• Aki basho 2012 : 3ème journée (Mikka-me)

    50% des ozeki trébuchent et le yokozuna l'emporte.

    Pour Kaisei rencontrer Hakuho en honbasho c'est une première. Même s'il réussit son tachi-aï et prend une prise sur le mawashi du Mongol, il ne parvient pas à faire douter le yokozuna qui l'expédie au sol au moyen d'un shitatenage.
    Homasho se décale légèrement sur sa gauche et cela engendre le fait que Kotoshogiku ne se retrouve pas complètement face à son adversaire. L'ozeki parvient à réagir promptement et se repositionne correctement. Alors qu'on pense qu'il a fait le plus dur, il se fait cueillir par une seconde dérobade sur la droite cette fois et le lutteur de la Sadogatake beya finit au sol victime d'un uwatedashinage.


    Harumafuji s'en sortira mais Shohozan a vendu chèrement sa peau.

    Gagamaru fait un tachi-aï très incisif et fait reculer Baruto; l'ozeki n'a que pour seule solution d'essayer de se soustraire et de tenter une projection. C'est bien ce qu'il tente et alors que son adversaire finit sur le sol, le Balte termine le combat en bas du dohyo. Le gyoji indique que l'ozeki a remporté le combat mais les shimpan demandent un torinaoshi que l'ex-komusubi remporte clairement en yorikiri.
    Goeido remporte enfin une shiroboshi à l'issue de cette 3ème journée en disposant aisément de Kotooshu toujours très pénalisé par sa position trop haute au tachi-aï. Le sekiwake l'emporte en oshidashi.
    Tochinoshin, même s'il résiste bien dans un premier temps en repoussant une première attaque, est d'entrée dominé par Kakuryu et l'issue du combat est logiquement un yorikiri autoritaire.

    Shohozan se montre agressif d'entrée lors de son duel qui l'oppose à Harumafuji. Il semble bien décidé à infliger au candidat à la tsuna un premier revers mais alors qu'il encaisse des nodowa, l'ozeki reprend pied dans le combat et parvient à repousser un peu plus à chaque assaut son adversaire qu'il finit par sortir en yorikiri.
    Kisenosato est d'un niveau largement supérieur à Aran et après un combat à sens unique, le Russe est tellement désorienté qu'il continue à combattre alors qu'il a déjà mis un pied en dehors de la tawara (oshidashi).
    Myogiryu est vraiment talentueux et s'il poursuit dans cette voix il va devenir un sanyaku régulier et peut-être pourra envisager à l'avenir de viser encore plus. Après avoir encaissé les nodowa d'Aoiyama et dû reculer près de la tawara, il parvient à repousser son opposant et à dominer le komusubi Bulgare en technique et en force.
    Takekaze ne convient décidément vraiment pas à Toyonoshima. Menant 13 à 5 dans les confrontations historiques, il en ajoute une supplémentaire en infligeant un tsukiotoshi à son adversaire en se dérobant sur sa gauche après un échange de nodowa.

    Aminishiki se décale légérement sur sa gauche afin de ne pas avoir à encaisser le tachi aï frontalement de Tokitenku et cela lui donne un avantage certain et l'issue du combat en oshidashi est totalement logique.
    Toyohibiki pousse fort dès le tachi-aï et même si Masunoyama parvient, dans un permier temps, à faire tourner le combat en faisant tourner son adversaire, il se retrouve au sol en tsukiotoshi. Le gyoji annonce le rikishi de la Sakaigawa beya vainqueur mais les shimpan demande un mono-ii car Toyohibiki a mis un pied à l'extérieur du cercle sacré. La décision du gyoji est confirmée car le pied a touché le sol bien après la chute de Masunoyama.
    Après un atari moyen de part et d'autre Tochiozan se fait surprendre, lors du second contact, par la dérobade de Miyabiyama. (hatakikomi)
    Takayasu prend très vite possession du mawashi de Shotenro et le sort en yorikiri.

    Daido se retrouve très vite déséquilibré par les déplacements latéraux de Yoshikaze et finit au sol victime d'un okuritaoshi.
    Okinoumi prend d'entrée l'initiative et le contrôle du combat qui l'oppose à Wakakoyu et, même si ce dernier résiste dans un premier temps avec des nodowa pour faire reculer son adversaire, dès que le rikishi de l'Hakkaku beya peut placer une prise sur le mawashi adverse, l'issue du combat est une shiroboshi acquise au moyen d'un yorikiri.
    Kyokutenho effectue un tachi-aï très incisif et Kitataiki ne peut que reculer et concéder la kuroboshi en yorikiri
    Wakanosato est le premier en action lors du duel qui l'oppose à Tenkaiho mais la masse corporelle parle en faveur du second cité qui bloque l'ex-sekiwake. Parvenant à prendre une solide prise de mawashi sur le lutteur de la Naruto beya, il arrive à le repousser et passer sa deuxième main sous le bras du pourtant très expérimenté rikishi. Profitant de sa double prise, Tenkaiho parvient à projeter son adversaire en uwatedashinage.

    Chiyotairyu prend un excellent départ dans son duel qui l'oppose à Asahisho mais alors qu'il attaque une seconde fois il se fait cueillir, victime d'un excès de confiance certainement, par une dérobade de son adversaire et chute sur le dohyo victime d'un hikiotoshi.
    Takarafuji prend sa revanche du Nagoya basho en disposant aisément de Sadanofuji en yorikiri et il mène désormais 7-2 dans leurs confrontations.
    Asasekiryu profite de sa grande expérience et de sa technique pour vaincre Fujiazuma à l'issue d'un combat où l'issue n'a jamais été remise en question. Victoire en yorikiri pour l'ex-sekiwake.
    Takanoyama ne fait pas le poids face au tachi-aï de Kimurayama et c'est tout naturellement qu'il se fait sortir en oshidashi.

    En juryo, ils sont encore 3 invaincus et Ikoi en fait toujours partie. Il dispose aujourd'hui aisément de Chiyonokuni qui aurait pu être un des autres prétendants au yusho. Les 2 autres sont des Sadogatake boys, Kotoyuki et Kotoyutaka vainqueurs respectivement de Kitaharima et de Kimikaze. A noter aussi que Kokkai et Keitenkai ne se sont pas présentés sur le dohyo pour leurs combats du jour. Pour l'ex-komusubi cela ne sent vraiment pas bon du tout au vu de sa position sur le banzuke et cela pourrait bien signifier une fin de carrière prochaine.
  • Forum

    skydiver

    [ Kirinji ] Présentation générale.

    Selon un site d’informations générales en japonais, plusieurs de ses organes auraient cessé de fonctionner en peu de temps.

    skydiver 13/04/2021, 17h42 Voir le dernier message
    skydiver

    [ Kirinji ] Présentation générale.

    L’information semble être passée inaperçue mais Kirinji Sekiwake est décédé le 1er mars.

    skydiver 13/04/2021, 17h38 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Les prix spéciaux de la NSK ont été attribués comme suit:
    - Shukun shou (meilleure performance) pour Terunofuji
    - Kanto shou (fighting spirit)

    skydiver 30/03/2021, 16h41 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Oui, un bon parcours régulier. Sa promotion est méritée.

    skydiver 29/03/2021, 13h02 Voir le dernier message
    Tadanobu

    Haru Basho 2021

    Elle est belle la (re)promotion de Terunofuji du coup ! 13, 11 et 12 victoires, sans une seule victoire par défaut, et en terminant par un Yusho ! C'est

    Tadanobu 29/03/2021, 12h14 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Reste à voir si le problème est physique ou bien mental pour Takayasu qui avait pourtant les cartes en main pour s’imposer. Il peut avoir des regrets.

    skydiver 28/03/2021, 13h17 Voir le dernier message
    Kotoshikona

    Haru Basho 2021

    Je suis déçu de la fin catastrophique de Takayasu ce basho. Il a fait le plus dur et a perdu la main à la fin.
    Par contre, il faut bien noter le

    Kotoshikona 28/03/2021, 12h22 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Terunofuji 12-3 avec un troisième basho gagné par oshidashi
    Takakeisho 10-5

    skydiver 28/03/2021, 10h11 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Tochinoshin 7-8
    Takanosho 8-7 (oshidashi)

    skydiver 28/03/2021, 10h05 Voir le dernier message
    skydiver

    Haru Basho 2021

    Aoiyama 11-4 (hatakikomi)
    Takayasu 10-5 qui s’est écroulé en cette fin de basho. Dommage quand on observe la première semaine du tournoi.

    skydiver 28/03/2021, 09h59 Voir le dernier message