• Info-Sumo

    par Publié le 12/08/2007 22h58  Nombre de lectures: 5632 

    Raconter l’histoire du tout premier étranger à jamais atteindre le plus haut rang du sport national du Japon – le sumo – s’est révélé une chose aussi complexe que l’histoire en elle-même, comme j’ai pu le constater après plusieurs échecs sur ce qui s’est finalement avéré être une version romancée des aventures de Chad Rowan. Ma narration directe à la troisième personne dépeignait bien les défis culturels auxquels il a eu à faire face dès son arrivée à Tokyo, mais ne laissait que peu de place pour l’analyse, manquait souvent de spontanéité et embrouillait mes sources. En un mot comme en cent, elle paraissait « définitive » - une position de narration en opposition avec ma propre conception de la nature très personnelle de ...
    par Publié le 18/06/2007 14h55  Nombre de lectures: 4852 

    Takamifuji a décidé d'arrêter le sumo à l'age de 27 ans, alors qu'il allait retrouver les rangs de la division jûryô pour le Nagoya basho de juillet prochain. Le lutteur de l'Azumazeki-beya dont le vrai nom est Yokoyama Hideki et qui est originaire du département d'Okayama, a officialisé sa décision auprès de la Nihon Sumo Kyokai aujourd'hui 18 juin 2007, après en avoir informé Azumazeki-oyakata (ex-sekiwake Takamiyama).

    Takamifuji adepte du pachinko et du jeu en général a accumulé les dettes. Le jeu lui prenait toute son énergie et il ne pouvait plus continuer dans le sumo.

    Cet ancien yokozuna universitaire avait travaillé ...
    par Publié le 16/06/2007 11h16  Nombre de lectures: 4873 

    Le 57 ème yokozuna Mienoumi, qui a pris sa retraite de lutteur au tournoi de Kyûshû en 1980, et qui est maintenant Musashigawa-oyakata, a exécuté son "kanreki dohyô-iri" aujourd'hui dans un grand hotel à Odaiba: l'hotel Grand Méridien Pacific.

    Il était assisté de deux lutteurs encore actifs, Dejima (tachimochi) et Miyabiyama (tsuyuharai) pour cette cérémonie qui a lieu en l'honneur du 60ème anniversaire de l'ex-yokozuna devant 1200 invités. Il aura 60 ans le 4 février 2008.
    C'était la 8ème cérémonie du genre et la première fois qu'elle avait lieu ailleurs qu'au Kokugikan. Musashigawa-oyakata arborait à cette occasion ...
    par Publié le 11/06/2007 08h41  Nombre de lectures: 4833 

    Le tournoi exhibition d'Hawaii de deux journées vient de se terminer. Cela faisait 14 ans qu'un tournoi de ce genre n'avait pas été organisé la-bas.
    Alors qu'à la fin de la première journée, samedi c'est Asashôryû qui l'emportait, le shin-yokozuna gagnait la deuxième journée en battant Ama par yorikiri. Auparavant, il avait battu Ryûhô, Kyokutenhô et Kakuryû. De son côté pour arriver en finale, Ama avait battu Kotoôshû.Asashôryû était battu par le Georgien kokkai au cours de cette deuxième journée.

    Pour déterminer qui était le vainqueur final de ce tournoi, les spectateurs ...
    par Publié le 04/06/2007 09h49  Nombre de lectures: 4966 

    Dimanche 3 juin avait lieu au Kokugikan à Tokyo, la cérémonie de départ du lutteur de division jûryô, Ôga (29 ans) membre de la Takasago-beya. 160 personnes se sont succédées pour lui couper une mêche de oicho-mage (coiffure), symbolisant la fin de sa carrière de lutteur professionnel. C'est Takasago oyakata (ex-ozeki Asashiô) qui a effectué la coupe finale ce qui a ému aux larmes Ôga.

    Ôga a commencé a exécuter le yumitori-shiki (danse de l'arc) au hatsu basho 2004 (janvier 2004). Promu en jûryô au natsu basho de l'année dernière (mai 2006) il a continué à en être le maître d'oeuvre à la fin de chaque journée de compétition. Cela faisait 31 ans, depuis Daigô qu'un lutteur évoluant en division jûryô n'avait pas été en charge de cette cérémonie. Au total, il aura exécuté 300 fois cette danse de l'arc.

    Il a déclaré qu'il ne regrettait pas son départ et était très heureux d'être remercié par le yokozuna Asashôryû. Il a dit également que parvenu dans les rangs professionnels, il avait fait une belle carrière dans le monde du sumo.

    Marié le mois dernier et originaire de Fukuoka, il doit y retourner pour y ouvrir un restaurant de chanko-nabe.

    Au cours de son danpatsu-shiki, il a exécuté son dernier yumitori-shiki.



    Le dernier yumitori-shiki de Ôga



    Lire la suite Lire la suite
    par Publié le 27/05/2007 15h15  Nombre de lectures: 5035 

    Hakuhô termine en beauté!
    Déjà vainqueur du tournoi puisque personne ne pouvait plus le rattraper, et assuré d'une promotion au grade de yokozuna en remportant deux yûshô d'affilée, Hakuhô avait sans doute à coeur de terminer ce tournoi en battant son grand rival, le yokozuna Asashôryû. C'est devant sa famille reunie au kokugikan, qu'il s'y est employé. Un combat qui fut fort disputé avec de belles tentatives de part et d'autre et qu'il a gagné par uwatedashinage.
    Il remporte son premier zenshô-yûshô (15 victoires sur 15).
    Asashôryû battu pour la 4ème fois de suite, et par tous les ozeki sur ce tournoi, termine avec une fiche qui ne lui est pas habituelle, à 10-5.
    ...
    par Publié le 27/05/2007 00h28  Nombre de lectures: 4562 

    3ème yûshô pour hakuhô!
    En remportant son combat aujourd'hui contre Chiyotaikai, Hakuhô s'adjuge son 3ème yûshô et par la même occasion va devenir le 69ème yokozuna de l'histoire. En effet, avec 2 yûshô d'affilée, il devrait très normalement être proposé et accepté à ce grade lundi au Comité de décision des yokozuna.
    Il devrait en toute logique éxécuter son premier yokozuna dohyô-iri au Temple Meiji jeudi prochain.
    Mais la journée a été forte en émotions avec la nouvelle défaite du yokozuna Asashôryû contre Kotoôshû. Trois défaites en trois jours! Il ne nous avait pas habitué à cela et il faut remonter à l'aki basho 2004 (septembre 2004) pour trouver ...
    par Publié le 24/09/2006 13h34  Nombre de lectures: 6658 

    18ème yûshô pour Asashôryû!

    Le vainqueur de cet Aki basho, Asashôryû, était déja connu depuis la veille, mais pour de nombreux lutteurs cette journée restait très importante. En effet, en division makuuchi, ils étaient encore 7 avec une fiche de 7-7. Pour Kisenosato, cela aura été facile, puisqu'il a bénéficié de l'absence de son adversaire blessé la veille: Futenô. Mais les 6 autres ont tous perdu et sont donc make-koshi.
    Le dernier combat de cet Aki basho nous présentait le yokozuna Mongol Asashôryû face à l'ozeki, lui aussi Mongol Hakuhô. Le premier avait déja le yûshô en poche mais après sa défaite controversée de la veille face à Chiyotaikai, tenait à finir sur une bonne note. Le second, très décevant durant ce tournoi et qui avait atteint un simple kachi-koshi alors qu'on l'attendait bien plus haut, tenait absolument à bien finir et à tenir tête à son compatriote. Nous avons assisté à un très ...

    par Publié le 23/09/2006 15h05  Nombre de lectures: 5218 

    Bien que battu par Chiyotaikai (10-4) au cours de cette 14ème journée, le yokozuna Asashôryû (12-2) remporte son 18ème yûshô, car derrière lui, le seul qui aurait encore pu prétendre à la victoire, le Mongol Ama (10-4) a perdu contre l'ozeki Tochiazuma qui fait une excellente fin de basho, et se retrouve avec une fiche de 9-5 dans cet Aki basho.
    La performance du jour aura certainement été la victoire de Chiyotaikai contre le yokozuna. Ils s'étaient rencontré 17 fois par le passé, et les combats s'étaient soldés 15 fois à l'avantage du yokozuna. Aujourd'hui les choses ont tourné différemment et les deux lutteurs nous ont offert un excellent spectable et une victoire de l'ozeki par sokubiotoshi - technique assez rarement utilisée qui fut introduite dans la liste des techniques gagnantes en 2001. ...
    par Publié le 22/09/2006 15h48  Nombre de lectures: 4751 

    Le musubi-no-ichiban du jour opposait le yokozuna Asashôryû à Ama. Les données du problème étaient simples: soit le jeune maegashira l'emportait et l'issue du tournoi était relancée, soit le yokozuna s'imposait et il s'adjugeait quasiment un nouveau yûshô. Le suspens n'aura pas duré très longtemps car avec une très bonne prise en hidari-yotsu (main gauche), le yokozuna envoyait Ama à terre. Asashôryû a maintenant une marge de manoeuvre très importante car à 2 journées de la fin, son plus proche adversaire pour la victoire finale, Ama est à deux points. Il faudrait de nombreux concours de circonstances maintenant pour qu'il n'empoche pas son 18ème yûshô.
    Après Chiyotaikai hier, deux autres ozeki ont ...
    par Publié le 21/09/2006 15h56  Nombre de lectures: 5101 

    Asashôryû et Tochiazuma s'étaient rencontrés 21 fois par le passé, et le yokozuna menait par 11 victoires à 10, mais depuis qu'il a accédé au grade suprème, la différence était plus importante: 9 victoires pour le yokozuna et 6 pour l'ozeki. Celui-ci espérait bien pouvoir réduire cette différence et par là-même être kachi-koshi dès cette 12ème journée de compétition, mais la tâche était bien trop rude. Un bon tachi-ai et les deux hommes au centre du dohyô: c'est le yokozuna qui est le plus entreprenant et qui grâce à une prise en uwate à gauche et en shitate à droite envoyait l'ozeki à terre par shitatenage.
    En battant Tochiazuma, le yokozuna Asashôryû est après cette 12ème journée seul en tête de ...
    Page 2 sur 19 PremièrePremière 123412 ... DernièreDernière