• Aki basho 2009 : 11ème journée (jûichinichi me)

    Asashoryu est toujours le patron


    Incroyable Asashôryû !

    Avant cet Aki Basho, le Dai-Yokozuna de la Takasago-beya n’était pas le favori du tournoi.
    Beaucoup de critiques à son égard.

    Il est devenu plus gras, il s’entraîne moins, il a perdu la motivation etc etc…

    Hakuhô , l’autre Yokozuna était le grand favori.

    Et pourtant nous voici à la onzième journée de cet Aki Basho et c’est Asashôryû qui mène la danse. Aujourd’hui , il devait affronter l’Ôzeki de l’Isegahama-beya , Harumafuji.

    Un duel qui sentait la poudre mais Asashôryû continue de faire taire ses détracteurs en défaisant son solide adversaire sur un magnifique Uwatenage.

    Il conserve une longueur d’avance sur ses poursuivants et garde ainsi la tête du tournoi.


    Hakuhô continue de cravacher dur pour refaire son retard. Il avait face à lui, l’Ôzeki vétéran de la Tomozuna-beya, Kaiô.
    Redoutable en Yotsu-zumô, Kaiô fut vaincu par l’étoile de la Miyagino-beya sur Yorikiri. Kaiô n’obtiendra pas aujourd’hui cette huitième victoire, synonyme de Kachi-kochi. Mais ce n’est qu’une question de temps.


    Kotomitsuki n’a pas eu à combattre face à Chiyotaikai.
    Ce dernier étant Kyujô. Victoire par Fusen pour l’Ôzeki de la Sadogatake-beya.

    Kotoôshû n’ a pas trouvé la solution, face à la montagne Estonienne, Baruto.

    Dans ce duel de costauds, c’est Baruto qui remporta le combat grâce à un astucieux Hatakikomi .Neuvième victoire pour le Komusubi de l’Onoe-beya sur cet Aki Basho.

    L’autre Komusubi du Banzuke, Aminishiki avait un colosse face à lui ,en la personne de l’ancien Ôzeki Miyabiyama.
    Le poids lourds de la Musashigawa-beya est méconnaissable sur ce tournoi. Il encaisse une nouvelle défaite devant le technicien de l’Isegahama-beya.
    Aminishiki place sur le pesant Miyabiyama , un Hikiotoshi fatal à ce dernier.

    Kakuryû obtient son Kachi-kochi face au Sekiwake Kisenosato. Malgré la puissance de ce dernier, le petit technicien de l’Itsuzu-beya repousse hors des limites de la Tawara , Kisnosato.
    Chez les Hiramaku, notons le Kachi-kochi de Wakanosato.
    Huitième victoire pour l’ex Sekiwake de la Naruto-beya.
    Excellent en Yotsu-zumô, Waknosato se démontre une énième fois adroit en Oshi-zumô. Tochinonada , son adversaire doit baisser pavillon sur Oshidashi.

    Wakanosato reprend ses marques en Makuuchi.
    Le grand espoir nippon, Gôeidô remporte lui aussi son match. Opposé à Tosaytaka , Gôeidô sort vainqueur du duel , sur Yoritaoshi.
    Le Deshi de Sakaigawa Oyakata obtient ainsi une sixième victoire.
    Takamisakari avait face à lui, le fougueux Hokutoriki, grand spécialiste de l’Oshi-zumô.

    Victoire du plus populaire des Rikishi en activité sur Yorikiri. Son adversaire, Hokutoriki avait déjà fait le plus dur avant de rencontrer Takamisakari en s’assurant le Kachi-kochi, peu de temps auparavant.


    En Jûryô, Yamotoyama prend le meilleur sur Tosanoumi sur Okuridashi. L’énorme Rikishi de l’Onoe-beya n’est plus qu’à une victoire du Kachi-kochi.

    Les vétérans Kaihô et Jûmonji sont toujours là.
    Victoire par Yorikiri sur Wakatenro pour le Rikishi de la Michinoku-beya.
    Kaihô quand à lui se débarrasse de Wakakoyu sur Tsukiotoshi.

    Tamawashi garde la tête du tournoi dans cette division en remportant sa victoire par Fusen .
    Toyozakura cède du terrain à Tamawashi en concédant la victoire à Kotokasuga sur Sukuinage .

    Un Basho qui continue d' être passionnant !