• Hatsu basho 2014 – 5ème journée (Itsuka-me) et 6ème journée (Muika-me)

    Très loin devant

    De la cinquième journée, on retiendra la deuxième défaite de l'ôzeki Kisenosato. A cause de cela, il lui sera très improbable de ceindre la tsuna à l'issue de ce basho. Je ne suis pas certain que réussir à obtenir le yusho à 13-2 suffirait malgré tout.
    Qui plus est, Hakuhô est toujours aussi magistral et les deux combats de ces cinquième et sixième journées semblent le conforter encore et toujours.
    Comme le resserrement de la NSK pour avoir accès au streaming du sumo et à la possibilité d'avoir accès aux vidéos, le fait est qu'il est presque devenu impossible de voir les matchs pour en faire un compte rendu objectif. Si seulement, la NSK permettait d'avoir un résumé vidéos gratuit, mais ce n'est même plus possible.
    Parmi les ôzeki, seul Kakuryû est à 5 victoires pour aucune défaite. Il semble continuer relativement bien et reste en embuscade contre le yokozuna Hakuhô seul en tête et invaincu.



    Kotoôshû pourrait retrouver le rang d'ôzeki s'il parvenait à obtenir 10 victoires à la fin du basho. Lors de ce sixième jour, il vient de concéder son deuxième revers face à Tochiôzan et, sur la photo ci-dessous, il semble de nouveau avoir mal quelque part. Espérons pour lui que rien de grave ne s'est produit et qu'il pourra continuer à produire son meilleur sumo et qu'il pourra redevenir ôzeki.

    Bien qu'il est bénéficié d'un fusen lors de la troisième journée, l'ôzeki kadoban Kotoshôgikû, a obtenu sa quatrième victoire aujourd'hui, la troisième de suite. Ces deux dernières victimes furent Aminishiki et Toyohibiki. D'ailleurs Aminishiki et Chiyotairyu sont les seuls rikishi sans victoire dans la makunouchi à l'issu de la sixième journée.

    En juryo, un seul rikishi reste en tête et invaincu, il s'agit de Chiyomaru. Terunofuji et Azumaryu, deux des trois rikishi à cinq victoires furent défaits lors de la cinquième journée.