• Natsu basho 2014 – 7ème journée (Nanoka-me)

    Comme un air de déjà vu...

    Le scénario de ce Natsu basho ressemble trait pour trait à celui vécu en septembre dernier : Hakuho en tête, Kisenosato en compagnie de deux autres lutteurs et Harumafuji déjà distancé, la différence résidant dans l’identité d’un de ces deux compères de septembre, Kakuryu, devenu entre-temps yokozuna, et accompagnant cette fois-ci Harumafuji dans son infortune. L’Aki 2013 s’était terminé avec un boulevard de trois succès pour Hakuho sur ses challengers Kisenosato et Goeido. Scénario largement possible encore au Kokugikan d’ici la fin du mois. D’autant que Hakuho est peut-être motivé par la perspective d’égaler au panthéon du sumo le nombre de succès de son mentor Taiho, ce qu’il ferait avec un zensho-yusho.
    Combat tranquille comme Baptiste pour Hakuho qui prend l’intérieur du vétéran Kyokutenho avant de le sortir d’un bras pour rester invaincu dans ce tournoi. Il va falloir aller chercher le Mongol qui paraît particulièrement serein en ce mois de mai. Sumo solide de Harumafuji qui désoriente Endo de deux baffes successives avant d’exploiter un déséquilibre avant devenu patent du gakusei yokozuna.


    Encore trop tendre, malgré son potentiel.


    Grosse performance d’Aoiyama qui s’offre, après Kisenosato, son deuxième scalp d’ozeki ce basho en dominant en allonge Kotoshogiku impuissant à atteindre le mawashi adverse. Avec un tel sumo le Bulgare pourrait se trouver en sanyaku en juillet prochain.


    Aoiyama akebonesque.


    Mais la vraie perf du jour est à l’actif de Chiyootori qui reste en position basse et plante ses bras en allonge maximale, peut-être inspiré par le Bulgare, pour dénier tout contact du yokozuna Kakuryu, inapte à faire quoi que ce soit face à la boule énergique qu’il affronte. Les zabuton peuvent voler (quoique, ils sont attachés…).


    Quel motif d’insatisfaction Kokonoe va-t-il bien pouvoir trouver ?...


    Kisenosato est dans un trouble comparable à celui de Kotoshogiku en début de combat, mais Chiyotairyu n’a pas l’allonge d’Aoiyama, et une seule poussée en contre de l’ozeki parvient à écarter l’impudent du dohyo. Kisenosato est le dernier lutteur de premier plan encore au contact du leader.

    Combat équilibré à priori entre Goeido et Tochiozan, mais ce dernier l’emporte en passant sous la garde du co-recordman des basho comme sekiwake, dont la chasse au grade supérieur risque encore une fois d’être remise aux calendes grecques. Solide dans sa prise de mawashi, stable et puissant, Yoshikaze dispose sans peine de Takarafuji, apparemment blessé à la cheville et sans victoire pour l’heure. Le komusubi réalise lui un basho surprenant à ce niveau. Yorikiri tout simple de Toyonoshima qui exploite à plein son centre de gravité pour disposer du musculeux Homasho. C’est assez similaire pour Takekaze qui ne laisse aucune chance aux genoux cagneux d’Aminishiki. Sumo à la Chiyotaikai de la part de Shohozan qui agonit de tsuppari Myogiryu qui lui offre une solide mais insuffisante réplique. Joli combat entre Terunofuji et Ikioi, le premier prenant l’avantage par une profonde prise du gauche mais se heurtant à une farouche résistance à la tawara. Le contre voit Terunofuji poussée cette fois-ci à la corde, le Mongol tentant vainement un shitatenage contré par yorikiri. Du beau sumo et un sixième succès d’Ikioi. Combat raté de Kaisei qui ne parvient jamais à placer son bras droit sur le mawashi d’Okinoumi, son mawashi l’exposant de manière critique à la poussée de ce dernier, une tentative de prise au cou étant au final bien vaine. Oshidashi rapide de Tamawashi qui prend de vitesse Tokushoryu. Takayasu ne fait pas un mauvais début de basho, mais sa réaction est trop lente au tachiai pour empêcher une prise de mawashi de Toyohibiki, qui fait jouer sa masse et ses cuisses pour achever son adversaire d’une poussée solide. Combat acharné d’Osunaarashi, toujours aussi puissant mais pénalisé par son départ très haut, et qui s’il domine l’essentiel du long combat mené contre Kitataiki ne s’en fait pas moins contrer in extremis dans le money time. L’expérience a primé la force brute. Yorikiri solide de Sokokurai plus vif et attentif que Chiyomaru. Le Mongol fait un beau basho. C’est moins le cas de son compatriote Kyokushuho, Balayé par l’allonge de Tochinowaka, dans un jour « on ». Combat au départ équilibré entre Takanoiwa et Jokoryu, dans un oshizumo assez frénétique. Le Mongol décroche finalement le mawashi, ce qui lui permet de prendre le contrôle tout en se heurtant à une résistance frénétique de l’ancien universitaire, résistance finalement vaincue sur une poussée violente. Takanoiwa adoucit sa note, Jokoryu encaisse un troisième revers d’affilée après avoir entamé son basho par quatre shiroboshi. Masunoyama transperce Arawashi qui semble promis à une sortie rapide, mais s’en sort en pivotant en recul tout en attirant le bras du poids lourd pour le kotenage vainqueur. La mobilité de Sadanoumi lui permet de ne jamais se mettre à la merci de la puissance de Gagamaru, en déviant les axes de poussée en permanence. Après trois sotogake d’affilée – une rareté – Sadanoumi l’emporte sur un yorikiri plus classique. Décrochant dès l’atari une profonde prise de mawashi imprudemment concédée par Wakanosato, Tokitenku cède tout d’abord du terrain face à la poussée du sekiwake éternel, avant de passer la seconde pour un yorikiri assez tranquille.

    L’horizon s’éclaircit un peu dans la toujours disputée division juryo, où Ichinojo fait un (très) solide premier basho chez les sekitori, en compagnie de Homarefuji dont les résultats depuis un an ne lui prévoyaient pas d’être à pareille fête. En makushita, Tochinoshin remporte le combat des anciens sekitori contre Kizenryu et se positionne idéalement, avec ce kachi-koshi précoce, pour une remontée en juryo après un hiatus de quatre basho sur blessure. Bien difficile de distinguer un favori dans une division sandanme particulièrement ouverte aux sans-grade, tandis qu’Abiko, vainqueur net du dernier jonokuchi yusho, fait figure d’épouvantail en jonidan. La division jonokuchi, ce mois-ci, verra la victoire d’un shindeshi, dont elle est quasi-exclusivement composée. Nago fait à mon sens figure de favori.
  • Forum

    skydiver

    [ Kirinji ] Présentation générale.

    Selon un site d’informations générales en japonais, plusieurs de ses organes auraient cessé de fonctionner en peu de temps.

    skydiver 13/04/2021, 17h42 Voir le dernier message
    skydiver

    [ Kirinji ] Présentation générale.

    L’information semble être passée inaperçue mais Kirinji Sekiwake est décédé le 1er mars.

    skydiver 13/04/2021, 17h38 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Les prix spéciaux de la NSK ont été attribués comme suit:
    - Shukun shou (meilleure performance) pour Terunofuji
    - Kanto shou (fighting spirit)

    skydiver 30/03/2021, 16h41 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Oui, un bon parcours régulier. Sa promotion est méritée.

    skydiver 29/03/2021, 13h02 Voir le dernier message
    Tadanobu

    Haru Basho 2021

    Elle est belle la (re)promotion de Terunofuji du coup ! 13, 11 et 12 victoires, sans une seule victoire par défaut, et en terminant par un Yusho ! C'est

    Tadanobu 29/03/2021, 12h14 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Reste à voir si le problème est physique ou bien mental pour Takayasu qui avait pourtant les cartes en main pour s’imposer. Il peut avoir des regrets.

    skydiver 28/03/2021, 13h17 Voir le dernier message
    Kotoshikona

    Haru Basho 2021

    Je suis déçu de la fin catastrophique de Takayasu ce basho. Il a fait le plus dur et a perdu la main à la fin.
    Par contre, il faut bien noter le

    Kotoshikona 28/03/2021, 12h22 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Terunofuji 12-3 avec un troisième basho gagné par oshidashi
    Takakeisho 10-5

    skydiver 28/03/2021, 10h11 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Tochinoshin 7-8
    Takanosho 8-7 (oshidashi)

    skydiver 28/03/2021, 10h05 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Aoiyama 11-4 (hatakikomi)
    Takayasu 10-5 qui s’est écroulé en cette fin de basho. Dommage quand on observe la première semaine du tournoi.

    skydiver 28/03/2021, 09h59 Voir le dernier message