• Haru basho 2014 - 11ème journée (Juichinichi-me)

    Money-time dès demain.

    Pas franchement de bouleversement dans la hiérarchie en ce mercredi, où les trois leaders mongols l’emportent tous assez facilement, écartant au passage les deux derniers importuns nippons qui pouvaient encore caresser une once d’espoir de leur disputer le titre. Kisenosato et Goeido, de loin d’ailleurs les meilleurs Japonais depuis belle lurette, sont désormais, alors que le terme du basho est à quatre journées, à trois longueurs du duo de yokozuna, ce qui donne une idée du monde qui sépare les maîtres de ceux qui jouent les accessits. C’est entre Mongols que vont se jouer les choses, dès demain.
    32ème rencontre entre Tochiozan et Kakuryu, leur bilan étant pour le moins équilibré. Mais l’ozeki mongol est peut-être entré (enfin) dans une autre dimension, et il se défait du sekiwake, sans gloire et avec le concours d’un mono-ii qui réfute finalement un possible tirage de mage, mais le résultat est là : 24 succès en 26 combats disputés, c’est un ratio digne d’un yokozuna. Même si cela risque de ne pas suffire… en tout état de cause, le destin de l’ozeki se joue dès demain, puisqu’il affronte Harumafuji. S’il perd (et que Hakuho fait respecter la logique face à Kisenosato qui n’a plus d’enjeu) il ne lui restera mathématiquement quasiment plus de chance de remporter ne serait-ce qu’un doten-yusho, théoriquement indispensable pour une éventuelle promotion.


    C’est maintenant que tout commence…


    Un imperceptible décalage et un verrouillage du bras gauche magique de Hakuho fait un instant craindre pour l’intégrité physique de Goeido, le sort du combat du sekiwake étant réglé au bout de deux secondes. Fort heureusement, Goeido n’insiste pas, et Hakuho non plus, qui finit son adversaire, vulnérable et à la tawara, sur oshidashi.


    Goeido s’en sort bien.


    Combat ultra-violent pour Harumafuji qui s’agonit de tsuppari avec Kisenosato, le yokozuna possédant juste le petit plus de lucidité qui lui permet de placer l’ouverture au moment opportun pour voir l’ozeki s’écrouler à ses pieds.


    Trop, trop logique…


    Touché à l’épaule droite, Kotoshogiku n’a pourtant plus aucune marge de manœuvre et puise donc dans ses ressources physiques pour dominer le feu follet Yoshikaze. Avec un bilan de 6-5, la cote de l’ozeki n’est pas franchement au top au regard d’un éventuel kadoban, avec l’intégralité du trio de furieux mongol qu’il lui reste à se coltiner. Il lui faudra sortir l’exploit… d’exploit il n’est plus question pour Kotooshu, qui déclare forfait, officiellement pour une luxation à l’épaule gauche, pour le reste du basho. Le Bulgare pourra être revu en milieu de makuuchi en mai, s’il décide de remettre cela, ce qui apparaît douteux désormais. Kyujo également pour Tenkaiho, qui va lui quitter la makuuchi. En revanche, Osunaarashi fera son retour demain pour tenter de décrocher au moins le succès qui lui manque pour poursuivre sa progression.

    Belle démonstration de puissance d’Endo qui surclasse en poussées Toyonoshima, profitant de son allonge tout en conservant une assise confortable. L’espoir des Nippons n’a pas abdiqué pour un rang sanyaku, après seulement sept tournois depuis son arrivée.


    Pour rejoindre Musoyama et Yutakayama dans l’histoire.


    Le différentiel d’énergie en faveur de Shohozan surpasse nettement celui du gabarit en faveur de Tochinowaka. Le grand échalas doit vraiment mettre du peps dans son sumo s’il veut nourrir des espoirs plus conséquents. Le tachiai de Toyohibiki est de qualité, et le poids lourd suit avec des bras en extension pour sortir sans coup férir Takayasu. Tachiai pareillement bon de Kaisei, qui se voit cependant contré par (encore) des nodowa d’Okinoumi. Le Brésilien parvient cependant à se reprendre avec la main sur la mawashi adverse, pour une poussée finale vengeresse. La tentative d’esquive au tachiai d’Ikioi est inefficace, de même que ses essais de tirages face à Chiyootori particulièrement bas et solide sur ses appuis. En trouvant la faille dans la garde de son adversaire, ce dernier, avec une double prise sous les aisselles du grand gabarit, peut conclure tranquillement.


    L’un des deux kachi-koshi du jour va à Chiyootori.
    ..

    Une perte d’appui de la jambe droite et Takekaze concède un revers alors qu’il était aux portes du huitième succès. Tokushoryu en profite. Un retournée acrobatique de Satoyama, qui voulait sans doute tenter un improbable ipponzeoi, lui vaut de se mettre en difficultés tout seul. Takarafuji n’en demandait pas tant pour infliger le make-koshi à son adversaire du jour. Magnifique joute entre Kyokutenho et Takanoiwa, ce dernier offrant dans un combat de mawashi une résistance inouïe à la tawara pour faire rebasculer le vétéran au centre du dohyo et profiter de son retour pour conclure l’affaire. Du grand art qui lui vaut en sus le kachi-koshi.


    ...l'autre à Takanoiwa. Superbes Mongols, en passant.


    Avec une prise de mawashi solidement assurée, Kitataiki remporte une victoire facile contre Sadanofuji dont le basho est des plus catastrophiques. Kagamio tente la henka, mouvement compréhensible face à l’ogre Gagamaru, mais celle-ci est mal exécutée et ne trompe pas le Géorgien qui peut alors sortir le Mongol assez facilement. Les choses sont différentes pour Aminishiki qui exécute lui parfaitement son esquive, sur un Aoiyama blousé complètement, et qui aurait du un peu plus se méfier du renard des dohyo. On pensait Myogiryu revenu en piste. Las, Jokoryu, auteur d’un kotenage fulgurant qui lui permet de tomber son adversaire au deuxième essai ; montre que le retour au top risque d’être un peu compliqué pour l’ancien sekiwake.


    Dur basho pour Myogiryu.


    Un makikae autoritaire avec une prise finale solidement assurée permet à Terunofuji de balancer violemment Azumaryu au sol. Sumo de recul peu palpitant mais efficace pour Chiyomaru qui exploite au mieux la précipitation de Masunoyama.

    En juryo, c’est un boulevard dont dispose Homasho, qui avec la défaite de Sokokurai bénéficie d’un matelas confortable désormais. Le dernier enjeu pour l’Apache pourrait bien être de devenir le premier lutteur depuis Baruto à établir un zensho-yusho en juryo. En makushita, il ne reste plus à Tochinoshin qu’à disposer du vétéran Musashiumi, auteur de son meilleur basho depuis sept ans, pour décrocher un yusho qui lui tend les bras et se retrouver non loin de la zone de promotion. En sandanme, le yusho semble tout aussi promis à Chiyoarashi, bien plus expérimenté que ses adversaires potentiels. En jonidan, Takei et ses seize ans tient la corde en attendant de connaître son dernier adversaire. Le shindeshi Abiko effectue quant à lui un basho sérieux à défaut d’être flamboyant et ne devrait pas manquer son premier titre dans la division-croupion.

    En sanyaku, Tochiozan pourrait bien conserver son rang même avec un 7-8, au vu du peu de candidats aptes à monter dans les joi-jin et même en dessous. Yoshikaze, Chiyootori et Endo restent en course pour les deux places de komusubi. Entre makuuchi et juryo, pas mal de lutteurs sont en voie de descente : Fujiazuma et Tenkaiho kyujo, Sadanofuji en pleine déconfiture, et Satoyama make-koshi en dernière position en sont déjà assurés, tandis que Kagamio va connaître une fin de basho stressante. Pour la montée, seul Homasho a validé avec autorité son ticket de retour, tandis que Tokitenku et Sadanoumi sont en position favorable. Pour ce qui concerne la promotion en juryo, la situation est plus claire pour les candidats à la montée que pour la descente : si Sagatsukasa semble promis à un énième (sixième, en l’occurrence) retour en makushita, pour le reste la plupart des lutteurs de bas de juryo sont encore sous la menace sans qu’elle ne soit claire. Pour les candidats à la montée, Tosayutaka et Sakigake ont quasiment verrouillé leurs promotions (certitude pour Tosayutaka), Ichinojo et Takanoyama étant quasiment les deux derniers candidats valables.
  • Forum

    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Âgé de 37 ans et 10 mois, l’ancien Sekiwake est le plus vieux vainqueur d’un basho depuis 1958, année de l’instauration du système actuellement

    skydiver 26/09/2022, 16h07 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Wakatakakage Sekiwake remporte le Prix de la technique.
    Takayasu Maegashira #4 se voit remettre le Prix du Fighting Spirit.
    Tobizaru

    skydiver 25/09/2022, 11h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Après cette dernière journée qui a vu Tamawashi gagner le basho pour la seconde fois, les résultats sont les suivants:

    - Tsurugisho 5-10

    skydiver 25/09/2022, 10h51 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Tamawashi Ichiro remporte la Coupe de l’Empereur avec un score de 13-2.

    skydiver 25/09/2022, 10h36 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Tamawashi et Takayasu demain pour une finale. Les Maegashira #3 et #4 n’étaient pas attendus pour se disputer la victoire lors de l’aki basho.

    skydiver 24/09/2022, 22h12 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Avant dernière journée de cet aki basho:

    - Terutsuyoshi 6-8 ashitori Hiradoumi 7-7
    - Chiyoshoma 9-5 uwatenage Yutakayama 4-10

    skydiver 24/09/2022, 10h52 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    La treizième journée a donné son verdict:

    - Chiyotairyu 5-8 tsukiotoshi Tsurugisho 4-9
    - Yutakayama 4-9 oshidashi Kotoshoho

    skydiver 23/09/2022, 11h24 Voir le dernier message
    Tadanobu

    Aki 2022 banzuke

    Un lutteur avec 10 victoires, quatre avec 9 victoires, on peut pas non plus complètement éliminer les 8-4.
    Quelle époque on vit

    Tadanobu 22/09/2022, 22h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    La douzième journée du basho donne les résultats ci-dessous:

    - Okinoumi 6-6 yorikiri Yutakayama 3-9
    - Kotoshoho 7-5 yorikiri

    skydiver 22/09/2022, 11h06 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Après onze jours de tournoi, les scores sont les suivants:

    - Hiradoumi 5-6 yorikiri Oho 7-4
    - Kotoshoho 6-5 tsukidashi Terutsuyoshi

    skydiver 21/09/2022, 12h55 Voir le dernier message