• Haru basho 2014 – 7ème journée (Nanoka-me)

    Un vent nouveau

    Le jeu de mot est un peu facile, certes, mais il est de circonstance : avec un septième succès en autant de rencontres, Osunaarashi se pose en grosse surprise du basho, alors même que beaucoup le voyaient, à raison, plafonner un peu dans sa progression, eu égard en particulier à ses limites techniques. Il n’en est rien pour l’heure, même s’il reste à voir ce qu’il va bien pouvoir faire face aux calibres plus conséquents qu’on ne va pas manquer de lui confronter en deuxième semaine.


    On lui souhaite de ne pas se raser encore avant dimanche prochain…


    Le basho exemplaire d’Osunaarashi se poursuit donc. Avec un combat pas franchement enthousiasmant, son tachiai trop haut et sa tendance naturelle à pratiquer un sumo du haut du corps faisant tiquer les puristes, et sa victoire sur hikiotoshi n’étant pas à même de soulever les foules. Mais l’Egyptien demeure le seul invaincu au contact des deux yokozuna, un exploit en soi. Le premier vrai test a lieu pour lui demain, où il affrontera Endo.


    Le plus dur va commencer.

    Combat frénétique de Harumafuji contre Takayasu, le yokozuna tentant notamment un original fauchage avant de reprendre la marche avant pour emmener son adversaire au-delà des cordes (et jusqu’au troisième rang, en fait). Harumafuji reste invaincu.


    Harumafuji est bien de retour.


    La victoire de son compatriote et alter-ego Hakuho est elle bien plus tranquille, un uwatedashinage ayant rapidement raison du physique mais peu vif Brésilien Kaisei.


    Pas une journée des plus stressantes pour Hakuho.


    Derrière le trio de tête, l’opposition commence à se clairsemer, les seuls Kakuryu et Goeido restant au contact. L’aspirant tsunatori Kakuryu poursuit sa lutte en chasse patate derrière le peloton des leaders, en disposant de Tochinowaka. L’ozeki ne se facilite pas la tâche en allant chercher une prise très haute sur le grand gabarit de son adversaire, et ce n’est qu’au terme d’efforts titanesque qu’il parvient à le faire sortir. Gros basho en vue pour Goeido ? Celui qui se rapproche de plus en plus du record de basho consécutifs comme sekiwake aimerait pouvoir sortir de ce grade qui commence à lui coller à la peau. Un sukuinage issu d’un positionnement gauche bien amené sur Kotoshogiku lui assure une sixième victoire en sept combats. Mais si l’on sait que Goeido peut être performant sur un basho, il lui restera en cas de perf confirmée ce tournoi à prolonger l’affaire, ce qu’il n’est jamais parvenu à faire.


    Etre… mais durer ?…


    Kotenage éclair pour Kisenosato qui fait mordre la poussière à Toyonoshima en moins d’une seconde. Dur basho pour Shohozan en qualité de komusubi, mais le lutteur trapu emporte un combat pourtant mal embarqué face au sekiwake Tochiozan, dont la fin de tournoi risque d’être compliquée. Pour Kotooshu, le terme de compliqué n’est plus assez fort. Opposé à l’espoir nippon Endo, le grand échalas bulgare se fait blouser sur un hatakikomi tout simple, et voit, sinon l’intai, à tout le moins les rangs hiramaku se rapprocher. On a du mal à imaginer le voir encore combattre en 2015. Endo, lui, est proche d’équilibrer sa fiche à un rang pourtant compliqué quand on l’aborde pour la première fois : en 70 ans, ils ne sont qu’une quarantaine à avoir décroché leur kachi-koshi à leur première apparition comme maegashira 1.


    In and out.


    Ikioi est un adversaire qui réussit censément à Tamawashi, mais ce dernier n’est pas dans son assiette sur ce basho et finit nez dans la poussière, sous les vivats d’une foule acquise au héros local. Déjà mal en point, Tamawashi semble en plus se blesser au coude dans sa chute. Yoshikaze n’a jamais vaincu en six rencontres Okinoumi, mais en passant sous les bras de son adversaire, il se facilite une tâche qu’il finit avec vivacité, comme à son habitude. Gros oshidashi d’Aoiyama qui ne laisse aucune chance à Kyokutenho, pourtant auteur d’un beau basho alors qu’il approche doucement mais sûrement des quarante printemps. Technique et résultat similaire pour Gagamaru, qui dispose de Chiyootori, le frère de Chiyomaru.


    Gagadragster.


    Victoire à l’arrachée en recul de Kitataiki sur Aminishiki après un choc marqué par l’évitement commun de la prise de mawashi et conclu sur une chute du vétéran. Tsukiotoshi tranquille de Takekaze, qui enserre un bras de Terunofuji avant de l’amener au sol. Chiyomaru et Toyohibiki connaissent des destins contraires et des fiches inversées en ce début de basho. C’est pourtant Toyohibiki qui annihile en puissance Chiyomaru, sous les yeux de Kokonoe-oyakata qui se répand une fois de plus sur le caractère paresseux de son élève. Etonnamment largué dans un basho que beaucoup voyaient pour lui (est-il bien remis de ses blessures ?), Myogiryu limite enfin la casse, sans panache, en profitant de l’excès de précipitation de Chiyotairyu pour l’exécuter sur hikiotoshi. Grosse stabilité de Takarafuji qui se place bien au mawashi et résiste à toutes les tentatives de décalage de Jokoryu pour l’emporter sur yorikiri. Rapidement pris à la gorge par les nodowa de Tokushoryu, Kagamio se retrouve totalement déstabilisé et finit le combat avec son adversaire dans le dos. Long combat entre Azumaryu et Sadanofuji, les deux lutteurs rapidement au mawashi se livrant un duel ou tout y passe, crochetages, tentatives de projection, etc. c’est au final le Mongol qui prévaut sur shitatenage sur Sadanofuji toujours à la recherche de son premier succès. Débauche d’efforts de Kyokushuho dans un combat de lutteurs en difficultés. La prise extérieure gauche que le Mongol ne lâche jamais lui permet au final de l’emporter, malgré la défense désespérée de son adversaire. Gros blocage de bras de Takanoiwa sur Satoyama qui enserre le lutteur de poche et l’emporte en puissance sur kimedashi.

    En juryo, on savait que si Homasho pouvait être remis physiquement, le niveau de la division ne serait pas adapté à son potentiel. C’est désormais clair à l’orée du nakabi : miser aujourd’hui sur un autre que lui pour la conquête du yusho relève de la (très) grosse cote. L’Apache enchaîne face à Asasekiryu un septième succès et n’a plus que le revenant (dans d’autres circonstances) Sokokurai qui soit encore directement à sa poursuite.

    En makushita-joi, Sakigake est désormais le plus proche pour une éventuelle accession en juryo (retour en ce qui le concerne). Tosayutaka était attendu à un autre niveau mais n’abdique pas. Ichinojo et Takanoyama sont également sur les rangs, ainsi que Daieisho. Tochinoshin reste un favori pour le yusho. En sandanme, Musashikuni, le neveu de Musashimaru, poursuit une progression pour l’instant très propre. Pas vraiment de favori net à déceler en jonidan, tandis qu’en jonokuchi Abiko, meilleur shindeshi, poursuit imperturbablement sa route.
  • Forum

    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Âgé de 37 ans et 10 mois, l’ancien Sekiwake est le plus vieux vainqueur d’un basho depuis 1958, année de l’instauration du système actuellement

    skydiver 26/09/2022, 16h07 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Wakatakakage Sekiwake remporte le Prix de la technique.
    Takayasu Maegashira #4 se voit remettre le Prix du Fighting Spirit.
    Tobizaru

    skydiver 25/09/2022, 11h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Après cette dernière journée qui a vu Tamawashi gagner le basho pour la seconde fois, les résultats sont les suivants:

    - Tsurugisho 5-10

    skydiver 25/09/2022, 10h51 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Tamawashi Ichiro remporte la Coupe de l’Empereur avec un score de 13-2.

    skydiver 25/09/2022, 10h36 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Tamawashi et Takayasu demain pour une finale. Les Maegashira #3 et #4 n’étaient pas attendus pour se disputer la victoire lors de l’aki basho.

    skydiver 24/09/2022, 22h12 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Avant dernière journée de cet aki basho:

    - Terutsuyoshi 6-8 ashitori Hiradoumi 7-7
    - Chiyoshoma 9-5 uwatenage Yutakayama 4-10

    skydiver 24/09/2022, 10h52 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    La treizième journée a donné son verdict:

    - Chiyotairyu 5-8 tsukiotoshi Tsurugisho 4-9
    - Yutakayama 4-9 oshidashi Kotoshoho

    skydiver 23/09/2022, 11h24 Voir le dernier message
    Tadanobu

    Aki 2022 banzuke

    Un lutteur avec 10 victoires, quatre avec 9 victoires, on peut pas non plus complètement éliminer les 8-4.
    Quelle époque on vit

    Tadanobu 22/09/2022, 22h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    La douzième journée du basho donne les résultats ci-dessous:

    - Okinoumi 6-6 yorikiri Yutakayama 3-9
    - Kotoshoho 7-5 yorikiri

    skydiver 22/09/2022, 11h06 Voir le dernier message
    skydiver

    Aki 2022 banzuke

    Après onze jours de tournoi, les scores sont les suivants:

    - Hiradoumi 5-6 yorikiri Oho 7-4
    - Kotoshoho 6-5 tsukidashi Terutsuyoshi

    skydiver 21/09/2022, 12h55 Voir le dernier message