• Natsu basho 2009 : 12ème journée (jûninichi-me)

    Chiyotaikai dos au mur!
    Tandis qu'en tête du tournoi rien ne bouge.
    Qu'Hakuho bat Kaio dans un combat à sens unique. Combat qui semble se répéter basho après basho.
    Qu'Harumafuji, après un énorme tachi-ai, désoriente le mur Baruto par une tentative de dashinage pour finir la besogne en okuridashi.
    Et qu'Asashoryu, les mains vides de mawashi, réussit in-extremis à glisser son bras gauche sous l'aisselle de Kotomitsuki pour retourner la charge de celui-ci à la limite de la tawara (Shitatenage).

    L'Ozeki de la Kokonoe Beya, lui, lutte pour sa survie. Il n'est désormais qu'à une défaite du make-koshi, et par delà de la perte de son grade d'Ozeki, perte qui pourrait bien sonner le glas de sa carrière. On s'en doutait un peu, après un Haru Basho catastrophique, une perte de poids et une préparation difficile, Chiyotaikai est loin de son rendement habituel. Malgré les encouragements du public, son tachi-ai du jour contre Kotooshu reste encore une fois inefficace, et, après une tentative d'hatakikomi désespérée, l'ozeki ploie, courbe l'échine et s'écroule au sol sous le poids du bulgare (hikiotoshi). Kotomitsuki, encore en quête de son kachi-koshi, pourrait bien être son bourreau dès demain. Un affrontement qui sera sans doute éclipsé par le face à face entre Hakuho et Harumafuji, premier acte dans le final de ce Natsu basho.

    Un peu plus bas, Kisenosato continue de profiter de sa position de Maegashira 4 pour empocher sa dixième victoire après avoir échappé miraculeusement à la tentative d'hikiotoshi de Miyabiyama.

    En makuuchi toujours, on notera pêle-mêle :

    - La nouvelle défaite du sekiwake Goeido, sa sixième en sept jours. Son départ en fanfare semble bien loin derrière et le make-koshi se rapproche à grand pas.

    - La victoire sur le fil de Kakuryu, qui confirme un bon tournoi et se trouve désormais à une victoire du grade de Sekiwake.

    - La cannonade de Kakizoe, boulet de 140 kg lancé à toute vitesse dans les replis du ventre de Yamamotoyama et qui l'expulse dans la foulée.

    - La neuvième victoire de Toyohibiki, dont le nodowa puissant met Takamisakari sur les talons dès le tachi-ai.

    - Bushuyama, qui fête joyeusement ses 33 ans en remportant une 6ème victoire consécutive (7-5).

    - Le kachi-koshi de Kotoshogiku, dont aurait pu attendre un peu mieux sur ce tournoi.

    - Le make-koshi de Kimurayama, synonyme de retour en juryo après deux tournois passés en makuuchi.

    Tout cela pendant que les lutteurs Takekaze (2-10), Toyonoshima (2-10), Homasho (0-12), Yoshikaze (3-9) et Hokutoriki (3-9), tous défaits aujourd'hui, continuent avec application leur descente aux enfers.

    Celle d'Hokutoriki pourrait bien lui valoir d'aller faire un petit tour en juryo dès le prochain tournoi. Mokonami, son bourreau du jour qui à l'inverse fera ses premiers pas en makuuchi au prochain tournoi, dévie le nodowa de l'ex-Sekiwake et conserve avec Tamaasuka (9-3), la tête du tournoi Juryo. Juste derrière, après un combat acharné contre l'ex-ozeki Dejima et de multiple tentative de yorikiri, Tosayutaka empoche sa 8ème victoire. Actuellement au rang J1, il fera lui aussi ses premiers pas dans la division reine lors du Nagoya Basho.

    Pas moins de onze lutteurs, au score de 7-5, se retrouvent aux portes du kachi-koshi.