• Kyushu basho 2012 - 3ème journée (Mikka-me)

    Baruto et Asasekiryu forfaits, les yokozunas et les ozekis triomphent.

    Hakuho doit se méfier d'Okinoumi, bourreau d'Harumafuji, hier, s'il ne veut pas connaitre pareille mésaventure. Il entre dans le combat de façon prudente et Okinoumi le met en danger en se dérobant sur sa gauche. Il s'ensuit alors un affrontement équilibré au centre du dohyo jusqu'au moment où le yokozuna se décide à attaquer et prendre la mesure du maegashira en yorikiri.


    Pas si facile que ça pour Hakuho, Okinoumi a livré un très beau combat.

    Harumafuji ne met pas longtemps avant de prendre la mesure de Tochiozan et il le sort en yorikiri.


    Trop fort le yokozuna pour Tochiozan

    Malgré une belle résistance de Kaisei, Kotoshogiku parvient à l'emporter en uwatenage.


    Kotoshogiku remporte une belle victoire au dépends de Kaisei

    Kotooshu se rassure un peu en disposant difficilement en yorikri de Tochinoshin.


    Une victoire importante pour Kotooshu

    Goeido profite du fusensho de Baruto pour engranger un 3ème succès.
    Kakuryu inflige un okuritaoshi à Shohozan qui passe tout droit lors du second contact. L'ozeki n'ayant plus qu'à le pousser à l'extérieur de la tawara.


    Shohozan se prend pour une ballerine

    Kisenosato confirme son bon état de forme en disposant aisément d'Homasho en yorikiri. Le bilan entre les 2 avant le combat quasiment à l'équilibre car l'ozeki ne menait que 7 à 6.


    Une dernière poussée pour Kisenosato et Homasho sera dehors

    Aminishiki prend un excellent départ et triomphe facilement de Myogiryu en oshitaoshi.
    Kyokutenho bloque la poussée initiale de Takekaze et lorsqu'il a bien son adversaire en mains, il place un uwatenage imparable.
    Gagamaru ne laisse aucun moment de répit à Takayasu pour entrer dans le combat et le sort en oshidashi.
    Masunoyama ne se fait pas prendre par la tentative de ketaguri de Tokitenku et lorsque cette technique ne fonctionne pas le Mongol se fait sortir rapidement et c'est ce qu'il se passe aujourd'hui avec une conclusion en yorikiri.
    2 poussées suffisent à Aoiyama pour expulser Aran du dohyo en oshidashi.

    Toyohibiki est le plus prompt à se mettre en action et il fait reculer Daido qui tente par tous les moyens de se soustraire en se décalant de plus en plus. Ce décalage est fatal au lutteur de la Sakaigawa beya qui perd l'équilibre et concède la kuroboshi en tsukiotoshi.
    Toyonoshima place juste après le tachi aï et le premier contact un hatakikomi imparable qui expédie Shotenro au sol.
    Wakanosato profite du kosho d'Asasekiryu pour engranger une 3ème shiroboshi.
    Ikioi prend un excellent départ qui fait reculer Kitataiki au delà de la tawara en yorikiri.

    Miyabiyama est vraiment sur le déclin et au vu de ses 3 premiers combats on peut avoir peur pour la suite de sa carrière en makuuchi. Aujourd'hui Yoshikaze parvient à passer derrière lui et il le sort tout tranquillement en okuridashi.
    Chiyonokuni déstabilise d'entrée Asahisho qui se retrouve au sol victime d'un hatakikomi.
    Tamawashi profite d'un déséquilibre de Fujiazuma pour placer rapidement un hatakikomi.
    Gros échange de nodowa entre Wakakoyu, le moins avare sur ce combat, et Yoshiazuma. Le lutteur de l'Onomatsu beya doit ensuite récupérer de cette fatigue et on pourrait penser que son adversaire va en profiter pour l'attaquer à son tour mais ce n'est pas le cas ou en tous cas pas de manière autoritaire et imparable. Wakakoyu, ayant repris des forces, se remet à l'assaut et sort son opposant en oshidashi.
    Chiyotairyu prend d'entrée l'initiative et repousse Jokoryu facilement au delà de la tawara en oshidashi.

    En juryo sur les 8 leaders d'hier, 5 ont lâchés prises et il ne reste plus que Tamaasuka vainqueur de Sadanofuji (dans le seul duel entre invaincus de la journée) en oshidashi, Tochinowaka qui remporte son combat face à Takamisakari en yorikiri et Homarefuji qui inflige un tsukidashi à Takanoiwa.