• Haru basho 2013 - 4ème journée (Yokka-me)

    Deuxième défaite de Harumafuji

    Aujourd'hui, il s'est produit un cas assez rare où un même yokozuna perd deux combats de suite. C'est-à-dire que deux maegashira l'ont emporté sur un même yokozuna et ce durant deux combats successifs. (pas d'abandon) C'est quelque chose d'assez rare puisque la dernière occurrence était survenue lors de l'Aki 2004 avec les défaites d'Asashôryû contre Tochinonada et Iwakiyama les jours 4 et 5. Que s'est-il passé, aujourd'hui ? Et bien je dirai que c'est un combat typique de maîtrise. Habituellement, ce sont les yokozuna qui, après avoir pris le mawashi transportent leurs adversaires en dehors du cercle sacré et bien là, Harumafuji n'a pas eu le temps d'affermir sa prise, il a été projeté en arrière avant de refermer les deux mains et de se bloquer en yotsu-zumo. Vraisemblablement désarçonné par la poussée du maegashira Chiyotairyu, il a perdu pied et fut ensuite poussé sur le côté via un hikiotoshi. S'il continue ainsi, il va encore nous servir un basho avec moins de dix victoires, ce qui serait inquiétant pour lui.



    Sinon, pour Hakuho, ce fut encore une journée tranquille d'autant plus qu'il est désormais seul en tête après la défaite de Baruto plus tôt dans la journée. Il a rapidement battu le maegashira Miyogiryu dans une sorte de combat de force sans prise de mawashi ce qui a déstabilisé le maegashi qui, bien qu'il ait résisté autant que faire se peut, n'a pas été en mesure de résister au yokozuna.

    Comme je le disais tantôt, Baruto a été défait lors du premier combat d'un ôzeki du jour, à savoir par Kakuryu qui a maîtrisé le combat. En effet, ce duel a surtout tourné à qui s'est retrouvé dessous lors de la prise du mawashi et ce fut l'ôzeki. A partir de là, ce dernier fut en contrôle et a poussé progressivement jusqu'à ce que Baruto trébuche sur la tawara. Un combat bien mené et s'il arrête les pertes imprévues, l'ôzeki pourrait s'avérer dangereux pour le yusho.

    En fait, aujourd'hui, les ôzeki ont eu 2 victoires et 2 défaites. La deuxième victoire permet à Kotoshôgikû d'équilibrer sa fiche. Il a eu un petit coup de chance malgré tout. Le pied droit de Takayasu a glissé lors du taichi ai permettant à l'ôzeki de se retrouver sur le côté du maegashira qui ne pouvait plus que constater les dégâts.

    Les deux défaites des ôzeki ont été assez claires. Bien que Kisenosato commençait à reprendre du poil de la bête lorsqu'il a été surpris puis poussé en avant, il a été dominé durant tout son combat et sa défaite du jour est largement méritée au vu de son comportement sur le dôhyô aujourd'hui.
    Kotoôshû également a fait pâle figure et c'est bien triste car il n'a qu'une seule et unique défaite si bien que le basho risque d'être très difficile pour lui et assurer un kachi koshi est loin d'être une évidence. Il semblait avoir l'avantage en yotsu-zumo mais une tentative de projection de Tochinoshin (il a tenté un uwatedashinage) lui a permis de passer en dessous de la garde d'un ôzeki bien trop passif là-dessus et il a concédé une défaite logique.

    Dans le reste de la division, je voudrai revenir sur un combat qui m'a beaucoup plu bien que la technique victorieuse associée (kimari te) m'a laissé perplexe. Il s'agit de la victoire de Daido sur Takekaze. Beaucoup de volonté de travailler en yotsu-zumo pour chacun des deux rikishi et le public les a remerciés chaleureusement après ce combat âprement disputé.

    En juryo, des quatre invaincus de la veille, seul Azumaryu l'est encore aujourd'hui. Les trois autres ont été défaits souvent avec la manière. Par conséquent, dans ces deux divisions, il ne reste qu'un seul et unique invaincu : Hakuhô pour la makunouchi et Azumaryu pour la juryo.