus depuis longtemps en âge de rêver.
    ...
    par Publié le 18/09/2013 11h45  Nombre de lectures: 4202 
    Prévisualisation de l'article

    Effondrement (presque) total

    Hier, Hakuho était en tête, invaincu, en compagnie de trois ozeki et de trois maegashira. Mais ça, c'était hier car ce quatrième jour (seulement) de l'aki basho a été l'occasion de voir un effondrement quasi généralisé de la seule opposition crédible au yokozuna (on parle bien sûr des ozeki). Kotooshu est le seul à surnager, à peine, après sa victoire ultra limite sur Myogiryu qui a réussi à le renverser sur un salto avant exécuté en duo et qui a nécessité une décision des juges pour assurer Kotooshu de la victoire. Les deux autres ozeki (ex)leaders ont eux été battus sans appel par leurs adversaires du jour. Expéditif face à Kakuryu, Tochiozan n'a eu qu'à foncer droit devant pour repousser le Mongol loin dans le public. Kotoshogiku, quant à lui, s'est incliné devant un Goeido beaucoup plus habile techniquement qui l'a intelligemment empêché de mettre en marche son sumo de rouleau compresseur avant de l'attaquer au bon moment. Du pain béni pour Hakuho qui a pourtant eu à faire face à une opposition plus forte que prévu de la part d'Okinoumi qui n'en est pas moins sorti vite fait, comme d'habitude. Et ne parlons pas de Harumafuji, une nouvelle fois vaincu par un maegashira, Aoiyama, alors qu'il le dominait copieusement. Il était en effet sur le point de l'expulser quand ce dernier s'est esquivé et a repoussé un yokozuna plus que jamais sur la sellette.
    ...
    par Publié le 19/07/2013 11h54  Nombre de lectures: 3701 
    Prévisualisation de l'article

    Tous les yusho trouvent preneur

    Cela n'arrive pas si souvent que ça (la faute à la division juryo, en général), surtout si tôt, mais cette journée a été l'occasion de désigner les vainqueurs dans toutes les divisions. En makuuchi, Hakuho triomphe, comme cela était attendu. Il semblait s'être fait mal hier en projetant Kotoshogiku mais s'il s'est blessé, ce qu'atteste son généreux strap dorsal, il n'en a rien laissé paraître aujourd'hui. Heureusement car il fallait être à 100 % pour battre Kotooshu. Inspiré par la tactique d'Harumafuji, le yokozuna a d'abord tenté de faire chuter l'ozeki avec une prise de bras mais ce dernier ne s'est pas fait avoir. Hakuho a ensuite essayé de l'esquiver, toujours en vain ce qui l'a obligé de combattre en corps à corps classique (mais sans concéder de prise de mawashi). Faisant fi de la douleur, Hakuho a vite décalé Kotooshu avant de le sortir avec insistance. Auparavant, Aoiyama, qui représentait le dernier petit espoir d'opposition, s'est fait battre sèchement par Takayasu qui n'a pas hésité à sortir la henka des familles pour le laisser tomber. Quelle naïveté. Hakuho ne peut donc plus être inquiété, même mathématiquement, et se détache définitivement d'Asashoryu avec ce 26ème yusho.
    ...
    par Publié le 18/07/2013 11h21  Nombre de lectures: 4225 
    Prévisualisation de l'article

    Le yusho se rapproche

    Hakuho a perdu. Non, je plaisante, c'était pour voir si vous suiviez. Il s'est débarrassé de Kotoshogiku à sa manière habituelle, en décalant l'ozeki pour mieux l'aligner en projection. Toutefois, le yokozuna semblait plus éprouvé que d'habitude au sortir de ce combat. S'est il blessé? En attendant, la surprise est venue d'Aoiyama qui, en tant que lutteur de tête (même si à bonne distance du yokozuna Hakuho), était opposé à Chiyotairyu, sorte de nouveau mètre étalon de ce Nagoya basho. Contrairement à Kaisei (qui a perdu aujourd'hui, voir plus loin), le test a été concluant. Comme d'habitude, le Bulgare ne s'est pas embarrassé de subtilité : quelques tsuppari bien appuyés suivi d'une classique reculade lui ont suffi. Il devient ainsi seul deuxième et surpasse son compatriote Kotooshu qui s'est fait battre par Kisenosato. L'ozeki bulgare a pourtant chèrement vendu sa peau même s'il a commencé par une esquive. Il a en effet longtemps tenu au corps à corps, profitant de la méfiance de Kisenosato, très attentif à ne pas commettre de faute et n'a pas hésité à tenter une projection risquée pour contrer sa sortie inévitable. Peine perdue, les deux rikishis se sont écroulés au pied du dohyo.
    ...
    par Publié le 17/07/2013 16h54  Nombre de lectures: 4860 
    Prévisualisation de l'article

    C'est fait (ou presque)

    Hakuho a presque son yusho en poche. Avec quatre jours restant et deux victoires d'avance, on voit mal comment le dai yokozuna pourrait être rattrapé. Pour cela, il lui a fallu affronter Kakuryu aujourd'hui et gagner, ce qui est habituel mais pas forcément facile. Hakuho, toujours très vif au tachi-ai, était bien le premier en action mais a dû reculer devant la compacité étudiée de l'ozeki et se trouvait proche de l'expulsion. Il en fallait plus pour déstabiliser Hakuho qui a sorti une projection aussi naturelle pour lui que de respirer. Une victoire de plus mais non suffisante pour avoir deux longueurs d'avance sur la concurrence. Pour cela, Kotooshu et Kaisei devaient perdre, ce qu'ils ont fait obligeamment. Ce n'est pas vraiment une surprise pour Kaisei qui a pourtant contraint Chiyotairyu à un combat de corps à corps mais sans jamais avoir l'initiative et le petit temps d'avance du Japonais lui a permis de le mettre au sol sur un superbe uwatenage. Kotooshu, lui, a eu la malchance de tomber sur un yokozuna sous pression. Harumafuji n'a donc pas hésité à tenter un « truc » en s'écartant tout en agrippant le long bras de l'ozeki pour ensuite le faire rouler à terre.
    ...
    par Publié le 15/07/2013 11h58  Nombre de lectures: 4136 
    Prévisualisation de l'article

    Statu quo

    On prend les mêmes et on recommence. La situation est identique à la veille avec un yokozuna dominateur et invaincu et deux poursuivants à une longueur. Le yokozuna, c'est Hakuho qui s'est retrouvé face à un Goeido déterminé mais incapable de s'imposer. Comme il faisait quand même mine de résister, le grand maître Mongol a décidé de reculer franchement jusqu'à la tawara pour mieux se dégager afin de projeter tout à son aise le sekiwake en déséquilibre. Maîtrise de son art, intelligence du combat, conscience instinctive des limites du dohyo : comment résister à un tel cocktail ? En attendant, ils sont deux à entretenir l'illusion. Devant la nouvelle terreur des dohyo, Chiyotairyu, Kotooshu a été incisif, n'hésitant pas à absorber le choc de l'atari et contrôlant admirablement le très remuant élève de Kokonoe. Avec son allonge de géant, l'ozeki a rappelé au petit nouveau qui était le plus fort en l'attrapant au mawashi pour mieux le balancer. Kaisei a continué sur sa lancée en disposant facilement d'un Wakanosato vieillissant. Il n'a eu qu'à avancer pour le sortir et conserver son déficit d'une seule défaite.
    ...
    par Publié le 14/07/2013 11h05  Nombre de lectures: 3701 
    Prévisualisation de l'article

    Une planète et deux satellites.

    Imbattable au sens propre depuis deux basho, Hakuho se dirige tout droit vers un troisième zensho yusho. Il paraît un peu tôt pour le dire mais quand on voit que la chance se mêle à son talent, il ne reste plus rien à ses « adversaires » car le yokozuna a été en danger devant ce diable d'Aminishiki. Il aurait même dû sortir mais voilà, il est resté in-extremis au bord de la tawara (c'est le côté chanceux) et sa réactivité de félin à fait le reste en laissant passer le Japonais. Si Hakuho est seul en tête, ils ne sont plus que deux à le suivre à une défaite. L'autre yokozuna, Harumafuji, s'est en effet pris les pieds dans le tapis Chiyotaryu (un rikishi qui explose sur ce basho) qui a fonçé plus vite sur le Mongol que ce dernier ne l'évitait. Tout repose sur les épaules de Kotooshu qui s'est débarrassé de Tokitenku simplement à l'aide d'une projection de belle facture. Enfin, toujours sur son petit nuage, Kaisei a fait parler la poudre en projetant Shotenro dans le public mais bon... disons pudiquement qu'on attend sa deuxième semaine avec impatience.
    ...
    Page 2 sur 7 PremièrePremière 1234 ... DernièreDernière