• Actualités Flux RSS

    par Publié le 16/03/2013 20h05  Nombre de lectures: 3790 
    Prévisualisation de l'article

    Bourrasque sur un dohyo.

    Non, le Japon ne connaît pas une tempête de neige comme celle qui a pourri les nuits de votre serviteur cette semaine en Normandie, enterrant des centaines de voitures sous les congères. Osaka voit surtout un yokozuna, que j’avais imprudemment jugé fébrile lors de son combat du shonichi (quoique je maintienne qu’il n’était pas serein sur ce combat), enterrer petit à petit les espoirs de yusho de ses adversaires sous des congères de shiroboshi. La semaine qui va venir nous dira si cette avance fondra comme les flocons sous le soleil normand (la bonne blague, tiens), mais en attendant c’est bien à un cavalier seul que l’on assiste, aidé par les revers prématurés déjà concédés par les principaux candidats au titre.
    Tokitenku est la victime du jour, perdant son combat dès l’entame faute d’un tachiai suffisamment tranchant (appréhension ?) qui lui vaut de concéder une prise extérieure gauche, jamais un bon signe face à Hakuho. Le yokozuna, qui est historiquement celui de tous ses congénères à avoir concédé le plus faible pourcentage de kinboshi, poursuit le mouvement en se décalant sur le côté avant d’achever le spécialiste des kake sur un puissant nodowa. Victoire express et sans sueur inutile.
    ...
    par Publié le 15/03/2013 11h58  Nombre de lectures: 4966 
    Prévisualisation de l'article

    Le groupe des poursuivants du yokozuna Hakuho se splitte en 2 !

    Hakuho se méfie du tachi aï de Chiyotairyu déja vainqueur de 2 ozeki et surtout d'Harumafuji pour son premier basho dans les rangs joijin. Le yokozuna encaisse la poussée initiale de son opposant et se décale sur sa droite afin de lui placer un magnifique sukuinage.


    ...
    par Publié le 14/03/2013 21h27  Nombre de lectures: 7125 
    Prévisualisation de l'article

    Kotoôshû, un ôzeki en perdition

    C'est bien simple aujourd'hui, le seul parmi les ôzeki et yokozuna à avoir perdu, c'est Kotoôshû, le bulgare. Et on ne peut pas dire qu'il joue de malchance ou de quoi que ce soit dans ce style, c'est vraiment qu'il y a comme une corde de cassée à ce basho. Ok, sur ce combat, il affrontait le sekiwake Baruto, un très bon rikishi mais quand même... On a eu l'impression que durant tout le combat, il se demandait ce qu'il faisait là. Il a commencé par tenté de prendre le mawashi comme à son habitude et semble avoir glissé ce qui ne pardonne pas et a concédé une défaite logique et peu reluisante pour lui. Kotoôshû enchaîne les mauvaises prestations ces derniers jours et cela est très dommageable. S'il continue ainsi, avant même d'affronter ses confrères ôzeki ou les yokozuna, il sera déjà make koshi et, sûrement, kyujo. Il en est à une victoire pour quatre défaites, exactement le contraire de Baruto, son bourreau du jour.
    ...
    par Publié le 14/03/2013 02h30  Nombre de lectures: 6358 
    Prévisualisation de l'article

    Deuxième défaite de Harumafuji

    Aujourd'hui, il s'est produit un cas assez rare où un même yokozuna perd deux combats de suite. C'est-à-dire que deux maegashira l'ont emporté sur un même yokozuna et ce durant deux combats successifs. (pas d'abandon) C'est quelque chose d'assez rare puisque la dernière occurrence était survenue lors de l'Aki 2004 avec les défaites d'Asashôryû contre Tochinonada et Iwakiyama les jours 4 et 5. Que s'est-il passé, aujourd'hui ? Et bien je dirai que c'est un combat typique de maîtrise. Habituellement, ce sont les yokozuna qui, après avoir pris le mawashi transportent leurs adversaires en dehors du cercle sacré et bien là, Harumafuji n'a pas eu le temps d'affermir sa prise, il a été projeté en arrière avant de refermer les deux mains et de se bloquer en yotsu-zumo. Vraisemblablement désarçonné par la poussée du maegashira Chiyotairyu, il a perdu pied et fut ensuite poussé sur le côté via un hikiotoshi. S'il continue ainsi, il va encore nous servir un basho avec moins de dix victoires, ce qui serait inquiétant pour lui.
    ...
    par Publié le 12/03/2013 20h26  Nombre de lectures: 3740 
    Prévisualisation de l'article

    Stupeur sur le dôhyô

    Le Ôsaka prefectural gymnasium a subi un coup de froid aujourd'hui pour le musubi-no-ichiban lorsque Harumafuji, pourtant en très bonne posture face à un Takayasu pourtant complètement dépassé, a glissé on ne sait trop comment. Il était en train de pousser pour obtenir la victoire et l'un de ses pieds est parti et il ne semble même pas que l'heureux maegashira en soit pour quelque chose. Ceci étant, c'est la première défaite du tournoi pour le yokozuna et la deuxième kinboshi qu'il octroit après celle obtenue par Okinoumi lors du futsuka me du dernier Kyushu Basho.
    ...
    par Publié le 11/03/2013 10h28  Nombre de lectures: 4013 
    Prévisualisation de l'article

    Les ozeki en difficulté

    Dure journée pour les ozeki qui, avec trois défaites en quatre combats, ont connu une véritable débandade aujourd'hui. Kotooshu s'est ainsi montré maladroit face à Tochiozan, un adversaire qui lui pose décidément des difficultés et qu'il a laissé s'emparer de son mawashi en position basse. Le Japonais en a évidemment profité, malgré une belle résistance du Bulgare, pour le foudroyer d'un superbe uwatenage. De son côté, Kotoshogiku est retombé dans ses vieux travers. En effet, après avoir supporté bravement la charge de l'ozeki, ce qui est déjà un petit exploit, Chiyotairyu a tout de suite profité du déséquilibre de Kotoshogiku pour le laisser tomber. Un grand classique, hélas, qu'on pensait révolu. Myogiryu, toujours aussi motivé quand il affronte un adversaire mieux classé que lui, a été impressionnant de vitesse, de force et de concentration face à Kisenosato qu'il a rapidement expulsé hors du dohyo. Finalement, Kakuryu sauve l'honneur de son rang après sa victoire sur Aminishiki, harcelé sans relâche jusqu'à ce qu'il sorte.
    ...
    par Publié le 10/03/2013 14h56  Nombre de lectures: 3795 
    Prévisualisation de l'article

    Une nouvelle ère

    L’éclosion tardive de Harumafuji comme ozeki avait déjà étonné. Beaucoup étaient restés bouche bée en le voyant conquérir la tsuna, avec la manière qui plus est. Les mauvaises langues avaient pu dire « je l’avais bien dit » quand il s’était planté dans les grandes largeurs à Fukuoka. Mais désormais qu’il a conquis, zensho s’il vous plaît, son premier yusho comme yokozuna, les questions qui se posent sont les suivantes : après l’ère (avortée) Asashoryu-Hakuho, suivie du règne sans partage du dernier, sommes-nous en passe d’assister à un nouveau règne bicéphale ? Hakuho, qui n’a gagné qu’une fois depuis mars dernier, va-t-il retrouver ses ressources mentales ? Harumafuji peut-il tenir le rythme ? Ce Haru basho devrait nous fournir une bonne partie des réponses.
    Difficile de savoir si l’impressionnante dynamique engagée par Harumafuji depuis ses tsunatori basho et à peine voilée par un Kyushu manqué a cassé un ressort chez le dai-yokozuna. Toujours est-il que sur le combat du jour, une hésitation au tachiai (méfiance à l’égard du roublard Aminishiki ?) le met en difficulté face au vétéran, et il ne faut qu’une superbe clairvoyance de dernière seconde pour contrer sur kotenage ce qui partait pour être une poussée fatale.
    ...
    par Publié le 27/01/2013 15h56  Nombre de lectures: 5651 
    Prévisualisation de l'article

    Trosième zensho yusho pour Harumafuji

    Même lorsqu'un basho a déjà livré son verdict, le senshuraku reste une journée particulière, car elle met aux prises les deux yokozuna et permet ainsi, peut-être mieux que l'attribution du yusho, de trancher la question : "Qui est le patron du sumo ?". Si Harumafuji a empoché son cinquième titre hier, il n'y a ni dépit, ni décompression lorsque les deux demi-dieux Mongols gravissent les marches du dohyo, mais une volonté farouche de mettre à terre son adversaire. Auteur d'un attari ultra-violent, Harumafuji place Hakuho sur le reculoir et s'offre une incroyable prise en morozashi. Le dai-yokozuna, qui n'a plus été empoigné de la sorte depuis belle lurette, se débat avec courage mais sans grand espoir. Harumafuji se permet même de lâcher sa main droite pour placer la poussée finale qui lui offre la victoire (yorikiri). Avec un tournoi vierge de défaite, il emporte son troisième zensho yusho, et efface définitivement les doutes générés par son vilain Kyushu basho.

    ...
    par Publié le 26/01/2013 13h27  Nombre de lectures: 4072 
    Prévisualisation de l'article

    Vers le zensho ?

    Surmotivé. Harumafuji montre, une quatorzième fois ce basho, que sa calamiteuse conclusion de Kyushu était sans doute un accident de parcours (on a d’ailleurs évoqué une blessure cachée suite à ce tournoi). Sur le combat du jour, face à Kakuryu qui étonnamment, alors qu’il n’a rien à y gagner, ne lâche rien (tout comme Kotooshu, les faire-valoir ne l’étaient pas aujourd’hui). C’est toutefois à l’atari, une fois de plus, que cela se joue, Harumafuji étant plus vif et conquérant une solide prise de mawashi. Kakuryu l’a bien compris et place immédiatement un makikae, contré de suite par le yokozuna. La deuxième tentative est fatale à l’ozeki, malgré sa résistance. Harumafuji peut encaisser le paquet de kensho, et les millions de yens du yusho. Le suspense du senshuraku résidera dans le fait de savoir si Harumafuji peut décrocher un troisième zensho-yusho en cinq yusho remportés, un sacré pourcentage. Hakuho risque de ne pas être d’accord.
    ...
    par Publié le 25/01/2013 17h49  Nombre de lectures: 3761 
    Prévisualisation de l'article

    Les jeux sont (quasi) faits…

    Journée décisive au Kokugikan à plusieurs titres, mais surtout pour les destins de trois piliers de l’Ozumo actuel. L’un est sûr de son triste sort, les deux autres sont quasi assurés de leur bonne et mauvaise fortune. Ces trois hommes sont Baruto, Harumafuji et Takamisakari.
    La montagne du jour accouche d’une souris : Harumafuji, qui lutte avec pragmatisme et suivant ses moyens, plie sous le poids de la charge de Kisenosato mais amène l’imprudent ozeki à sortir en décalant son axe à la tawara en même temps qu’il lui appuie sur le crâne. Pas du grand art, pas le plus spectaculaire des combats de la quinzaine, mais l’essentiel est là : le yokozuna met définitivement son adversaire hors course et n’est pas loin de s’assurer un nouveau sacre.
    ...
    par Publié le 24/01/2013 13h19  Nombre de lectures: 4675 
    Prévisualisation de l'article

    La revanche des "parias"

    Certes, d’aucuns m’objecteront que le terme de « parias » est un peu fort pour désigner les trois rikishi-phares de cette journée. Ce à quoi je réponds qu’il faut bien arriver à trouver un titre un peu original, mais surtout que, à des niveaux ou des étapes différentes, on ne donnait pas cher de la peau des trois lutteurs du jour, Harumafuji, sous les feux d’attaques pour sa fin de basho à Kyushu, Kotooshu, donné en victime expiatoire en pâture à Hakuho ce jour, et Baruto, auteur d’un début de basho-catastrophe dans sa quête de retour au grade d’ozeki.
    On ne s’attendait sans doute pas à ce que le combat Hakuho-Kotooshu soit le combat du jour, mais force est de constater que le Bulgare n’est jamais aussi bon qu’acculé et dos au mur, ce qui est le cas avec déjà cinq défaites au compteur. Le bras gauche fermement sur le mawashi du Mongol, Kotooshu empêche toute prise du yokozuna qui semble emprunté et à court de solutions. Un jour sans pour le lutteur légendaire, qui laisse filer son compatriote sur un deuxième revers consécutif face au Bulgare.
    ...

    Page 12 sur 21 PremièrePremière 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
  • Forum

    liclic

    Ichinojo, prise de mawashi

    Comme pour beaucoup de rikishi, le début du basho est souvent un très bon indicateur de la manière avec laquelle le rikishi combattra durant ce basho.

    liclic 07/08/2022, 23h26 Voir le dernier message
    skydiver

    Ichinojo, prise de mawashi

    Ichinojo affirme être particulièrement motivé et dit viser le grade d’Ozeki lors du prochain basho. Confirmation ou retour « à la normale », ça

    skydiver 03/08/2022, 01h04 Voir le dernier message
    skydiver

    Hakuho reprend la Miyaginobeya

    L’annonce officielle de l’identité du nouvel Oyakata est arrivée assez tardivement, en effet.

    skydiver 03/08/2022, 01h01 Voir le dernier message
    lolo

    Hakuho reprend la Miyaginobeya

    C'était déjà prévu ? Car je trouve cela rapide, et en même temps, cette limite d'âge était forcement connu depuis un moment

    lolo 02/08/2022, 22h42 Voir le dernier message
    lolo

    Ichinojo, prise de mawashi

    Malgré la victoire, ces constations sur le sumo d'Ichinojo sont toujours d'actualité je trouve. Peut être que cette victoire sera le déclic...

    lolo 02/08/2022, 22h40 Voir le dernier message
    skydiver

    Hakuho reprend la Miyaginobeya

    Chikubayama - son ancien nom de rikishi - Oyakata quitte donc ce mois-ci la tête de la Miyaginobeya, atteint pas la limite d’âge fixée à soixante-cinq

    skydiver 01/08/2022, 22h06 Voir le dernier message
    skydiver

    Hakuho reprend la Miyaginobeya

    L’oyakata de la Miyaginobeya atteignant l’âge de 65 ans, il doit, selon les règles de la NSK, prendre sa retraite. L’ancien Hakuho Yokozuna

    skydiver 28/07/2022, 13h39 Voir le dernier message
    skydiver

    Nagoya basho

    Le site de la NSK propose des interviews des vainqueurs pour chaque division du Nagoya basho. L’interface en anglais facilitera votre recherche.

    skydiver 27/07/2022, 11h38 Voir le dernier message
    skydiver

    Nagoya basho

    Les prix spéciaux (Sansho) ont été attribués comme suit:

    - Shukun sho (performance exceptionnelle): Ichinojo qui remporte cette distinction

    skydiver 24/07/2022, 19h11 Voir le dernier message
    skydiver

    Nagoya basho

    Concernant les catégories hors Makuuchi:

    - Ryuden gagne en Juryô avec un score de 12-4.
    - Yoshii s’impose en Makushita avec 7

    skydiver 24/07/2022, 19h08 Voir le dernier message