• Kyûshû basho 2014 - 11ème journée (Jûichinichi-me)

    Kisenosato l'a fait !

    Il suffisait d'un combat pour relancer le suspense dans ce Kyûshû basho. Invaincu depuis le début du tournoi, le yokozuna Kakuryû a fini par céder, aujourd'hui. Il faut avouer que Kisenosato ne l'a pas lâché un seul instant, sur le dôhyô. Il l'a harcelé de tsuppari tout autour du cercle. Le yokozuna a bien essayé de contrer, mais dès qu'il le faisait, Kisenosato revenait de plus belle vers lui. Obligé de défendre, Kakuryû s'est mis à reculer pour échapper à l'emprise de l'ôzeki, mais a fini par sortir sous la pression de Kisenosato. Il concède là sa première défaite du tournoi et peut voir revenir Hakuhô à égalité avec lui.
    Et ce dernier ne s'était pas privé de mettre la pression sur Kakuryû, quelques instants auparavant, en signant une victoire convaincante contre Gôeidô. Avec vivacité, il a vite amené l'ôzeki à lui pour mieux le faire chuter. Pour Gôeidô, ce tournoi devient un cauchemar. Toute nouvelle défaite le mettrait en situation de kadoban pour janvier.
    Enfin, Harumafuji s'est incliné face à Aoiyama qui n'en demandait pas tant, vue la tournure du combat. Vite mis en difficulté par le yokozuna, Aoiyama se retrouva à pivoter sur lui-même, s'offrant sans défense à Harumafuji. Mais, bizarrement, ce dernier ne parvint pas à en tirer un quelconque avantage, se retrouvant au sol après avoir, semble-t-il, glissé sur le dôhyô... Cela fait maintenant trois défaites que le yokozuna s'inflige plus ou moins tout seul... Dimanche, il pourrait fortement regretter cela, au moment de la remise du trophée.

    Kisenosato crée la sensation en s'imposant face à Kakuryû sur oshidashi. (©Asahi Shimbun)

    Il était question, plus haut, du tournoi catastrophique de Gôeidô, mais celui de Kotoshôgiku n'est pas mieux. Au contraire, l'ôzeki du Sadogatake-beya a montré ces derniers jours bien plus d'intentions et de volonté, sans que cela se traduise par autant de victoires. Aujourd'hui, opposé à Terunofuji, il s'est fait manipuler avec brio pour se retrouver hors du cercle rapidement, perdant sur okuridashi (poussé dans le dos hors du cercle). L'ôzeki n'a dorénavant plus qu'un seul joker. Avec 6 défaites, sa marge de manoeuvre est plus que minime.

    Du côté de la pépite mongole, le shin-sekiwake Ichinojô, l'apprentissage du très haut niveau se poursuit, avec une issue positive aujourd'hui. Ichinojô s'est imposé contre Toyohibiki sur tsukiotoshi, assez tranquillement. Avec Aoiyama à 6-5, comme lui, les deux sekiwake peuvent encore espérer conserver leur grade pour le tournoi de janvier prochain. Ce qui serait une belle performance, pour leur première fois à ce niveau.

    Concernant les komusubi Takekaze et Ikioi, par contre, il faut d'ores et déjà se faire à l'idée que le Hatsu basho se déroulera parmi les hiramaku pour eux. Avec 4 victoires à eux deux en 11 journées, le bilan est famélique. A l'instant T, Tochinoshin (9-2) et Takayasu (7-4) semblent les mieux placés pour venir les remplacer. A propos du Géorgien, on peut affirmer sans aucun doute qu'il effectue un magnifique retour. Depuis son retour de blessure, Tochinoshin est impressionnant, il semble plus stable sur ses appuis et développe un sumô varié et technique. Ira-t-il jusqu'à titiller les deux géants mongols pour le yûshô ? S'il parvenait ne serait-ce qu'à décrocher un jun-yûshô, la performance sur l'année en cours serait fantastique. Pour rappel, Tochinoshin est revenu de blessure en mars dernier et a aligné 4 yûshô d'affilée (dont un zenshô-yûshô en septembre). Selon le déroulement des choses, peut-être sera-t-il amené à affronter un ou deux yokozuna ?

    Deux nouveaux rikishi obtiennent leur kachi-koshi aujourd'hui : Myôgiryû qui semble bien revenu de sa blessure et est lancé sur des bases équivalentes à son tournoi de juillet dernier (11-4), et Sôkokurai qui n'est pas loin de réaliser son meilleur tournoi au sein de la division makuuchi.

    A l'inverse, Tochinowaka et Takanoiwa se retrouvent make-koshi et vont devoir se démener pour espérer sauver leur place au sein de l'élite que retrouvera Tokitenkû (9-2) en janvier prochain. Ce dernier est par ailleurs le seul leader du tournoi dans la division jûryô.

    >>> Retrouvez les résultats de la 11ème journée sur le forum
    Commentaires 1 Commentaire
    1. Avatar de jj
      jj -
      Aoiyama se retrouva à pivoter sur lui-même, s'offrant sans défense à Harumafuji. Mais, bizarrement, ce dernier ne parvint pas à en tirer un quelconque avantage, se retrouvant au sol après avoir, semble-t-il, glissé sur le dôhyô...

      Ou bien Harumafuji a été surpris de sentir son adversaire lui échapper par l'autre côté, et ça l'a déséquilibré...
  • Forum

    lolo

    Kyushu 2019 : Jour 9 – Jour 15

    En même temps, y a tellement eu de jeunes prometteurs qui se sont cassés la gueule ces dernières années, moi ça ne me dérange pas la côté dur des promotions.

    lolo 27/11/2019, 21h23 Voir le dernier message
    Oortael

    Kyushu 2019 : Jour 9 – Jour 15

    C'est un bémol dans le sens où les lutteurs de haut niveau ont quasiment tous été absents, ce qui minimise un peu sa victoire. Mais il reste de loin le

    Oortael 27/11/2019, 14h58 Voir le dernier message
    skydiver

    Diet des sumos ?

    Du coup, à la lecture du dernier post de Kasamatsuri, j’ai eu moins de scrupules à manger au restaurant que possède Asashoryu, dans le quartier

    skydiver 27/11/2019, 10h01 Voir le dernier message
    Kasamatsuri

    Diet des sumos ?

    Mais non le chanko est un plat sain et digeste, ce sont surtout les grandes quantités de riz ou de nouilles qui l'accompagne qui font pousser les kilos!

    Kasamatsuri 26/11/2019, 19h59 Voir le dernier message
    lolo

    Kyushu 2019 : Jour 9 – Jour 15

    Est-ce vraiment un bémol ces absences ? Au contraire, une longévité et une résistance qui rajoute à l'extraordinaire carrière de Hakuho.

    lolo 26/11/2019, 15h09 Voir le dernier message
    skydiver

    Diet des sumos ?

    En effet. Et d'ailleurs, ce fil de discussion m’a donné faim. Actuellement au Japon pour une dizaine de jours, je crois que j’irai déjeuner

    skydiver 26/11/2019, 02h23 Voir le dernier message
    Kasamatsuri

    Diet des sumos ?

    Ce qui n'est guère étonnant vu que le chanko est un plat "familial" et que la cuisine de restaurant hors Japon est le plus souvent soit cliché

    Kasamatsuri 26/11/2019, 00h45 Voir le dernier message
    skydiver

    Diet des sumos ?

    Il est clair que les quantités ingurgitées par les lutteurs sont pour le moins impressionnantes mais, en tout cas, adaptées à leur buts et besoins.

    skydiver 24/11/2019, 23h08 Voir le dernier message
    shoubimaru

    Diet des sumos ?

    j'en mange à peu près une fois par semaine en automne-hiver, et je garde bien la ligne. tout est question de quantité...

    shoubimaru 23/11/2019, 22h17 Voir le dernier message
    jj

    Kyushu 2019 : Jour 9 – Jour 15

    Le combat entre Kaisei et Kotonowaka promet!

    jj 23/11/2019, 16h27 Voir le dernier message