• Haru basho 2014 - La situation après 5 jours

    Les yokozuna dominent

    Les contraintes des uns et des autres étant ce qu'elles sont, aucune chronique n'a pu être livré en ce début de basho. Il est temps de faire le point.
    Très logiquement, les deux yokozuna mongols mènent la danse. Revenu de blessure, Harumafuji n'a pas l'air de forcer son talent pour enchainer les victoires rapides. Hakuho semble aussi en grande forme et reste lui aussi invaincu. Le mano a mano a donc commencé et devrait aller au bout car les adversaires potentiels n'arrivent tout simplement pas à suivre (comme souvent). Bien sûr, Osunaarashi, le lutteur égyptien, entretient l'illusion avec un parcours très brillant sans défaite mais personne ne se fait d'illusion quant à ses chances en deuxième semaine. Kisenosato, qui s'est déjà fait quelques frayeurs au tout début de ce basho, a été vraiment maladroit aujourd'hui face au jeune Endo en sortant tout seul. Pour ce dernier, sévèrement corrigé par les yokozuna et les autres ozeki, c'est une première victoire. Goeido, très brillant jusqu'alors a été sorti par un Tochiozan incisif. Kotoshogiku, bandé de partout, n'a pas l'air handicapé et fait un excellent parcours jusqu'à présent, sa puissance enfin revenue. Enfin, Kakuryu confirme sa bonne forme en remportant sa quatrième victoire. Sa défaite face à Okinoumi le troisième jour pourrait lui coûter cher, lui qui entrevoyait la tsuna...

    Kyokutenho jouit d'une jeunesse éternelle et se retrouve à 4-1 au soir de cette cinquième journée et le tout sans forcer. Va t'il nous faire un nouveau hold-up ? Chiyotoori confirme sa bonne passe en établissant un solide 4-1 facilité par la relative faiblesse de ses adversaires jusqu'à présent. En tant que Maegashira 5, cela devrait changer en deuxième semaine. Maintenant bien établi en makuuchi, Takanoiwa parait avoir franchi un cap si on en juge par ses tachi-ai incisifs et ses combats bien organisés. Il est récompensé avec quatre victoires en cinq jours. Tokushoryu et Chiyomaru (la Kokonoe est décidément en grande forme) complètent la liste des rikishi à une seule défaite.

    A l'inverse, certains rikishi sont déjà en danger. C'est le cas en particulier de Kotooshu. L'ex-ozeki n'arrive plus à gagner et s'est fait avoir encore aujourd'hui par Shohozan. Le grade de sekiwake ne devrait pas tenir très longtemps. Tamawashi, Toyohibiki, Sadanofuji et Tenkaiho restent vierges de victoire malgré toute leur bonne volonté. Quand ça veut pas, ça veut pas. Preuve aussi que le niveau est élevé.

    En juryo, Homasho fait cavalier seul en restant invaincu. Autre vétéran, Wakanosato le suit à une défaite ce qui constitue un vrai changement par rapport à ses dernières prestations. Chiyonokuni est le pensionnaire de la Kokonoe en forme dans cette division (une défaite seulement). Sokokurai, Kotoyuki et Sadanoumi complètent cette liste de rikishi à 4-1.