• Natsu basho 2009 : 15e journée (senshûraku)

    Et Harumafuji fut !

    Ce dernier jour devait être plein de suspens avec pas moins de quatre rikishi en mesure de gagner. Cependant point de play-off à quatre, mais un plus classique à deux.
    Pourtant dès le départ Kisenosato qui ouvrait le bal faisait monter la pression en gagnant contre Kakuryu par yorikiri, sa fiche passant à 13-2 il assura son retour parmi les sanyaku et garda intact la possibilité de ce fameux play off à quatre !
    Harumafuji tua tout suspens par un superbe kubinage sur Kotooshu qui « vole » au dessus du dohyo pour la deuxième fois en trois jours.
    Nous voilà avec seulement la possibilité d’un match à deux. Hakuho battait sur yorikiri un Asashoryu qui savait déjà le yusho hors de portée mais qui en aurait bien privé son rival.
    Et voilà donc le kettei-sen attendu, avec un avantage psychologique pour Hakuho avant le début du combat. En effet il avait battu Harumafuji lors du jûsannichi-me mais aussi lors du kettei-sen de novembre qui a vu Ama (à l’époque) devenir Ozeki et menait avant ce combat par 12 à 6.
    Un bon taichiai des deux rikishi, mais avec une prise main gauche d'Harumafuji qui finira par faire la différence, Hakuho n’arrivant pas bien à attraper le mawashi de son adversaire Une première tentative de shitatenage d’ Harumafuji avortée par Hakuho, une petite pause pour bien reprendre en main la mawashi et la deuxième tentative fut la bonne : un shitatenage qui vit Hakuho posé la main par terre pour garder l’équilibre.
    Harumafuji a donc bien digéré son ascension au grade d’ozeki malgré une premier basho à ce grade poussif, il démontre ici que son rang n’est pas usurpé (pour ceux qui en doutait) et qu’il sait combattre avec une grande variété de techniques. If faut maintenant attendre un peu pour voir comment il va aborder ce nouveau cap afin de savoir si sa progression pourra l’amener plus loin.


    Une main par terre, un homme au sommet

    Dans la suite de la Makuuchi :

    Kaio a rendu service à un "ami" aujourd’hui, à charge de revanche, Kotomitsuki devrait s’en souvenir sans problème.
    Chiyotaikai s’est sauvé in extrémis de son statut de kadoban et poussa un gros « ouf » de soulagement, grâce à un demi-henka qu’il poursuivit par oshitaoshi. On espère le revoir à son niveau dès juillet.
    Baruto et Goeido disent au revoir au rang de sekiwake, car sur ce qu’ils ont déjà démontré, nul doute qu’on devrait les revoir à ce niveau.
    Un suspens d’un autre genre nous a permis de patienter jusqu’à la lutte de haut de tableau : qu’allait faire Homasho ? Un zensho yusho à l’envers ou sauver l'honneur ? Il fut sauvé, non sans mal face à Yoshikaze, mais la dégringolade au banzuke devrait être sévère en juillet.
    A noter le premier make-koshi de Yamamotoyama depuis son apparition en makuuchi.
    En bas de makuuchi, Kimurayama et surtout l’ancien sekiwake Hokutoriki rejoindront les rangs juryo en juillet, souhaitons pour lui que, comme en 2007, cela ne sera qu’un petit passage à vide.
    Enfin les sorts de l’ancien sekiwake Wakanosato kyûjô dés le départ et Chiyohakuho après deux journées, vont faire parler jusqu’à la publication du prochain banzuke.

    En juryo Tamaasuka n’a pas laissé passé sa chance et avec un oshidashi autoritaire, s’est adjugé son premier juryo yusho avec en perspective l'espoir de revenir en makuuchi s'il réussit un bon Nagoya basho. En haut du juryo on devrait retrouver en makuuchi en juillet Tosayutaka, Mokonami à qui il aura fallut 50 basho pour parvenir en Makuuchi (sans aucun yusho ! ) et peut être Wakakoyu qui lui aurait mis …62 basho !

    Yusho : Harumafuji O1W 14-1 (1er)
    Shukun-shô : pas attribué
    Kantô-shô : Kisenosato M4E 13-2 (3 ème)
    Ginô-shô : Kakuryu KE 9-6 (3 ème)

    Juryo Yusho : Tamaasuka J13W 12-3 (1 er)