• Hatsu basho 2013 : 10ème journée (Toka-me)

    Les yokozuna déroulent et Takarafuji subit sa 2ème kuroboshi.

    Après un bref contact lors du tachi-aï, Harumafuji se décale sur sa gauche et Baruto passe tout droit. Il est dès lors aisé au yokozuna de pousser le sekiwake dehors en okuridashi. S'il entend redevenir ozeki pour le Haru basho, l'ex-ozeki n'a plus droit à une seule erreur sur les 5 derniers combats.
    Hakuho est le plus entreprenant lors du tachi-aï et il fait reculer Goeido. Alors que le sekiwake essaie de contrer et d'avancer à son tour, le Mongol fait un pas de côté et laisse passer son adversaire et conclut par un uwatedashinage.


    Succès aisé pour le yokozuna ouest



    Très appliqué pour le yokozuna est

    Le combat entre Kakuryu et Kaisei se positionne près du centre du dohyo et alors que le Brésilien tente d'obtenir une double prise sur le mawashi de l'ozeki, le Mongol utilise cette poussée pour le projeter en uwatedashinage.
    Kyokutenho arrive dans un mouvement tourant à faire reculer Kotooshu près de la tawara mais l'ozeki contre le rikishi de la Tomozuna beya et avance à son tour. Il finit par le sortir en yorikiri.
    Kotoshogiku mène 25 à 16 dans leurs confrontations historiques, mais son homologue a remporté les 3 derniers affrontements. Le lutteur de la Sadogatake beya est le plus prompt à se mettre en action et Kisenosato contre assez facilement les attaques de son compère ozeki tout en essayant de placer sa seconde main sur le mawashi adverse. Le rikishi de la Naruto beya parvient à placer une attaque un peu plus tranchante qui finit par faire sortir son opposant en kimedashi.


    Bel affrontement entre ozeki

    Après un bref contact lors de la poussée initiale et 2-3 échanges de nodowa, Aminishiki profite d'un déséquilibre de Shohozan pour l'emporter en tsukiotoshi.
    Shohozan prend l'avantage lors du tachi aï et repousse petit-à-petit Tochiozan en direction de la tawara. Il le sort tranquillement en yorikiri.
    La petite taille de Toyonoshima a posé vraiment de gros problèmes à Gagamaru par le passé et cela se confirme encore aujouord'hui avec un succès facile en oshidashi.
    Toyohibiki sait déjà qu'il va chuter dans le banzuke du Haru basho et il se doit de remporter quelques combats afin d'amortir un peu la chute. Ce n'est malheureusement pour lui pas le cas aujourd'hui qu'il y parviendra car Takekaze place un uwatenage décisif.
    Aoiyama est l'auteur du départ le plus incisif mais Aran parvient à revenir dans le combat assez rapidement et le duel s'équilibre jusqu'au moment où le Russe profitant d'une poussée du Bulgare le fait tourner autour de lui sur son côté droit pour le faire chuter en shitatenage.

    Kitataiki se dérobe sur sa gauche mais il ne parvient pas à surprendre Ikioï qui réagit promptement et avec une grande vivacité revient au contact et fait bouger le lutteur de la Kitanoumi beya. Alors qu'il a acculé son adversaire près de la tawara, le rikishi de l'Isenoumi beya place un sukuinage imparable.
    Après avoir subi 2 revers initiaux lors de ses affrontements qui l'opposent à Wakanosato, Tochinoshin a enchaîné avec 4 victoires. Après un début de combat assez égal, le Géorgien prend l'avanatage et place un hikiotoshi en profitant d'un déséquilibre de son opposant.
    Masunoyama surprend Daido en se décalant sur la droite et le rikishi de l'Onomatsu beya finit au sol en hikiotoshi.

    Takayasu obtient son kachi koshi en infligeant une seconde kuroboshi à Takarafuji. Après une entame de combat qui s'équilibre, l'ex-joijin parvient à repousser son adversaire à la tawara où il pose les 2 pieds dessus. On se dit alors que cela va se finir par un yorikiri d'ici peu mais non le rikishi de la Naruto beya change d'avis et place un uwatenage en tirant son adversaire en avant tout en pivotant.
    Chiyotairyu est très remuant juste après le tachi aï mais pas assez pour profiter de passer complètement dans le dos de Tochinowaka car son adversaire sentant la menace se montre aussi très prompt. Le rikishi de la Kasugano beya avance sur son opposant qui n'a d'autre recours que de reculer ce dont profite l'ex-joijin pour le conduire à l'extérieur du cercle sacré en yorikiri.
    Yoshikaze remporte facilement la shiroboshi (hikiotoshi) dans le duel qui l'oppose à Miyabiyama. L'ex-ozeki se retrouvera en juryo, une division qu'il n'a plus connu depuis janvier 1999 si on excepte son bref passage pour 1 basho suite à la suspension de juillet 2010 qui l'avait fait plonger en J3, pour le prochain Haru basho.
    Shotenro se fait cueillir dès le tachi aï par le décalage et la porte ouverte de Tokitenku (hatakikomi).

    Okinoumi met tout de suite la pression sur Asahisho et l'accule à la tawara. Le rikishi de la Tomozuna beya essaie de repousser son adversaire avec quelques harite mais en vain et c'est sans surprise qu'il finit par sortir en oshidashi.
    Après un échange de claques proche du centre du dohyo, Fujiazuma prend l'avantage dans le duel en faisant reculer Tamaasuka qu'il finit par faire sortir en oshitaoshi.
    Tamawashi prend un excellent départ et profitant de sa poussée initiale repousse Sadanofuji et le sort tranquillement en oshidashi.
    Kotoyuki s'écarte lors du tachi aï et Sagatsukasa se fait surprendre et passe tout droit mais sa vivacité lui permet de se repositionner face à son adversaire du jour. Alors que le rikishi de la Sadogatake beya attaque, il se dérobe à son tour et Kotoyuki se retrouve face à la tawara. Le juryo n'a plus qu'à le pousser dehors en okuridashi.

    En juryo, Jokoryu se voit éjecté du trio des leaders en concédant une kuroboshi à Homarefuji car Sotairyu et Takanoiwa remportent leurs rencontres respectivement face à Akiseyama (tsukitaoshi) et Asasekiryu (shitatenage). De son côté Takamisakari est de plus en plus proche de son intai. Son score de 3-7 en tant que J12 est l'oblige à finir au moins à 6-9 et ce n'est pas avec ce qu'il montre depuis le début du basho qu'on peut être optimiste pour une prolongation de sa carrière au delà du Hatsu basho.



    Même si Chiyootori semble en perdition sur la photo, c'est Takamisakari qui pourrait bien tirer sa révérence et déclarer son intai à l'issue de ce basho


    Bientôt la dernière révérence ?

    En makushita, on peut relever la victoire d'Arawashi qui lui donne le kachi koshi et lui laisse l'espoir d'un retour en juryo s'il parvient à remporter ses 2 derniers combats.

    En sandamne le groupe des leaders s'étoffe de 2 nouveaux lutteurs. En effet Azumasato et Kakutaiki remportent leurs duels respectifs contre Komanokuni et Wakayama.

    En jonidan, ils sont désormais 7 en tête car Kainokura, Masutoo et Echizenyama rejoignent les 4 qui avaient remportés leur 5ème victoire hier.

    En jonokuchi, Sato obtient son kachi koshi en disposant d'un invaincu en la personne d'Arishima. Cela pourrait donner le yusho à Tamao s'il parvient à remporter ses 2 derniers combats.